Politique de l'enfance et de la jeunesse (PEJ)

Le Canton de Vaud s'est doté en mai 2017 de lignes directrices (PDF, 211 Ko) (PDF, 211 Ko) pour sa politique cantonale de l'enfance et de la jeunesse (PEJ). Ces lignes directrices ne modifient en rien la répartition des compétences entre le Canton et les communes en matière de politique de l’enfance et de la jeunesse. L’objectif est avant tout de mieux coordonner les actions des entités de l’Etat entre elles dans ce domaine. Les communes et leurs faîtières, ainsi que des partenaires privés, sont associés aux réflexions sur des thématiques qui les concernent.

Pour coordonner cette politique, le Conseil d’Etat a institué une Commission composée d'un.e représentant.e des directions générales, services et offices appelés à y collaborer et confie sa présidence à la Direction générale de l’enfance et de la jeunesse. Cette commission de coordination organise ses activités sur la base d’une analyse des besoins effectuée auprès des jeunes, de la population et de professionnels de l’enfance et de la jeunesse. Cette analyse a permis de dégager 5 grands domaines : Participation - Promotion - Prévention - Protection - Education globale.

Pour guider ses activités, la Commission de coordination a défini une vision idéale dans laquelle les enfants et les jeunes se développent harmonieusement, ont les mêmes chances, sont protégés de façon adéquate et participent activement aux décisions qui les concernent.

Organigramme interactif de la Commission de coordination (PDF, 127 Ko)


Bilan de la formation : Le réflexe participatif

Les 3 et 4 octobre 2019, une septantaine de professionnel-le-s issu-e-s de domaines tous différents, ainsi qu’une quinzaine d’intervenant-e-s actif-ve-s auprès d’enfants et de jeunes se sont réunis à l’EESP pour la toute première formation de la Politique de l’enfance et de la jeunesse du canton de Vaud (PEJ): « Le réflexe participatif. La place et le rôle des enfants et des jeunes dans les décisions qui les concernent. »

Participants et participantes ont pu questionner leurs représentations de la participation des enfants et des jeunes dans les décisions qui les concernent. La formation souhaitait traiter de la dite thématique dans un cadre large et varié, en mettant le focus sur des processus de travail individuels ou collectifs, dans les domaines de la petite enfance, de l’accueil parascolaire, de l’utilisation des nouvelles technologies de l’information, de la démarche citoyenne, de la protection et du suivi thérapeutique.

En préambule au déroulement de ces deux journées, il a été rappelé que la place des enfants et des jeunes évolue toujours plus rapidement, de même que leurs besoins et les besoins de ceux qui ont la responsabilité de les accompagner dans leur développement. L’article 12 de la Convention de l’ONU relative aux droits de l’enfant (CDE) rappelle que :

« Les États parties garantissent à l’enfant qui est capable de discernement le droit d’exprimer librement son opinion sur toute question l’intéressant, (…) ».

La PEJ a souhaité partager une vision de la place des enfants et des jeunes fondée en particulier sur la CDE, s’inscrivant également dans les Lignes directrices de la politique de développement durable de la Confédération et dans les principes d’inclusion et de respect de la diversité. C’est ainsi une politique qui est pensée non seulement pour, mais aussi avec les enfants et les jeunes.

Lettres d’information PEJ

En savoir plus

Recherches et études

Dans les différentes missions de la Commission de coordination PEJ, cette dernière a pour tâches, notamment :

  • étudier des orientations stratégiques à la demande du Conseil d’Etat ou les lui proposer de sa propre initiative;
  • organiser la récolte et la diffusion d’informations utiles au développement de la politique cantonale de l’enfance et de la jeunesse;
  • organiser une analyse en continu de l’évolution des besoins des enfants et des jeunes;
  • soutenir les efforts en matière de monitoring des programmes et prestations contribuant à la mise en œuvre de la politique cantonale de l’enfance et de la jeunesse, en vue d’en évaluer l’efficience.

Afin de tendre à la résiliation de ses missions, la Commission de coordination PEJ réalise différentes études.

Mise en œuvre de l'art.12 de la Convention des nations unies relatives aux droits de l'enfant (CDE)

Protection adéquate dans le domaine du placement

Enfants dans des arrangements familiaux multilocaux: étude de cas dans le canton de Vaud

Regards croisés Enfants/jeunes & professionnel-le-s (septembre 2017 - mars 2018)

Partager la page