Votre identité

Détail objet

Auteur

Théophile Schenker

Date du dépôt

10.10.2023

Département pilote

DEIEP

Département en appui

DFA, DCIRH

Identifiant

23_QUE_53

Commission

-

Délais réponse du CE

29.11.2023

Dernière décision du GC

-

Texte déposé

Il existe de nombreuses raisons de réparer ses objets pour pouvoir les utiliser le plus longtemps possible : réduire l’empreinte environnementale externalisée liée à la consommation (énergie grise), réduire l’impact social de la consommation, réduire le volume de déchets, renforcer l’économie locale de la réparation…

Il paraît important que ces principes soient appliqués s’agissant du matériel nécessaire au fonctionnement des services cantonaux. Ces éléments doivent être pris en compte dès l’achat, en privilégiant du matériel à indice de réparabilité élevé. L’énergie grise liée à la production doit également être minimisée. Enfin, les compétences nécessaires à une maîtrise du matériel et sa réparation doivent être conservées.

Comment et dans quelle mesure les services du canton prennent-ils généralement en compte ces principes dans le cadre de leurs achats de matériel ?

Documents

LienTitre
  23_QUE_53-Texte déposéIntervention parlementaire

Partager la page