21_HQU_11 - Question orale Céline Misiego au nom EP - Au centre sportif de l’Université, est-ce que les étudiant.es sont des clients monnayables ?.

Séance du Grand Conseil du mardi 12 janvier 2021, point 2.11 de l'ordre du jour

Texte déposé

Il y a près de deux ans, des panneaux publicitaires pour la marque ASICS sont apparus massivement sur tous les murs du centre sportif de Dorigny. On peut comprendre la démarche sur le fond : les équipes universitaires, notamment le LUC Volley-ball, ont besoin de sponsors pour faire tourner leur équipe et ainsi atteindre leurs objectifs sportifs.

Cependant, l’ancien équipementier de l’équipe de Volley était nettement moins voyant. Maintenant, on ne parle plus d’équipements, de publicité sur les maillots ou de banderole sur le bord du terrain. La publicité est massive et dans tous les bâtiments : en soutenant une équipe du LUC, ce sponsor s’offre de la visibilité auprès de tous les étudiant.es qui vont sur le campus sportif et cela sans contrepartie ! (Pour rappel, en contrepartie l’ancien équipementier organisait une vente annuelle permettant aux étudiant.es de s’équiper à des tarifs préférentiels)

Est-ce qu’un sponsor, en finançant une équipe « universitaire » peut se payer l’ensemble du site sportif de Dorigny et quelles sont les règles et contreparties en matière de sponsoring dans les infrastructures sportives au sein de l’UNIL? 

Retour à l'ordre du jour

Partager la page