Votre identité

Point séance

Séance du Grand Conseil du mardi 9 février 2021, point 3.3 de l'ordre du jour

Texte déposé

Mesdames et Messieurs les membres du Conseil d'Etat,

 

Les cantons de Fribourg et du Valais ont publié l'an dernier leur stratégie d'application de l'Agenda 2030. Le canton de Genève dispose d'un plan d'action depuis deux ans. 

 

Le Conseil fédéral achève sa consultation sur sa stratégie de développement durable le 18 février prochain.

 

Le Conseil d'Etat était le premier gouvernement cantonal romand à placer les objectifs de développement durable au centre de son programme 2017-2022.

 

J'ai l'honneur, en tant que membre du groupe Agenda 21 du Grand Conseil, de poser au Conseil d'Etat la question suivante:

 

 

Quand est-ce que le Conseil d'Etat publiera les modalités de réalisation de l'Agenda 2030 dans le canton?

 

Je remercie le Conseil d'Etat de sa réponse.

 

 

 

Transcriptions

M. Yves Paccaud (SOC) —

Quand les objectifs de développement durable de l’Agenda 21 seront-ils mis en œuvre ?

Les cantons de Fribourg et du Valais ont publié, l’an dernier, leur stratégie d’application de l’Agenda 2030. Le canton de Genève dispose d’un plan d’action depuis deux ans. Le Conseil fédéral achève sa consultation sur sa stratégie de développement durable le 18 février prochain. Le Conseil d’Etat était le premier gouvernement cantonal romand à placer les objectifs de développement durable au centre de son programme 2017-2022.

J’ai l’honneur de poser au Conseil d’Etat la question suivante : quand est-ce que le Conseil d’Etat publiera les modalités de réalisation de l’Agenda 2030 dans le canton ?

Mme Christelle Luisier Brodard (C-DITS) — Conseiller-ère d'État

Comme le mentionne le député dans sa question, le Conseil d’Etat a inscrit le développement durable comme l’une des priorités de la législature et la réalisation de l’Agenda 2030 est l’une de nos actions engagées depuis plusieurs mois.

Nous sommes actuellement à bout touchant. Tous les départements ont été associés à la démarche et ont relayé leurs éléments. Le texte fait l’objet de consultations internes, notamment auprès du Comité interdépartemental pour le développement durable (CIDD). Une fois cette étape franchie, l’Agenda 2030 sera présenté dans les services, puis reviendra dans sa version consolidée au Conseil d’Etat. Dès cette étape validée, il fera alors l’objet d’une présentation publique.

Nous travaillons pour faire en sorte que ce projet aboutisse durant le premier semestre 2021. Il n’y a donc aucun blocage à ce stade, mais effectivement des retards ont été pris sur le calendrier initialement prévu. Cela s’explique par les urgences de ces derniers mois, comme la crise sanitaire et les mesures de soutien à l’économie qui mobilisent beaucoup d’employés et de ressources au sein de l’administration cantonale et du gouvernement. L’ambition est d’aboutir à un document qui représentera un réel changement de paradigme.

Le moment venu, le Conseil d’Etat communiquera plus en détail sur ce sujet. Je précise que pour cette réalisation de l’Agenda 2030, nous nous appuyons sur les compétences du Bureau de la durabilité (BuD), lequel associe à cette tâche tous les services de l’administration de manière transversale.

Enfin, j’ajoute, pour information, que l’expertise du BuD a incité d’autres cantons à reprendre l’outil d’autoévaluation de la durabilité « Boussole 21 » développé par l’Etat de Vaud. Une convention intercantonale pour l’utilisation de cet outil informatique est actuellement en discussion et le comité de pilotage de ce projet sera présidé par le canton de Vaud. Ainsi, le canton joue un rôle actif dans la mise en place de politiques durables en Suisse romande.

Retour à l'ordre du jour

Partager la page