Quarantaine et isolement

Quarantaine: nouvelles règles en application dès le 13 janvier

Nouvelles règles en application dès le 13 janvier

Le Canton de Vaud adapte dès le 13 janvier 2022 les règles relatives à la quarantaine et à l’isolement, selon les décisions du Conseil fédéral du 12 janvier 2022. La durée de l’isolement et de la quarantaine sont réduites à 5 jours. La quarantaine sera désormais limitée aux personnes faisant ménage commun ou ayant été en contact intime avec une personne testée positive. Elle s’applique dorénavant aux personnes vaccinées ou guéries depuis plus de 4 mois dès le dernier contact.

Combien dure la quarantaine avec les nouvelles règles en vigueur ?

La durée de la quarantaine-contact est désormais réduite à 5 jours depuis le dernier contact avec la personne testée positive. En l’absence de symptômes au jour 5, la quarantaine peut être levée. Un test n’est pas nécessaire pour mettre fin à la quarantaine. Il n’est pas possible de mettre fin de manière anticipée à la quarantaine.

Qui est concerné, qui est exempté?

L’adaptation du 13 janvier 2022 implique que les personnes vaccinées dont la dernière vaccination remonte à plus de quatre mois sont aussi mises en quarantaine (même vaccinées avec une ou deux doses).

Seront exemptées de quarantaine les personnes ayant reçu leur dernière dose de vaccin (primovaccination ou dose de rappel) moins de quatre mois (120 jours) avant un contact avec une personne testée positive ou les personnes guéries depuis moins de quatre mois.

La durée de l’isolement en cas de test positif est-elle également réduite ?

Oui : depuis le 13 janvier 2022, la durée de l’isolement passe à 5 jours. Cette durée est prise en compte à partir du jour de l’apparition de symptômes (fièvre de plus de 38,4° ou rhume avec nez qui coule ou toux productive) et pour les personnes asymptomatiques, dès le jour du test.

Si je suis déjà en isolement, cela veut-il dire que mon isolement peut être levée après 5 jours ?

Cela est possible pour les personnes :

  • qui ont été placées en isolement avant le 13 janvier 2022 à minuit
  • ET qui ont déjà ou qui auront effectué 5 jours complets d’isolement
  • ET qui ne présentent plus de symptômes depuis 48 heures
  • ET qui sont volontaires

La levée d’isolement est possible au plus tôt à partir du 13 janvier à minuit. La lettre de mise en isolement déjà reçue par l’office du médecin cantonal définit le premier jour pour décompter les 5 jours d’isolement.

Si je suis déjà en quarantaine, cela veut-il dire que ma quarantaine est levée le 5e jour ?

Oui, cela est vrai après 5 jour pour les personnes :

  • qui ont été placées en quarantaine avant le 13 janvier 2022 à minuit
  • ET qui ont déjà ou qui auront effectué 5 jours complets de quarantaine à cette date
  • ET qui n’ont développé aucun symptôme

La levée d’isolement est possible au plus tôt à partir du 13 janvier à minuit. La lettre de mise en quarantaine déjà reçue de l’Office du médecin cantonal définit le premier jour pour décompter les 5 jours de quarantaine.

En cas d’apparition de symptômes durant la mesure, les personnes en quarantaine doivent aller effectuer un test dans un centre agréé et se mettre en isolement jusqu’à l’obtention du résultat.

Dois-je faire un test pour pouvoir sortir de quarantaine ou d’isolement ?

Non, cela n'est pas nécessaire.

Quel document dois-je fournir à mon employeur pour attester mon absence en raison de ma quarantaine ou de mon isolement ?

La lettre de mise en quarantaine ou de placement en isolement reçue de l’Office du médecin cantonal fait foi auprès des employeurs pour déterminer les indemnités journalières auxquelles les employés peuvent prétendre à raison de la mesure de quarantaine ou d’isolement effectuée. Ce document établit le premier jour pour calculer la durée de 5 jours notamment pour les personnes qui faisaient déjà l’objet d’une telle mesure avant le 13 janvier 2022.

Qui m’informe si je peux interrompre ma quarantaine ou mon isolement si j’ai débuté l’une ou l’autre de cette mesure avant le 13 janvier 2022 ?

Les personnes concernées par la réduction de la durée de la quarantaine ou de l’isolement ne seront pas contactées personnellement ni par courrier ni par e-mail ni par téléphone ou sms. Une décision de portée générale publiée au travers des canaux de communication publics de l’Etat de Vaud (site Internet, Twitter, communiqués de presse) remplace ces modes de communication. Compte tenu des délais et pas souci d’efficacité, il est renoncé à des décisions individuelles.

Je suis placé en quarantaine-contact : puis-je m’occuper de mon bétail, de mes animaux de rente ou aller promener mon chien ?

