Annonce du départ de Chantal Ostorero, Directrice générale de l’enseignement supérieur

Publié le 22.11.2021

Le Conseil d’Etat a pris acte du souhait de l’actuelle Directrice générale de l’enseignement supérieur de prendre une retraite anticipée au 30 juin 2022, après plus de 30 ans passés au service de l’Etat de Vaud, dont près de 20 années dans des fonctions d’état-major et de direction générale.

Chantal Ostorero a occupé la fonction de Directrice générale de l’enseignement supérieur depuis le 1er juin 2010. Auparavant Collaboratrice personnelle de la Conseillère d'Etat en charge du DFJC pendant 8 ans, elle a débuté son activité professionnelle en tant qu’assistante à l’Université de Lausanne (UNIL) avant de la poursuivre comme enseignante au sein de la scolarité obligatoire.
Grande connaisseuse du fonctionnement de l’Etat, Chantal Ostorero a, tout au long de sa carrière au service de l’administration cantonale, veillé à défendre la valeur des institutions tout en assurant leur pérennité. Elle a ainsi contribué à l’élaboration de plusieurs projets de loi d’importance, de même qu’elle a accompagné la mise en œuvre de nombreuses politiques publiques. En tant que Directrice générale de l’enseignement supérieur, Chantal Ostorero a notamment eu à conduire et mettre en œuvre le cadre légal et réglementaire des hautes écoles vaudoises de type HES. Elle a également mené l’élaboration des instruments de pilotage stratégiques de l’UNIL, de la HEP et des HES, tout en veillant à assurer les tâches de surveillance de l’Etat envers ces entités autonomes, en particulier par le biais des comités d’audit des hautes écoles cantonales. Chantal Ostorero a également su faire bénéficier de ses compétences les instances intercantonales par son implication dans l’élaboration ou la révision des dispositifs régissant les hautes écoles sur le plan régional et fédéral. Sous sa direction, ce sont également une vingtaine de projets immobiliers en faveur des hautes écoles qui ont été entrepris ou terminés. Finalement, par sa charge de Directrice générale, Chantal Ostorero a également été amenée à présider la Fondation Maison pour étudiants Lausanne (FMEL), dont la capacité d’accueil a plus que doublé au cours de son mandat. Ces conditions cadre ont contribué à l’extraordinaire développement et au rayonnement de la place académique vaudoise ces dernières années.

Le Conseil d’Etat a pris acte du souhait de Madame Chantal Ostorero de prendre une retraite anticipée afin d’explorer de nouveaux horizons et de réaliser des aspirations personnelles ; il lui souhaite une belle et active retraite. Il lui exprime sa profonde gratitude et la remercie chaleureusement pour son intense engagement au service du Département de la formation, de la jeunesse et de la culture et plus particulièrement pour le domaine des hautes écoles. Par son énergie ainsi que par ses compétences professionnelles et humaines, Chantal Ostorero a toujours été un apport important pour réaliser les missions de l’Etat.

Partager la page