Votre identité

Dégâts probablement imputables au fongicide fluopyram dans le vignoble vaudois: contre-expertise

Le Conseil d’Etat prélève un montant de 70’000 francs sur le fonds de prévoyance pour les risques non assurables, pour financer l’évaluation des dégâts engendrés selon toute vraisemblance par l’utilisation de fongicide au fluopyram.

Vendangeur coupant une grappe.

Pour la deuxième année consécutive, des dégâts importants sont apparus dans le vignoble vaudois lors de la formation des grappes.

Devant l’étendue des pertes probables, qui surviennent après deux années de faibles récoltes notamment dues à la grêle, le SAGR encourage les viticulteurs à engager leur propre expertise, indépendamment de celle menée par l’entreprise Bayer. Il leur est pour cela conseillé de recourir aux experts de la coopérative suisse grêle, l’Etat prenant en charge les frais en résultant. Le coût de cette contre-expertise est estimé à 70'000 francs pour l’ensemble du vignoble vaudois.

Communiqué du 22 juillet 2015

Partager la page