Brigandage à Nyon – appel à témoin

Brigandage à Nyon – appel à témoin

Publié le 24.11.2018

Vendredi 23 novembre 2018, vers 16h30, un brigandage a été commis à Nyon. Les auteurs armés, portant des gilets jaunes et des cagoules se sont emparés d’un fourgon transportant des montres de valeur et ont pris la fuite escortés par un autre véhicule muni d’un gyrophare et d’une sirène. Le fourgon a été abandonné peu après la douane de Chavannes-de-Bogis et le chauffeur libéré. Les auteurs n’ont pas été interpellés. La Police cantonale lance un appel à témoin.

Vendredi 23 novembre 2018, vers 16h30, la centrale d'engagement et de transmission de la Police cantonale vaudoise (CET) était avisée qu'une agression venait de se produire au Chemin de la Vuarpillière 1 à Nyon. A cet endroit, un fourgon transportant un lot de montres était intercepté par des individus armés, portant des gilets jaunes, des cagoules et des tenues du type « assaut ». Ils ont contraint le chauffeur à quitter le volant et à rester à bord du véhicule. Sous l’escorte d’un véhicule foncé muni d’un gyrophare bleu enclenché et d’une sirène, le fourgon a quitté Nyon et s’est engagé sur l’autoroute A1 en direction de Genève avant d’emprunter la sortie de Chavannes-de-Bogis. Après avoir provoqué un accident sans gravité, le fourgon et son escorte ont quitté le territoire suisse par une petite route avant de s’immobiliser du côté français. A cet endroit, le chauffeur du fourgon a été relâché. Le chauffeur du fourgon, fortement choqué, a été pris en charge par les services sanitaires et transporté dans un hôpital de la région.  

Le dispositif policier mis en place n’a pas permis d’interpeller les auteurs de ce brigandage.

La Procureure de service a ouvert une enquête et confié les recherches aux inspecteurs de la Police de sûreté vaudoise.

La Police cantonale vaudoise lance un appel à témoin. Les personnes susceptibles de fournir des renseignements, notamment de par leur présence dans la région durant la période susmentionnée, sont priées de prendre contact avec la Centrale d’engagement de la Police cantonale vaudoise  au 021 333 53 33 ou avec le poste de police le plus proche.

Cet événement a nécessité l'intervention de plusieurs patrouilles de la Gendarmerie et de la Police Nyon Région, de la brigade canine, des gardes-frontières, d’inspecteurs de la police de Sûreté avec l’appui de la Brigade de la police scientifique et de la Brigade de Recherches de Gex.

Partager la page