Une première conférence romande pour réfléchir aux nouvelles politiques publiques de la mobilité à l’ère numérique

Publié le 01.02.2019

Comment mettre les potentiels de la numérisation pour la mobilité au service de l’intérêt public ? Comment les autorités doivent-elles organiser et planifier les réseaux de demain ? Quels financements étatiques pour quels investissements prioritaires ? C’est pour aborder ces questions que le Canton de Vaud organise une première conférence romande sur la mobilité à l’ère numérique. De nombreux intervenants de haut niveau, parmi lesquels Anne Berner, ministre finlandaise, évoqueront les opportunités et les défis de la transition numérique, les applications déjà existantes et les modèles d’avenir. Dans la droite ligne des intentions annoncées dans sa stratégie numérique, le Canton considère en effet que les changements technologiques doivent conduire l’Etat à repenser, mais pas à réduire son rôle s’agissant des prestations essentielles à la population que sont les offres de mobilité.

Partager la page