14 juin: inauguration de la "Salle du 1er février 1959"

14 juin: inauguration de la "Salle du 1er février 1959"

Publié le 05.06.2012

Le nouveau nom de la salle polyvalente du Bâtiment administratif de la Pontaise commémore le vote par lequel Vaud devint le premier canton de Suisse à introduire le suffrage féminin. Le Conseil d'État rend ainsi hommage à 14 personnalités qui ont marqué l'histoire du droit de vote et de l'égalité dans le canton. Le Bureau de l'égalité vous invite cordialement à participer à l'inauguration.

 

Y. Jaggi, l'une des 14 personnalités honorées.

Suite à l'initiative du Collectif vaudois 14 juin 2011, les autorités cantonales vaudoises commémorent le vote qui fit de Vaud le premier canton de Suisse à introduire le suffrage féminin en rebaptisant la salle polyvalente du Bâtiment administratif de la Pontaise à Lausanne la "Salle du 1er février 1959". La cérémonie aura lieu le:

Jeudi 14 juin 2012 de 10h00 à 12h30
Bâtiment administratif de la Pontaise, salle Polybap
Avenue des Casernes 2, Lausanne

Au travers du parcours de quatorze personnalités qui figureront dans la salle, le Conseil d’Etat rend  hommage à toutes celles et ceux qui ont marqué l'histoire du canton par leur engagement pour l'obtention des droits politiques par les femmes, fait œuvre de pionnières dans leur fonction politique ou dans leur engagement professionnel. La cérémonie aura lieu en présence d'une délégation du Conseil d'Etat et de certaines des personnalités honorées. La liste complète des personnalités et leurs biographies seront mises en ligne dès le 14 juin.

L'événement sera agrémenté par la prestation d'un ensemble musical composé de:

Vera Kalberguenova - Voix
Véronique Piller - Piano
Juliane Rickenmann - Saxophone
Pierre Kuthan - Contrebasse.

Le Bureau de l'égalité vous invite cordialement à participer à l'inauguration sur inscription. Merci de bien vouloir vous inscrire en cliquant sur ce lien: INSCRIPTION

Découvrez le parcours détaillé des 14 personnalités honorées en cliquant sur leur nom:
(Apparition selon l'ordre chronologique décroissant des dates de naissance)

Jacqueline Maurer-Mayor
(1947)
Jacqueline Maurer-Mayor est la première femme à accéder au poste de Conseillère d'Etat dans le Canton de Vaud.

Carole Roussopoulos
(1945-2009)
Pionnière de la vidéo, Carole Roussopoulos documente avec humour et énergie 40 ans de luttes en donnant la parole aux femmes.

Danielle Yersin
(1942)
Danielle Yersin est la première secrétaire générale du Département des finances et la première femme romande élue juge fédérale.

Yvette Jaggi
(1941)
Yvette Jaggi est la première femme syndique de la Ville de Lausanne en 1990 où elle dirige le dicastère des finances. Elle est très active en faveur des droits des femmes.

Liliane Valceschini
(1937)
Ouvrière de l'horlogerie de la Vallée de Joux, militante syndicale, Liliane Valceschini lance l'idée de la grève des femmes du 14 juin 1991 en Suisse.

Simone Chapuis-Bischof
(1931)
Simone Chapuis-Bischof oeuvre depuis plus de 50 ans en faveur des droits des femmes au sein de différentes associations.

Marguerite Narbel
(1918-2010)
Parallèlement à sa carrière scientifique, Marguerite Narbel entre en politique et devient la première femme à présider le Grand Conseil vaudois. Elle est très active en faveur des droits des femmes.

Gertrude Montet Girard
(1913-1989)
Gertrude Montet Girard s'engage avec force en faveur du suffrage féminin. Politicienne, elle milite pour l'éducation civique des nouvelles citoyennes vaudoises.

Erna Hamburger
(1911-1988)
Première femme professeure ordinaire d'une école polytechnique en Suisse, Erna Hamburger s'engage en faveur de l'accès des femmes aux études supérieures.

Gabriel Despland
(1901-1983)
Conseiller d'Etat, Gabriel Despland propose un projet de décret afin d'organiser la votation cantonale du 1er février 1959 sur le suffrage féminin.

Antoinette Quinche
(1896-1979)
Avocate, Antoinette Quinche milite pour le suffrage féminin. C'est sur son initiative que le Conseil d'Etat organise la votation cantonale du 1er février 1959 en même temps que la votation fédérale. 

Augusta Gillabert-Randin
(1869-1940)
Augusta Gillabert-Randon est cheffe d'exploitation agricole. Elle s'engage pour la formation des paysannes et pour le suffrage féminin.

Antonie Girardet-Vieille
(1866-1944)
Militante en faveur du droit de vote des femmes, Antonie Girardet-Vielle a fondé l'association vaudoise pour le suffrage féminin en 1907

Charlotte Olivier
(1864-1945)
Médecin, Charlotte Olivier fonde une véritable pratique de santé publique dans le domaine de la lutte contre la tuberculose. Elle s'engage également en faveur du suffrage féminin.

Partager la page