Projet pilote - Des bactéries pour soutenir le sol de Rances

Projet pilote - Des bactéries pour soutenir le sol de Rances

Publié le 02.08.2018

Une première mondiale sera réalisée en terres nord-vaudoises, en septembre prochain. Le laboratoire de mécanique des sols de l’EPFL va tester son ciment bactérien – une biotechnologie qui pourrait faire évoluer le secteur de la construction – sur le terrain longeant la route cantonale entre Rances et Mathod. Cette méthode alternative est soutenue par la DGMR, qui procèdera à son essai pratique sur le terrain pour en évaluer les avantages et le potentiel d’applications futures. Cette première expérience concrète est réalisée avec l’accompagnement de la DGE, qui a donné son accord.

Partager la page