Le cadre romand de l'éducation numérique est posé

La CIIP a présenté le 22 avril 2021 le nouveau volet dédié à l’éducation numérique dans le Plan d’études romand (PER). Ce complément concrétise la principale mesure du plan d’action adopté en 2019 par les cantons romands pour doter l’ensemble des élèves d’une véritable citoyenneté numérique. La mise à jour du PER décrit comment l’éducation numérique est intégrée dans l’enseignement en Suisse romande. Les nouveaux apprentissages dans ce domaine, prescrits pour les trois cycles de l’école obligatoire, sont désormais listés. L’éducation numérique s’appuie sur trois axes interdépendants : l’usage des outils numériques, l’initiation à la science informatique et l’éducation aux nouveaux médias. Cette approche globale a pour objectif de donner aux élèves la culture numérique primordiale pour s’insérer dans la société actuelle et future et en comprendre les enjeux.

Ainsi adapté, le PER reflète les ambitions d’une école à la fois responsable et en phase avec les défis contemporains. La numérisation croissante de la société impacte toutes les activités humaines. Elle bouscule l’accès aux savoirs et aux informations, elle crée aussi de nouvelles possibilités d’apprendre qui complètent les apprentissages classiques. Les élèves sont appelés à comprendre l’environnement numérique dans sa globalité. Chaque jeune doit pouvoir y évoluer à l’aise, en saisir les opportunités mais aussi se protéger des pièges en développant par exemple une sensibilité aux usages pertinents, à la protection des données et au droit à l’image. Ces nouvelles compétences lui seront utiles plus tard dans la vie quotidienne ainsi que dans ses futures formations.

L’adaptation du PER pour intégrer l’éducation numérique conforte les choix faits par le Canton de Vaud en termes de contenus et de formations pour déployer l’éducation numérique. De la 1P à la 8P, l’éducation numérique s’intégrera aux apprentissages transversaux et disciplinaires. En effet, toutes les disciplines sont concernées par un enrichissement de l’enseignement avec le numérique. Vaud, comme les autres cantons romands, ajoutera une heure supplémentaire à la grille horaire dès la 9S afin de former les élèves à l’éducation numérique, et plus spécifiquement à la science informatique. Le rythme de déploiement variera d’un canton à l’autre. Un processus de quatre à six ans est envisagé pour la généralisation de l’éducation numérique à tous les élèves de Suisse romande.

De nouveaux moyens d’enseignement

Le déploiement par étapes de l’éducation numérique suppose la mise à disposition de nouveaux outils pédagogiques. Le Canton de Vaud a pris l’initiative de créer un moyen d’enseignement, <dé>codage pour le cycle 1, et un autre, <dé>codage 2, pour le cycle 2. D’autres moyens d’enseignement sont à l’étude pour le cycle 3 (9S/11S). Des cantons romands ont exprimé leur intérêt pour les moyens vaudois. Le Canton de Vaud se positionne ainsi comme un pionnier dans l’accompagnement des enseignantes et enseignants au numérique en Suisse romande.

Le manuel <dé>codage pour l’enseignement de la science informatique au cycle 1 est le fruit d’une collaboration entre la Direction pédagogique de l’enseignement obligatoire au DFJC, le Centre LEARN de l’EPFL, la HEP-Vaud et l’UNIL, avec l’apport d’experts comme Dominique Boullier, Dominique Baude et Didier Roy. Ce premier moyen d’enseignement est disponible depuis le printemps 2021. Il est appelé à s’enrichir régulièrement avec des compléments et des mises à jour. Il propose des scénarios didactiques ainsi que des activités à mener en classe avec les élèves. Les séquences et exercices proposés au cycle 1 sont essentiellement débranchés ou se réalisent avec l’aide d’un robot en classe. En fin de cycle 1 de même qu’aux cycles 2 et 3, les élèves travailleront aussi sur des tablettes qui seront mis à disposition des classes par lots.

Partager la page