Conducteur interpellé à contresens sur l’autoroute A1 avec un fort taux d’alcool dans le sang

Publié le 15.02.2021

Samedi 13 février 2021, un automobiliste circulant à contresens sur l’autoroute A1 entre Payerne et Yverdon a été intercepté avec un taux d’alcool de 1.25 mg/l (2.50 °/oo). Son permis lui a été retiré.

Samedi 13 février 2021 à 23h05, un automobiliste a été signalé circulant à contresens dans le tunnel de Pomy sur l’autoroute A1 entre Payerne et Yverdon. Le dispositif mis en place par la police a permis d’intercepter le véhicule à la hauteur de la jonction d’Yverdon-Sud. Son conducteur, un Suisse de 39 ans habitant le nord vaudois, a été conduit au Centre de gendarmerie mobile d’Yverdon où le test d’alcoolémie a relevé un taux de 1.25 mg/l (2.50 °/oo). Son permis lui a été retiré sur le champ. Il a ensuite été dénoncé au Ministère public.

La police rappelle qu’en cas de contresens, il convient de baisser sa vitesse, de rester sur la voie de droite et de ne dépasser sous aucun prétexte. Il est également conseillé de quitter l’autoroute à la prochaine sortie.

Mesures en cas de conduite avec alcool
En Suisse, la limite d'alcool est de 0,25 mg/l (0,5 ‰).

Infraction légère. Lorsque le taux d'ébriété est dit « non qualifié » :
•      
soit à l'éthylomètre : entre 0.25 et 0.39 mg par litre d'air expiré,
•      
soit dans le sang : entre 0.5 et 0.79 ‰

Sans qu'aucune autre infraction légère ne soit commise simultanément.
Amende et avertissement ou retrait de permis d’un mois minimum.

Infraction moyennement grave. Lorsque le taux d'ébriété est dit « non qualifié » :
•      
soit à l'éthylomètre : entre 0.25 et 0.39 mg par litre d'air expiré,
•      
soit dans le sang : entre 0.5 et 0.79 ‰

Avec une autre infraction légère commise simultanément.
Amende et retrait de permis d’au moins un mois ou peine privative de liberté pouvant aller jusqu’à trois ans.

Infraction grave. Lorsque le taux d'ébriété est dit « qualifié » :
•      
soit à l'éthylomètre : dès 0.4 mg par litre d'air expiré,
•      
soit dans le sang : dès 0.8 ‰

Permis saisi sur-le-champ. Retrait de permis pendant au moins 3 mois avec amende/peine pécuniaire et, le cas échéant, une peine privative de liberté pouvant aller jusqu’à 3 ans.

Partager la page