Vaccination à domicile pour les personnes vulnérables qui ne peuvent pas se déplacer

Publié le 12.02.2021

Le Département de la santé et de l’action sociale (DSAS), l’Etat-major cantonal de conduite (EMCC) et l’Association vaudoise d’aide et de soins à domicile (AVASAD) ont convenu des modalités pour garantir la vaccination à domicile. Quelque 1’700 personnes vulnérables qui ne peuvent pas se déplacer, ou très difficilement, pourront être vaccinées contre le COVID-19 chez elles. Spécialement formés, des infirmières et infirmiers du dispositif de l’AVASAD, soutenus par la Protection civile vaudoise, commenceront la vaccination à domicile à partir de lundi 15 février.

Afin d’assurer l’accès à la vaccination à toutes les personnes vulnérables, le DSAS a souhaité intégrer l’AVASAD et ses 49 centres médico-sociaux (CMS) au dispositif cantonal de vaccination. Les CMS ont ainsi contacté 24’000 personnes recevant de l'aide et des soins à domicile, âgées de 75 ans et plus ou souffrant de maladies chroniques graves pour les informer sur la vaccination. 1670 d’entre elles ne peuvent pas se déplacer ou alors leur déplacement nécessiterait un transport particulier. Pour elles, la vaccination à domicile s’est avérée la solution la plus adéquate. Les Conseillères d’Etat Rebecca Ruiz, cheffe du Département de la santé et de l’action sociale et Béatrice Métraux, cheffe du Département de l’environnement et de la sécurité le soulignent : « Il est impératif que le plus grand nombre possible de personnes particulièrement vulnérables puissent être protégées rapidement. Grâce à l’engagement de l’AVASAD et de la protection civile vaudoise, on permettra d’amener le vaccin à la maison lorsque cela n’est pas possible autrement. » Ce dispositif vient compléter les centres cantonaux déjà existants, les équipes mobiles de la Protection civile vaudoise et la vaccination qui débutera dans plus de 260 cabinets médicaux début mars, après une phase pilote dans quelques cabinets.

Lire tout le communiqué

Partager la page