C. La presse

1. Journaux lausannois

A partir de la fin du 18e siècle, Lausanne devient un important centre de presse en Suisse. Plusieurs quotidiens actuels ont ainsi pour origine des journaux lausannois. 24 heures et Le Matin ont succédé respectivement à La Feuille d’avis de Lausanne et à La Tribune de Lausanne. Quant au journal Le Temps, issu du Nouveau Quotidien, il est l’héritier du Journal de Genève et de la Gazette de Lausanne.

En dépit des changements de titres, on peut donc faire remonter le quotidien 24 heures à une feuille d’annonces hebdomadaire fondée en 1762 par David Duret (1733-1803). Avec L’Express: feuille d’avis de Neuchâtel, publié depuis 1738 et la Feuille d’avis officielle de la République et canton de Genève qui remonte à 1752, il s’agit donc d’un des plus anciens journaux romands.

2. Techniques d'illustration

Dans la seconde moitié du 19e siècle, le développement des techniques de vente suscite une demande croissante en imprimés publicitaires. Elle s’accompagne de l’essor de la lithographie, technique qui permet la reproduction à de multiples exemplaires d’une illustration exécutée à l’encre ou au crayon sur une pierre calcaire. Entre 1880 et 1920, la lithographie connaît son heure de gloire à Lausanne. La maison Müller & Cie, devenue Müller & Trüb puis Auguste Trüb & Cie, tournait alors à plein rendement.

Partager la page