Direction générale des immeubles et du patrimoine (DGIP)

Création d'une Direction générale

Depuis le premier janvier 2019, le service fonctionne en Direction générale. Ce changement d’appellation reflète un changement organisationnel ayant amené à la création d’un Etat-major et de quatre Directions :

·       Direction de l’architecture et de l’ingénierie - DAI

·       Direction de l’immobilier et du foncier - DIF

·       Direction de l’archéologie et du patrimoine - DAP

·       Direction des achats et de logistique - DAL

L’année écoulée a permis notamment de mettre en œuvre cette nouvelle organisation, de modifier la structure de conduite du service et de supprimer l’ancienne dénomination sur la plupart des supports. C’est un chantier important qui se poursuivra en 2020. Il faut donc voir l'année écoulée, comme une année de transition et ce n'est qu'à la fin de l’année 2020 que les principaux bénéfices sont attendus et que la nouvelle organisation sera entièrement en place. Cependant, un premier bilan de la nouvelle organisation peut être dressé :

Aspects satisfaisants :

  • Renforcement de la diversité des activités des différentes entités
  • Renforcement de la fonction transversale de la DGIP
  • Appropriation de la nouvelle organisation tant à l’interne qu’à l’externe de la DGIP
  • Situation d’égal à égal avec les partenaires

Aspects à développer :

  • Renforcement de l’Etat-major (communication, informatique, archives)
  • Regroupement des activités transversales de la DGIP à l'Etat-major
  • Finalisation et unification de la nouvelle entité visuelle de la DGIP
  • Aménagement des locaux de la DGIP à la Riponne

En parallèle à cette réorganisation, le service a continué à faire face, avec succès, à un nombre croissant de sollicitations. 23 nouveaux bâtiments ont été construits et plusieurs objets ont été inaugurés, dont:

  • Le nouveau Musée cantonal des Beaux-Arts à Lausanne
  • La rénovation de l’Aula des Cèdres à Lausanne
  • Une nouvelle serre au jardin botanique à Lausanne

L’année 2019 a également été marquée par la poursuite de la préparation de réformes d’importance, dont le projet relatif à la réforme de la fonction achat (RefA) à la Direction des achats et de la logistique.

Etat-major - EM

En octobre 2019, un nouveau responsable de l’Etat-major a été nommé, qui apporte une double compétence en architecture et en gestion, ce qui permet de renforcer les connaissances métiers au sein de cette entité, la coordination entre les Directions et la gestion des enjeux administratifs et organisationnels du service.

Affaires stratégiques et communication

Un ensemble de 19 mesures ont été élaborées en étroite collaboration avec le directeur général, afin de poursuivre la mise en œuvre de la nouvelle organisation de la DGIP. Ces mesures sont réparties en 7 thématiques : organisation, administration, ressources humaines, informatique et archivage, finances, communication et construction durable.

L’Etat-major a également collaboré à la réponse aux interpellations, postulats et questions orales, ainsi qu’aux réponses aux observations de la Commission de gestion, aux recommandations formulées par le CCF ainsi qu’aux différentes consultations, toujours très nombreuses en raison de la transversalité du service. Il a rédigé diverses présentations publiques de la DGIP ainsi que le rapport annuel de gestion.

Ressources humaines

La forte activité de toutes les entités de la DGIP ainsi que la mise en place de la Direction générale et, partant, de l’Etat-major ont mobilisé les collaboratrices et collaborateurs pendant toute l’année. Les Ressources humaines ont reçu plus de 2300 postulations et procédé à 130 entretiens de recrutement qui ont abouti à 21 engagements fixes et à 60 engagements d’auxiliaires.

Finances et controlling

L’entité Finances et controlling a également connu une forte sollicitation. Elle a réglé plus de 37’000 factures relevant du budget de fonctionnement et près de 4’000 factures relevant du budget d’investissement. Elle a également commencé les travaux de mise en place du système de contrôle interne (SCI) et elle a poursuivi la mise en œuvre du processus d’optimisation des tâches afin de rationaliser le travail quotidien.

Construction durable

En 2019, le développement de l’outil SméO, qui est un fil rouge pour une construction durable, s’est poursuivi avec l’octroi de deux certificats provisoires, l'un pour le projet de la Maison de l’Environnement, l'autre pour celui de l’extension du Gymnase de la Broye. De plus, une collaboration s'est instaurée avec l’Association One Planet Living afin d’ingérer ses critères dans SméO pour la conception et la réalisation de quartiers encore plus respectueux de notre planète. En 2019, le premier thème développé a été celui de la biodiversité.