Les personnes en quarantaine contact qui ne peuvent pas se faire remplacer sont autorisées à aller soigner leurs animaux pour la durée strictement nécessaire aux soins ou à promener leur chien trois fois par jour durant 15 minutes en dehors des heures d’affluence, sans dérogation formelle de l’Office du médecin cantonal. Ces personnes devront porter un masque facial en tout temps, éviter tout contact avec des tiers, se désinfecter les mains ainsi que les surfaces de contact.

Actualités

Adaptation des mesures de quarantaine et d'isolement

Conformément à la décision du Conseil fédéral du mercredi 12 janvier 2022, le canton de Vaud réduit la durée des mesures de quarantaine-contact et d’isolement à 5 jours dès le 13 janvier 2022. Ce changement s’applique également aux quarantaines et isolements en cours. Les personnes concernées sont libérées de leur quarantaine après 5 jours complets, pour autant qu’elles n’aient pas développé de symptômes. Les personnes placées en isolement avant le 13 janvier sont libérées de cette mesure après 5 jours et si elles ne présentent plus de symptômes depuis 48 heures, selon la décision de portée générale de l’Office du médecin cantonal.

Exemptions et allègements de quarantaine et Isolement

 

Exemption d’isolement et de quarantaine

Mon entreprise est active dans un des domaines de la liste des activités importantes pour la société établie par l'OFAE et l’OFPP : puis-je demander à mes collaborateurs en isolement de venir quand même travailler ?

L’office du Médecin cantonal peut exempter de l’isolement pour se rendre au travail et y exercer leurs activités professionnelles des personnes ou des catégories de personnes occupées dans les domaines de la liste de l’OFAE et de l’OFPP. Toutefois, les exemptions concernent uniquement les personnes réellement nécessaires qui remplissent les  conditions cumulatives suivantes:

  • Les activités figurent dans un des domaines de la liste de l’OFAE et de l’OFPP ;
  • Seules les personnes ou catégories de personne dont l’activité est critique au bon fonctionnement de l’entreprise à l’exclusion des autres sont concernées ;
  • Il n’existe pas de possibilité de les remplacer (en raison des qualifications particulières requises ou en raison de la pénurie notoire dans le domaine concerné) ;
  • Le collaborateur concerné a donné son consentement à la reprise du travail ;
  • Un plan de protection prévoyant les mesures appropriées au domaine d’activités concerné pour empêcher que ces personnes transmettent leur maladie à d’autres personnes (collègues ou clients) doit être établi et mise en œuvre. Ce plan doit être soumis à l’Office du médecin cantonal au préalable ;
  • L’entreprise doit tenir à jour et présenter sur simple réquisition une liste des personnes ayant bénéficié d’une exemption d’isolement.

LE RETOUR AU TRAVAIL SE FAIT SUR UNE BASE VOLONTAIRE UNIQUEMENT

L’Office du médecin cantonal examine le respect de ces conditions et délivre une décision d’exemption d’isolement pour l’ensemble des collaborateurs concernés de l’entreprise. Ceux-ci sont exemptés d’isolement pour se rendre sur leur lieu de travail et y accomplir leurs tâches professionnelles. La dérogation ne s’applique pas à d’autres domaines (loisirs culturels, sport de loisirs, etc.). L’exemption est donnée de manière générale : il n’est plus nécessaire de demander une dérogation pour chaque cas. Des contrôles peuvent être effectués aléatoirement par l’Office du médecin cantonal.

L’employeur doit adresser une demande d’exemption d’isolement dûment motivée avec le plan de protection et tout justificatif utile à : derogation.covid19(at)vd.ch

Je suis exempté de quarantaine ou d’isolement quel comportement dois-je adopter ?

Il faut continuer à porter un masque facial et respecter la distance physique avec les autres personnes. La quarantaine et l’isolement doivent être poursuivis en dehors de leur activités professionnelle. Il n’est pas permis par exemple de profiter de cette exemption pour aller faire des courses ou s’adonner à des loisirs (cinéma, concert, spectacle, restaurant, sport, etc.). Il faut en outre et dans la mesure du possible éviter les transports publics et privilégier les transports individuels (véhicule privé ou taxi).

Allègements de quarantaine

Je suis employeur, que dois-je faire si je souhaite une adaptation de quarantaine pour mon personnel ?

Il faut distinguer trois types de personnel :

1. Le personnel des domaines d’activités essentielles pour la société

Sont considérés comme personnel de domaines d’activités revêtant une grande importance pour la société les personnes des domaines énumérés dans la liste suivante établie par l'Office fédéral pour l'approvisionnement économique du pays (OFAE) et l'Office fédéral de la protection de la population (OFPP) :

Liste non exhaustive des domaines qui peuvent bénéficier d’une exemption automatique de la quarantaine ou pour lesquels les autorités cantonales compétentes peuvent exempter des personnes de la quarantaine pour se rendre au travail et exercer leur activité professionnelle (art. 7, al. 2, let. c, et art. 9, al. 5)

