Statistiques: les pratiques culturelles dans le canton passées au crible

Publié le 30.09.2021 - Catégorie: Actualité et Culture

Afin de bénéficier de données objectives lui permettant d’ajuster sa politique culturelle au plus près de la réalité, le Canton a financé le doublement de l’échantillon statistique prévu pour son territoire par l’Enquête nationale quinquennale sur la langue, la religion et la culture (ELRC). L’étude intitulée « Les pratiques culturelles dans le canton de Vaud en 2019 », réalisée par Statistique Vaud en collaboration avec le Service des affaires culturelles (SERAC), présente des données sur l’économie culturelle, la fréquentation des institutions et organismes culturels, les pratiques personnelles (loisirs, lecture, audiovisuel et écoute musicale) ou encore des perceptions sur l’offre, les principales entraves à la culture et la participation des enfants. La brochure est téléchargeable sur les sites internet de Statistique Vaud et du SERAC.

Des données fiables, mais surtout représentatives et concrètes, sont essentielles au bon pilotage de toute politique publique ainsi qu’à l’établissement d’objectifs adaptés à la réalité du terrain. Reflétant des habitudes en matière de pratiques culturelles datant d’avant la situation pandémique, les informations recueillies se révèlent d’autant plus précieuses qu’elles offrent des jalons indispensables pour mesurer l’ampleur de l’impact et des bouleversements générés par la crise COVID-19.

Importance du secteur culturel dans l’économie globale

Vaud, parmi les cantons les plus actifs en matière culturelle, ne disposait pas d’une étude globale sur un secteur représentant 11,1% de son économie totale (5'900 entreprises) et comptabilisant 4,2% de ses emplois (14'400 emplois équivalent plein temps). Profitant de la deuxième édition de l’ELRC menée par l’Office fédéral de la statistique (OFS), Statistique Vaud et le SERAC ont joint leurs forces afin de remédier à ce manque. Quelque 4'400 personnes résidant dans le canton et âgées de plus de 15 ans ont ainsi été tirées au sort pour participer à un sondage auquel 1’925 d’entre elles (soit 44%) ont répondu.

Sorties culturelles plébiscitées, rôles essentiels des bibliothèques et du bénévolat

Les résultats révèlent que neuf personnes sur dix sont allées au moins une fois au théâtre, au cinéma, assister à un spectacle de danse ou visiter un musée au cours de l’année 2019. Les monuments (81%), les musées (73%) et les concerts (72%) sont également bien fréquentés. Plus d’une personne active sur deux (55%) s’est par ailleurs rendue dans une bibliothèque ou une médiathèque qui, en attirant près d’un visiteur sur cinq (18%) avec leurs programmations variées, s’affirment comme de véritables tiers-lieux au rôle de médiateur culturel essentiel. Près d’un tiers des Vaudoises et des Vaudois pratiquent la photographie en amateur et une personne sur sept est active en tant que bénévole dans une association culturelle. La population vaudoise est par ailleurs plus friande de festivals en tout genre et davantage cinéphile qu’en moyenne nationale.

La jeunesse et l’école sur le devant des scènes

A noter que les jeunes sont des consommateurs assidus d’activités culturelles puisque presque l’entier des 15- 24 ans (98.8%) a fréquenté au moins une institution, un lieu ou un événement culturel dans l’année. C’est la catégorie d’âge qui obtient le plus haut pourcentage de toutes. L’école joue aussi un rôle important dans l’accès à la culture : 67% des sondés indiquent que leur(s) enfant(s) se sont rendus dans un lieu culturel avec l’école au cours des 12 derniers mois.

Une population satisfaite de l’offre culturelle mais en manque de temps

De manière générale, la population vaudoise se dit satisfaite à 86% de l’offre culturelle. Près des deux tiers (64%) a notamment exprimé le souhait d’aller plus souvent au musée, au théâtre ou à des concerts. Les éléments le plus souvent mentionnés comme obstacle à la culture sont le manque de temps (49%) et de moyens financiers (40%).

En termes de pratiques culturelles, des différences importantes apparaissent le plus souvent selon le niveau de formation et la classe d’âge. Les jeunes sortent en effet de manière générale plus souvent que leurs aînés.

L’étude réalisée pour la première fois au niveau du canton traite encore de bien d’autres aspects de la vie culturelle des Vaudoises et des Vaudois, comme la pratique de la lecture, l’écoute musicale, les supports musicaux et visuels utilisés, l’accompagnement des enfants dans des institutions culturelles, ou les loisirs au sens large.

La brochure est disponible en téléchargement sur le site internet de Statistique Vaud et du Service des affaires culturelles. Des exemplaires imprimés sont aussi disponibles sur demande (info.serac(at)vd.ch, dans la limite du stock disponible).

Communiqué de presse (PDF, 326 Ko)

Courtes animations: Economie culturelle, fréquentation et participation des jeunes

 

 

Partager la page