Service des affaires culturelles (SERAC)

Musée cantonal des Beaux-Arts : remise des clés, week-end « Portes ouvertes » et vernissage de l’exposition inaugurale

Le 5 avril 2019, les autorités vaudoises inauguraient le nouvel écrin du Musée cantonal des Beaux-Arts (MCBA) au sein du quartier culturel PLATEFORME 10. Au cours des 2 jours qui suivirent, environ 21'000 visiteurs se sont rendus sur le site pour y découvrir l’entier de l’édifice encore totalement vide. Œuvre des architectes barcelonais Fabrizio Barozzi et Alberto Veiga, le projet avait remporté le concours en 2010, convainquant un jury international dont la vice-présidence était assurée par l’architecte britannique David Chipperfield.

Exactement 183 jours plus tard, après un déménagement mené depuis le Palais de Rumine, le MCBA ouvrait le 5 octobre son exposition inaugurale, « Atlas. Cartographie du don ». L’exposition, pensée comme un remerciement et un hommage aux généreux mécènes et donateurs ayant contribué à l’enrichissement des fonds du musée, a attiré 86'000 visiteurs en 3 mois.

Inauguration de la serre des Musée et Jardins botaniques cantonaux et renouvellement d’expositions permanentes

La nouvelle serre des Musée et Jardins botaniques cantonaux a été inaugurée le 9 septembre 2019, après des années d’attente et 18 mois de travaux. Cette construction, aussi spacieuse qu’exigeante en matière de sécurité ou d’efficacité énergétique, abrite la collection de plantes tropicales mais aussi celle, unique en Suisse, de plantes carnivores. C’est là un véritable gain pour le potentiel scientifique de l’institution comme pour le public.

2019 est aussi l’année de la nouveauté du côté des expositions permanentes. 3 institutions patrimoniales cantonales (Musée et Jardins botaniques cantonaux, Site et Musée romains d’Avenches et Musée cantonal de Zoologie) ont en effet entièrement repensé la présentation de leurs collections ou développé de nouvelles mises en espace spécifiques.

Mise en fonction de l’Iconopôle de la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne (BCUL)

Depuis le début du mois de mars 2019, la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne (BCUL) possède une nouvelle section dédiée à la conservation du patrimoine iconographique. Cette section, baptisée « Iconopôle »,  s’articule principalement autour de la Collection iconographique vaudoise (CIV), laquelle inclut plusieurs dizaines de milliers de phototypes (négatifs, tirages, albums, planches-contacts, dias) couvrant l’histoire de la photographie locale depuis 1840, ainsi que des milliers d’autres pièces de type documentaire. La collection fait l’objet d’une campagne visant à la rendre accessible au public ainsi qu’aux chercheurs par le bais de son intégration à la base de données Patrinum.

5 nouvelles interventions artistiques dans le cadre d’importants chantiers de l’Etat

Depuis 1979, l’Etat prévoit un montant proportionnel aux coûts des travaux de construction ou de rénovation importante de ses bâtiments pour une intervention artistique sur ces derniers. Les mandats sont attribués suite à des concours dits d’« art et architecture » (CoArt), dont le SERAC assure la vice-présidence. 5 nouvelles interventions artistiques ont été vernies ou commandées en 2019. L’installation du créateur lausannois Robert Ireland « Tables des matières » a été retenue dans le cadre de l’extension de l’Unithèque à Dorigny, le projet « Fontaine de Jouvence » de l’artiste zurichois Fabian Marti avec Truwant + Rodet dans celui de la construction du Campus Santé à Chavannes-près-Renens, et la proposition « L’Aï sous le toit », des plasticiennes bâloises Claudia et Julia Muller, pour la future Maison de l’Environnement de Lausanne. Une sculpture monumentale baptisée « La Crocodile », imaginée par les artistes Xavier Veilhan (F) et Olivier Mosset (CH), a de même été installée sur le site de PLATEFORME 10, et l’œuvre de réalité virtuelle « Magic Windows », de la compagnie genevoise Gilles Jobin, est à découvrir à Lausanne, dans une Aula des Cèdres totalement rénovée.

Réorganisation de la direction du SERAC

Le SERAC avait totalement repensé sa structure en 2018, en collaboration avec l’Unité de Conseil et d’Appui en management et organisation (UCA), afin de renforcer ses capacités de pilotage et de clarifier ses domaines de compétences. En 2019, à la suite de cette réflexion, un comité stratégique a été mis en place au sein du service. Visant à davantage d’efficacité et d’agilité face aux défis du monde culturel, ce comité stratégique est destiné à favoriser les échanges et le travail collaboratif entre la direction du SERAC et les différentes directions des institutions patrimoniales cantonales, ainsi qu’entre ces dernières.

Organisation des institutions patrimoniales cantonales

La réunion du Musée cantonal d’archéologie et d’histoire (MCAH) et du Musée Monétaire Cantonal (MMC) avait été décidée en 2018 au vu de l’intensification croissante des collaborations et des mutualisations entre les deux entités. Entrée en vigueur au 1er janvier 2019, la fusion a été mise en œuvre dans le courant de l’année. Les collections de monnaies et médailles de l’Etat de Vaud ont ainsi rejoint la collection d’archéologie composée d’objets issus de fouilles de toutes périodes depuis la préhistoire, ainsi que celle d’histoire constituée de fonds importants, en provenance par exemple des Châteaux de Chillon et Saint-Maire ou de la Cathédrale de Lausanne. Ce patrimoine archéologique, historique, ethnographique et numismatique désormais rassemblé constitue un pôle scientifique et culturel fort au sein du Palais de Rumine.

Mise sur pied d’un outil de coordination culturelle au niveau du canton

Le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture, attentif depuis longtemps à la collaboration entre les différents niveaux institutionnels, a souhaité donner une nouvelle amplitude au travail et aux réflexions des professionnels de la culture sur l’ensemble du territoire vaudois. Il a ainsi mis sur pied, par l'intermédiaire du SERAC, un nouveau dispositif de coordination pérenne dans le domaine de la culture permettant d'instaurer un dialogue de qualité entre le Canton et les communes. Ce dispositif, pensé comme un outil collaboratif dédié au traitement de grands thèmes culturels, réunit des politiques de différentes communes représentant équitablement les 10 districts vaudois.

Partager la page