Cyber-racisme: prévention sur les réseaux sociaux

Publié le 03.07.2020

La diffusion de contenus haineux, racistes, est en expansion sur internet. Pour contrer ce phénomène qui s’enracine sur les préjugés et les informations biaisées, le Bureau cantonal pour l’intégration et la prévention du racisme et ses partenaires ont mis sur pied une campagne sur les réseaux sociaux. Illustrée par de courtes vidéos, elle entend sensibiliser le public, en particulier jeune, à la diffusion de messages haineux sur la toile et lui donner des outils pour développer un esprit critique et déceler plus aisément les tentatives de manipulation. Cette initiative se concrétise alors que les rendez-vous prévus en mars dans le cadre de la Semaine d’actions contre le racisme n’ont pu avoir lieu dans le contexte de la pandémie.

Le Bureau cantonal pour l’intégration et la prévention du racisme (BCI) en partenariat avec la Chambre cantonale consultative des immigrés (CCCI) et plusieurs communes (Lausanne, Nyon, Renens, Vevey et Yverdon), a mis sur pied une campagne de prévention sur les réseaux sociaux pour sensibiliser les habitués du net et en particulier les jeunes, mais pas exclusivement, au phénomène de diffusion de contenus haineux et de racisme sur la toile, se fondant souvent sur la manipulation de l’information.

Internet et les réseaux sociaux sont un espace d’échanges, souvent anonyme, qui permet de toucher de manière massive un nombre spectaculaire de personnes. Les messages racistes ou xénophobes empruntent régulièrement et de plus en plus souvent ces canaux qui peuvent leur donner un impact considérable. La prévention du racisme doit aussi se faire dans ce domaine.

L’objectif est de développer vigilance et esprit critique sur les sources et sur nos éventuels préjugés. La campagne, sur Facebook, Instagram et Snapchat, amorce le message par une courte vidéo interpellant sur le risque que le relais de messages douteux représente pour qui n’est pas attentif : « Le cyber-racisme, ça fait mal ! ». Des informations et des liens vers des outils en ligne existant sur divers sites pour vérifier le sérieux des sources ou tester nos propres représentations sont mis à disposition sur le site cantonal.

Page de la campagne : www.vd.ch/stop-racisme

Communiqué de presse du 3 juillet

 

 

Partager la page