Octroi exceptionnel de trois Bourses arts plastiques pour 2020

Publié le 09.12.2020 - Catégorie: Actualité et Culture

Au vu de la situation actuelle et de l’impact important de cette dernière sur les acteur.trice.s culturel.les. professionnel.le.s, le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC) et son Service des affaires culturelles (SERAC) ont décidé d’attribuer cette année non pas une mais trois bourses arts plastiques dotées de 20'000 et deux fois 10'000 francs. Les lauréat.e.s sont Anne Golaz, Magali Dougoud et Guillaume Pilet.

Le Canton de Vaud octroie d’ordinaire une Bourse arts plastique par an. Le soutien, doté de 20'000 francs, vise à soutenir un.e artiste plasticien.ne dans l’élaboration d’un projet d’envergure ou dans une étape majeure de sa carrière. Cette année, en raison de la pandémie de COVID-19 et de la situation très difficile dans laquelle se trouvent certain.e.s artistes plasticien.ne.s privé.e.s d’une partie de leurs revenus, le DFJC a décidé d’octroyer, par l’intermédiaire du SERAC, trois bourses à des artistes appartenant à ce secteur.

14 projets soumis d’une qualité artistique remarquable, un jury unanime

Le jury du soutien était composé pour l’année 2020 des cinq membres de la Commission cantonale des activités culturelles, sous-commission « Beaux-arts », renforcé à cette occasion par un expert externe en la personne de Balthazar Lovay, curateur indépendant. Les 14 dossiers soumis étaient recevables et présentaient tous des démarches alliant qualité artistique et grande inventivité. Le jury s’est néanmoins prononcé unanimement en faveur des trois lauréat.e.s de par les dimensions interdisciplinaires et internationales de leurs projets.

Les lauréat.e.s

Anne Golaz reçoit la Bourse de 20'000 francs pour son projet artistique intitulé Quatre Histoires. L’artiste y aborde les thèmes de l’exil, de l’isolement et de la mémoire en quatre chapitres mêlant photographie, dessin, texte, vidéo et son. L’aboutissement final alliera publication et installation.
Anne Golaz, née en  1983, vit et travaille entre le Nord de la Finlande et la Suisse. Elle a étudié́ à l’Université́ d’Art et Design d’Helsinki où elle a obtenu son Master en 2013. Précédemment, elle a fréquenté l’Ecole de photographie de Vevey entre 2004 et 2008 et a suivi le programme de Master de la School of Visual Art à New York pendant 6 mois. Son travail artistique associe photographie, dessin, vidéo et littérature. Elle a remporté le concours de l’Enquête Photographique du Canton de Fribourg en 2010 avec un travail intitulé Chasses puis la mention lumière du Festival Image de Vevey en 2012 avec Metsästä (From the Woods) réalisé en Finlande et dont la publication a fait partie de la sélection d’Aperture Paris Photo Book Award pour 2012. Anne Golaz intervient régulièrement à l’école de Photographie de Vevey et expose tant en Suisse qu’à l’étranger.

Magali Dougoud se voit remettre une Bourse de 10'000 francs pour son projet vidéo Le Continuum Bleu. Ce dernier s’intéresse aux cours d’eau de la ville de Berlin et aux femmes tuées ou mortes dans ceux-ci. L’œuvre sera filmée entre Berlin et Lausanne, bénéficiant de plusieurs collaborations avec d’autres artistes vaudoise.e.s. Avec une approche poétique et une esthétique proche de la fiction spéculative, la création vise à mettre en corrélation la violence dirigée contre les femmes et la domination que l’Homme exerce sur la nature.
Magali Dougoud est née en 1986 et vit à Lausanne. Titulaire d’un Bachelor en Arts Visuels de la HEAD à Genève en 2011, elle a poursuivi ses études à la Hochschule der Künste de Berne où elle a obtenu un Master of Art en art contemporain. Elle a exposé en Suisse et à l’étranger depuis 2010 et a participé à des festivals depuis 2015 avec ses productions audiovisuelles. Elle a séjourné à Berlin dans la cadre d’une résidence d’artistes et bénéficiera d’une nouvelle résidence de 6 mois début 2021 dans l’Atelier vaudois à la Cité internationale des arts de Paris, ainsi qu’en République du Congo, obtenue via Pro Helvetia.

Guillaume Pilet se voit attribuer une Bourse de 10'000 francs pour The Ponderous Ubiquity of Henry M. Ce projet de recherche basé à Leeds (GB) se concentre sur l’omniprésence du sculpteur Henry Moore et de ses œuvres qui, ayant en quelque sorte envahi l’espace public, sont conséquemment devenues une cible privilégiée du vandalisme.
Né en 1984, Guillaume Pilet vit entre la Grande-Bretagne et Lausanne. Il est titulaire d’un Bachelor en Fine Art de l’ECAL obtenu en 2007 et d’un Master of Art de la même école réussi en 2010. Après avoir enseigné à l’ECAL et à la HEAD, il a entrepris une activité de curateur à Lausanne et Genève. Au bénéfice de plusieurs prix, dont la Bourse arts plastiques du Canton de Vaud en 2015, il a exposé, performé et publié en Suisse ainsi qu’à l’étranger à de nombreuses reprises.

Communiqué de presse (PDF, 379 Ko)

Partager la page