Département des finances et des relations extérieures (DFIRE)

2019 au Département des finances et des relations extérieures

Pour le Département des finances et des relations extérieures, en charge également des constructions de l’Etat, l’événement phare de l’année 2019 fut assurément la cérémonie de remise des clés du nouveau Musée cantonal des Beaux-Arts (MCBA), qui s’est déroulée le 5 avril sur le site de Plateforme 10 près de la gare de Lausanne. Lors du week-end portes-ouvertes qui s’en est suivi, quelque 21'000 Vaudoises et Vaudois venus de tout le canton ont pu découvrir le nouveau Musée. Entre la première pierre et l’inauguration, 31 mois ont été nécessaires pour construire ce bâtiment, haut de 22 mètres et long de 145 mètres, qui dispose désormais de 3220 m2 de surface d’exposition.

D’emblée, cette réalisation s’est imposée comme exceptionnelle au plan architectural, en raison de sa simplicité, de la clarté de ses lignes et de ses cheminements, mais également pour sa manière de disposer de la lumière naturelle. Président du Comité de pilotage de Plateforme 10, le chef du Département Pascal Broulis s’est investi personnellement et massivement dans ce projet, depuis son origine en 2008. Les architectes Fabrizio Barozzi et Alberto Veiga, associés aux équipes de planification et coordination de la Direction générale des immeubles et du patrimoine, ainsi que toutes les entreprises mandatées ont travaillé d’arrache-pied pour respecter non seulement le calendrier mais aussi un budget de 84 millions de francs. En octobre, le Musée s’est ouvert au public avec une exposition de ses propres collections, qui a accueilli plus de 80'000 visiteurs.

Comptes, dette et investissements

Le chef du DFIRE a présenté le 11 avril les comptes 2018 de l’Etat, qui se soldent par un excédent de 87 millions. Le résultat de l’exercice intègre des préfinancements, des amortissements non planifiés et d’autres écritures de bouclement pour un total de 503 millions. Hors ces éléments extraordinaires, la croissance des charges courantes reste contenue à 2,9%. La progression des revenus et celle des recettes fiscales en particulier restent largement tributaires de facteurs conjoncturels et d’effets exceptionnels.   

S’agissant des investissements bruts, des nouveaux prêts et des garanties activées, l’Etat a injecté globalement 580 millions dans l’économie en 2018. Au final, la dette nette du Canton poursuit sa légère croissance amorcée en 2014 pour atteindre 875 millions au 1er janvier 2019. Cette progression provient principalement de la recapitalisation de la Caisse de pensions de l’Etat ainsi que du volume des investissements. La solidité financière du canton a été soulignée une nouvelle fois par l’agence Standard & Poor’s qui lui a confirmé à deux reprises en 2019 sa note «AAA».

Analyse et gestion financières

La direction du Service d’analyse et de gestion financières (SAGEFI) a été renouvelée au 1er mars 2019 avec l’entrée en fonction de son nouveau chef Pascal Rattaz et au 1er mai avec l’engagement d’un nouvel adjoint. Tout au long de l’année, le service s’est impliqué dans deux dossiers institutionnels aux enjeux majeurs. D’une part, il a préparé la mise en œuvre de la nouvelle loi sur la péréquation financière entre la Confédération et les cantons (RPT) qui est entrée en vigueur au 1er janvier 2020. D’autre part, dans le cadre de la plateforme canton-communes sur l’éventuelle reprise de la facture sociale et la réforme de la péréquation intercommunale, le SAGEFI a œuvré, en collaboration avec le Service des communes et du logement et les associations des communes, à la définition des modalités des éventuelles réformes.

Depuis quelques années, mais plus particulièrement durant l’année 2019 précédant la manifestation, une partie du service a apporté sa contribution technique à la maîtrise de l’évolution du budget alloué aux Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ 2020), en collaboration avec les responsables de l’organisation. La Division planification et solutions financières a poursuivi pour sa part son activité de conseil et de soutien à la mise en place du système de contrôle interne. D'importants progrès ont été réalisés en 2019, plusieurs services ayant terminé la démarche et attendant ainsi leur certification par le Contrôle cantonal des finances. Une activité importante dans ce domaine devrait amener tous les services à terminer leurs travaux au plus tard à fin septembre 2020, conformément à leur engagement.

