Accident de la circulation avec blessés sur l’A1, suite à un contresens dans l’échangeur d’Ecublens

Publié le 29.11.2019

Jeudi 28 novembre 2019, vers 23h35, un accident s’est produit entre deux véhicules dont l’un roulait à contresens. La conductrice fautive est entrée en collision frontale avec un véhicule qui circulait normalement en sens inverse. Les deux conducteurs, blessés, ont été transportés au CHUV.

Jeudi 28 novembre 2019, peu après 23 heures, plusieurs automobilistes ont avisé la Police cantonale via le numéro d’urgences 117 qu’une conductrice, qui circulait de Genève en direction de Lausanne, avait une conduite hésitante. Parvenue à la hauteur de la jonction de Crissier, cette conductrice aurait quitté l’autoroute puis se serait, selon les éléments recueillis, engagée à nouveau et à contresens sur le réseau autoroutier, en direction de l’échangeur d’Ecublens. Dans l’intervalle, plusieurs patrouilles de gendarmerie étaient à sa recherche pour tenter de l’interpeller. Parvenue dans l’échangeur d’Ecublens, cette dame a poursuivi sa route, sur plusieurs centaines de mètres et sur la voie gauche dans son sens de marche, en direction de la semi-jonction de Malley. Dans cet embranchement autoroutier, elle est entrée en collision frontale avec un véhicule qui arrivait normalement en sens inverse. Suite au choc, les véhicules ont été projetés de part et d’autre de la chaussée, l’obstruant complètement. La conductrice fautive, une Française âgée de 42 ans et le conducteur, un Suisse âgé de 41 ans, ont été emmenés en ambulance au CHUV.

Pour les besoins de l’enquête et du dépannage, la bretelle de raccordement de Lausanne-Sud en direction de Crissier a été fermée jusqu’à 05h30.

Le Procureur de service a ouvert une enquête, les investigations étant confiées aux spécialistes de l’unité de circulation de la gendarmerie vaudoise.

Cet accident a nécessité l’intervention de 4 ambulances,  STAR, SPSL et SMUR (Lausanne et Morges), des pompiers du SDIS Morges et du SPSL, de la DGMR ainsi que de 3 patrouilles de la gendarmerie vaudoise.

Partager la page