  • Énergie : Production et distribution d’électricité ; production, importation et distribution de produits pétroliers ; importation et distribution de gaz naturel ; production et distribution de bois de chauffage; livraison de chauffage à distance et de chauffage industriel; approvisionnement en eau potable
  • Logistique : Transport de marchandises par route et par rail ; transport de voyageurs concessionnaire ; transport aérien ; navigation sur le Rhin ; plateformes de transbordement
  • Alimentation : Production agricole ; transformation alimentaire ; commerce de détail
  • Produits thérapeutiques :Production et fourniture de matériel de protection ; dispositifs médicaux ; médicaments et solutions de perfusion pour le traitement du COVID-19 ; Approvisionnement en médicaments ; entreprises de logistique ; grossistes
  • TIC - technologies de l’information et de la communication :Prestataires de services ; gestionnaires d’infrastructure ainsi que leurs fournisseurs et prestataires, p. ex. entreprises de construction, installateurs électriques, entreprises du domaine de la climatisation et de la ventilation
  • Industrie :Industrie chimique ; sous-traitants de l’industrie pharmaceutique ; entreprises de conditionnement ; transformation de matières plastiques pour emballages ; fabrication de papier et de carton
  • Autorités :Membres des organes de conduite
  • Élimination :Eaux usées, déchets
  • Finances : Prestataires de services financiers (trafic des paiements, approvisionnement en espèces)
  • Santé et affaires sociales :Institutions médico-sociales ; cabinets médicaux ; pharmacies ; drogueries ; magasins vendant des moyens auxiliaires médicaux ; prestataires d’analyses de laboratoire ; services du domaine social (p. ex. centres de conseil, centres de planning familial, organisations d’aide aux personnes handicapées) ; crèches ; offres de réinsertion (professionnelle) ; APEA ; ecclésiastiques ; centres pour requérants d’asile et réfugiés
  • Sécurité publique :Services d’urgence (police, pompiers, ambulance) ; armée (en particulier les déploiements dans le cadre du COVID) ; protection civile (en particulier les déploiements dans le cadre du COVID) ; établissements de privation de liberté
  • Information et communication : Médias ; services postaux

Les personnes actives dans les domaines précités sont exemptées de quarantaine-contact uniquement pour se rendre au travail et pour accomplir leurs activités professionnelles à l’exclusion de toute autre. Une décision formelle de dérogation de l’Office du médecin cantonal n’est pas nécessaire. Il n’y a donc pas de requête à déposer auprès de cet office.

L’employé vient au travail après avoir contacté son employeur. Il doit porter un masque facial et respecter la distance physique avec les autres personnes (collaborateurs et CLIENTS). Il doit observer la quarantaine pour toutes autres activité en dehors de son activité professionnelle.

2. Le personnel dont l’employeur a mis en place des tests répétitifs pour ses employés (tests en entreprise)

Les employeurs – quel que soit le domaine d’activités – qui ont mis en place au moins une fois par semaine pour les collaborateurs de leur entreprise un système de tests répétitifs (que ce soit sous forme de tests en entreprise, de tests pratiqués par le service de médecine au travail ou de participation à des tests à l’extérieur de l’entreprise), doivent solliciter de l’Office du médecin cantonal une autorisation permettant des dérogations à la quarantaine à l’adresse derogation.covid19(at)vd.ch.

Ils doivent démontrer :

  • que leur personnel est informé de la possibilité de se faire tester ;
  • que les tests ont lieu au moins une fois par semaine ;
  • que les conditions pour la prise en charge des tests par la Confédération (tests effectués par un professionnel notamment) sont remplies.

Une fois l’examen de ces conditions effectué, l’Office du médecin cantonal délivre une autorisation d’exemptions de quarantaine-contact pour les collaborateurs utiles au bon fonctionnement de l’entreprise concernée qui participe aux tests réguliers en entreprise. Ceux-ci sont exemptés de quarantaine-contact pour se rendre sur leur lieu de travail et y accomplir leurs tâches professionnelles. La dérogation ne s’applique pas à d’autres domaines (loisirs culturels, sport de loisirs, etc.). L’exemption est donnée de manière générale : il n’est plus nécessaire de demander une dérogation pour chaque cas. L’employeur fournit à ses collaborateurs une copie de la dérogation octroyée par l’Office du médecin cantonal. Des contrôles peuvent être effectués aléatoirement par l’Office du médecin cantonal.

Les renseignements pour inscrire son entreprise au programme cantonal de tests en entreprises peuvent être obtenus à cette adresse :  covid.testsentreprises(at)vd.ch

3.  Le personnel des autres entreprises

Le médecin cantonal peut accorder des adaptations de la quarantaine pour le personnel des métiers ou des fonctions qui ne figurent ni sous le point 1 ni sous le point 2. Employés et/ou employeurs doivent adresser une demande de dérogation à derogation.covid19(at)vd.ch

Leur requête sera examinée au cas par cas et une décision formelle sera rendue par l’Office du médecin cantonal.

Partager la page