Interpellation Sébastien Pedroli - Après le HIB et le GYB, est-il possible de développer la collaboration policière entre les districts de la Broye-Vully et de la Broye?

Auteur

Sébastien Pedroli

Date du dépôt

12.01.2021

Département pilote

DES

Département en appui

-

Identifiant

21_INT_1

Commission

-

Délais réponse du CE

19.04.2021

Dernière décision du GC

Transmise au CE, 20.01.2021

Texte déposé

Le district de la Broye-Vully fait partie de la région judiciaire Nord du canton de Vaud de sorte qu’en cas d’intervention d’urgence, hors horaire de bureau, la Gendarmerie se déplacera depuis Yverdon.

 

En parallèle, il y a des postes de Gendarmerie à Moudon et Payerne ouverts selon les heures de bureaux. 

 

Le poste de Police de Moudon est ouvert les lundis, mardis et vendredi de 7h30 à 12h. Le mercredi entre 13h et 17h et finalement le jeudi de 15h à 19h. Il est fermé le samedi et le dimanche.

 

En ce qui concerne le poste de Gendarmerie de Payerne, il est ouvert, quant à lui, les lundi, mercredi, vendredi, samedi,  de 08h00 à 11h30 et mardi et jeudi, de 08h00 à 11h30 et de 13h30 à 17h30. Il est fermé le week-end.

 

Dans le district de la Broye fribourgeoise, le Centre d’intervention de la Gendarmerie se trouve à Domdidier. Il reste quelques postes secondaires, comme par exemple à Estavayer.

 

A ce stade, il est utile de rappeler les temps de déplacement suivant en voiture :

Yverdon-Cudrefin : 36 minutes ;
Yverdon – Avenches : 33 minutes,
Yverdon – Payerne : 20 minutes,

Domdidier – Cudrefin : 14 minutes,
Domdidier – Avenches : 2 minutes,
Domdidier – Payerne : 10 minutes.

 

Il en découle que, régulièrement, et sans parler ici des événements tragiques qui ont eu lieu sur l’autoroute, il n’est pas rare de devoir attendre de longues minutes, voire des heures, avant que la gendarmerie n’intervienne depuis Yverdon, ce qui est compréhensible vue l’étendue de la région judiciaire Nord.

 

Par contre, pour les citoyen.es ordinaires, résidant de la Broye-Vully, il est surprenant parfois, pour ne pas dire dérangeant, de devoir attendre l’arrivée de la Gendarmerie depuis Yverdon alors que peut-être, des patrouilles sont disponibles à Domdidier et pourraient être présentes sur place en quelques minutes.

 

Depuis 2016 et la Fête fédérale de lutte d’Estavayer-le-Lac notamment, les deux cantons Vaud et Fribourg ont mis sur pied un projet commun permettant aux deux corps de Police de travailler ensemble. Par exemple, lors du Comptoir Broyard sur sol payernois, des patrouilles composées d’agents fribourgeois et vaudois ont été mises sur pied.

 

A ce stade, il semblerait qu’il ne s’agisse que de simples rapprochements ponctuels. Bien évidemment, nous devons tenir compte des compétences cantonales en matières pénales, mais un rapprochement des deux polices seraient manifestement un avantage, l’idéal étant bien évidemment une collaboration totale comme pour le GYB ou le HIB. Il faudra toutefois être certainement très patient !

 

Par conséquent, je me permets de poser les questions suivantes :

 

1.    Est-ce que des patrouilles valdo-fribourgeoises ont encore lieu dans la région de la Broye fribourgeoise et de la Broye-Vully ? Si oui à quelles fréquences ? Si non, pourquoi ?
2.    Un rapprochement des deux corps de police est-il prévu à court terme ?
3.    Un accord de coopération générale entre les Polices fribourgeoise et vaudoise afin d’améliorer la sécurité dans la Broye est-il imaginable ?
 

Conclusion

Souhaite développer

Séances dont l'objet a été à l'ODJ

Date Décision
19.01.2021
12.01.2021

Partager la page