Affaires extérieures

En 2019, l’Office des affaires extérieures (OAE) s’est employé à promouvoir les intérêts du Canton de Vaud, à développer ses relations et assurer son rayonnement sur les scènes fédérale, intercantonale, transfrontalière et internationale. Sur le plan des relations avec la Confédération, l’année a été marquée par l’aboutissement de quelques dossiers majeurs: la réforme fédérale de la fiscalité des entreprises; les modifications de la péréquation financière; l'adoption du projet de développement du réseau ferroviaire.  Les domaines de la santé, de la sécurité ou encore de l’environnement ont également occupé l’OAE. Lequel,  au niveau transfrontalier, s’est engagé à favoriser les échanges de part et d’autre de la frontière.

Statistique et prospective

Sur la base des données du registre des personnes, Statistique Vaud détermine en temps réel l’évolution de la population résidante du canton, qui a passé à la fin 2018 le cap des 800’000 habitants. Le Conseil d’Etat in corpore a célébré l’évènement le 13 février en recevant la petite Mélodie, 800’000e Vaudoise, et en félicitant ses parents sur le site symbolique du chantier des logements pour étudiants à Chavannes-près-Renens. A cette occasion, Stat-VD a édité un numéro spécial de son courrier Numerus, qui analyse l’essor sur plus d’un siècle de la démographie vaudoise.  Après deux éditions consacrées l’année précédente au logement à l’horizon 2040, la Section prospective a publié le 27 mai une vaste étude inédite consacrée à la silveréconomie, qui englobe l’ensemble des phénomènes économiques liés aux séniors et qui offre de nombreuses opportunités pour l’avenir du canton.

Immeubles, constructions et achats

Par décision du Conseil d’Etat en juin 2018, la Direction générale des immeubles et du patrimoine (DGIP) a remplacé officiellement le SIPAL au 1er janvier 2019. La modification de la structure de conduite et la mise en œuvre de la nouvelle organisation interne ont occupé cette année de transition, et ce déploiement se poursuivra en 2020. Au sein de la Direction des achats et de la logistique nouvellement rebaptisée, la Réforme des achats (RefA) a poursuivi sa phase préparatoire par la mise au concours de postes d’acheteurs et d’approvisionneurs de l’Etat et le lancement d’un appel d’offres pour l’acquisition d’un système d’information adapté au secteur des achats.

Mis à part le nouveau MCBA déjà évoqué, d’autres constructions dirigées ou accompagnées par la Direction architecture et ingénierie ont été inaugurées dans l’année, comme le bâtiment de Vortex qui accueillera plus de 1000 étudiants à Chavannes-près-Renens après les JOJ 2020, la nouvelle serre du Jardin botanique cantonal ou encore la rénovation de l’Aula des Cèdres à Lausanne. En outre, plusieurs projets importants ont été dévoilés, parmi lesquels les extensions du gymnase de la Broye à Payerne, du gymnase de Burier à La Tour de Peilz et du Tribunal cantonal à Lausanne, ou encore le dernier grand chantier de conservation-restauration de la cathédrale de Lausanne, prévu en deux étapes jusqu’en 2029.

Fiscalité

La Direction générale de la fiscalité (DGF) a poursuivi en 2019 le développement de nouvelles prestations en ligne pour faciliter les démarches des contribuables personnes physiques et personnes morales dans l’accomplissement de leurs obligations fiscales. Les travaux ont par ailleurs débuté afin de mettre à disposition des contribuables des prestations leur permettant de consulter notamment leur compte courant au travers d’un espace sécurisé avec identification forte. Dans son souhait permanent d’agir en éco-administration, la DGF a introduit de nouvelles mesures internes et externes, en particulier le passage progressif à l’impression recto-verso. La campagne de sensibilisation à la fiscalité s’est poursuivie durant l’année dans les centres professionnels, les gymnases et l’Ecole de la transition ainsi qu’auprès d’autres services de l’Etat et de ses partenaires (fiduciaires, notaires, commission des jeunes, AVIVO, CSP Vaud, etc.).

Partager la page