Simple question Marc-Olivier Buffat - Obligation légale de signaler une personne infectée ?

Auteur

Marc-Olivier Buffat

Date du dépôt

01.09.2020

Département pilote

DSAS

Département en appui

-

Identifiant

20_QUE_2

Commission

-

Délais réponse du CE

-

Dernière décision du GC

-

Texte déposé

Certains praticiens de la médecine, et en particulier les spécialistes, sont confrontés à des situations où leur patientèle les consulte pour des problématiques de santé autres que le Covid-19. Toutefois, lors de cette consultation, le patient peut manifester des symptômes clairs d'une possible infection au Covid-19. Le médecin l'invite dès lors à consulter un centre de dépistage. Les plus diligents prennent même rendez-vous pour leur patient. Or, il arrive apparemment que ce dernier, soit n'effectue pas le test, soit refuse tout idée de test pour des motifs divers et variés (visites familiales, voyages à l'étranger, etc ... ).
Apparemment, certain(e)s patient(e)s objectent ou se prévalent même du secret médical pour s'opposer à toute communication.
La simple question du soussigné est dès lors la suivante
- Le Conseil d'Etat a-t-il pris les mesures nécessaires pour s'assurer que l'ensemble des intervenants médicaux soient informés de leur obligation légale de signaler cette personne possiblement infectée en cette période de pandémie ?
On remercie le Conseil d'Etat de sa réponse.

Partager la page