Le Groupe de Travail Construction Durable de l’Etat a organisé 4 conférences-débats, dont une conférence sur les labels, avec visite du nouveau bâtiment du CIO, le 3 septembre et, le 2 décembre, le débat Urbanités avec la SIA sur le thème "Comment réorienter nos cadres et modes de vie", en lien avec l’exposition Habiter demain, au Forum d’architectures de Lausanne; cette même exposition a été présentée au Gymnase de Burier, dans le cadre des cours de géographie.

Début juillet, le Conseil d’Etat a adopté un crédit d’investissement de 10.1 mios de francs pour la prochaine étape de restauration de la cathédrale, en proposant pour la première fois une approche horizontale pour corriger le ruissellement de l’eau et améliorer la conservation de l’édifice en molasse. Cette étape comprend également la restauration de la tour du chevet sud, la mise en place de nouvelles infrastructures techniques et la réalisation de nouveaux bancs.

En ce qui concerne le dossier de l'amiante, la mise en place d'un contrôle qualité des rapports diagnostiques amiante lors des procédures de demande de permis de construire et de permis d'habiter a été poursuivie, avec la remise en ligne de la plateforme informatique Gestion des Diagnostics Amiante (GDA), sur laquelle ne se trouvent dorénavant que des rapports validés par le Canton. Une collaboration active avec l’Association suisse des consultants amiante (ASCA) a permis d’améliorer les relations avec la profession et, partant, la qualité des rapports.

 

Direction de l'architecture et de l'ingénierie - DAI

 

En 2019, forte de sa réorganisation interne et de procédures éprouvées, la Direction de l'architecture et de l'ingénierie (DAI) a poursuivi sa mutation.

Une nouvelle structure de classement des documents électroniques de la DAI a été établie. Elle reflète l’organisation actuelle du parc immobilier (classement des bâtiments par parc et par site) ainsi que la feuille de route des projets BI. La formalisation de la mise à jour des plans de classement des documents sera effectuée via l’outil Spark Archives qui doit être mis à disposition par les Archives cantonales vaudoises dans le courant du 2e trimestre 2020. Un volume important de classeurs (environ 750) a été archivé suite au déménagement interne, ce qui a permis de rattraper l’archivage rétrospectif en déshérence.

La totalité des projets et chantiers gérés par la DAI représente un budget de CHF 2.4 milliards pour plus de 170 objets.

En 2019, plusieurs projets ont été menés à terme. L’Etat a pu inaugurer :

  • le Musée cantonal des Beaux-Arts sur Plateforme 10 à Lausanne ;
  • la restauration de l’Aula des Cèdres pour la HEP à Lausanne ;
  • la nouvelle serre du Jardin botanique à Lausanne.

Le Domaine Réalisation a poursuivi ou commencé divers chantiers, dont notamment :

  • la maison de l’environnement (MEV) à Lausanne pour la DGE ;
  • le projet « Un musée, deux musées » pour la construction du nouveau Musée de l’Elysée et du Mudac sur le site de plateforme 10 à Lausanne ;
  • la base opérationnelle CCPP à Gollion pour le DIS-SSCM ;
  • la réfection et transformation des équipements sportifs du centre sportif universitaire (CSU) à Dorigny pour la DGES ;
  • la stabilisation du bâtiment de l’Ecole professionnelle commerciale (EPCL) à la Vallée de la Jeunesse à Lausanne pour la DGEP ;
  • la reprise des travaux de garantie et de correction de la nouvelle Colonie sur le site d’Orbe pour le SPEN.

D’autres projets menés par le Domaine Projet sont en phase d’étude, dont notamment:

  • le projet « Propaideutikos » de rénovation des façades et de transformation du bâtiment de l’Amphipôle à Dorigny ;
  • le projet « Banquet » de création du Campus Santé, pôle de formation médicale pour 2'500 étudiants et utilisateurs. S’y construiront 500 logements pour étudiants, sur le terrain des Côtes-de-la-Bourdonnette ;
  • le projet de nouveau bâtiment des Sciences de la vie sur le campus universitaire et l’intégration du projet de centre Dubochet / Cryo Tem ;
  • l’appel d’offres destiné à désigner un groupement de mandataires pour l’assainissement du bâtiment pénitentiaire de la Croisée à Orbe ;
  • l’étude d’avant-projet réalisée par une équipe pluridisciplinaire de mandataires pour le centre d’entretien des routes nationales de Rennaz ;
  • l’appel d’offres destiné à un groupe de mandataires pour la construction du Centre régional d’exploitation / forêts, faune, lacs et cours d’eau pour la région Nord à Yverdon ;
  • le développement du projet pour le bâtiment qui doit accueillir les apprenti-e-s sur le site de Lausanne-Vennes ;
  • les études d’avant-projet concernant 6 sites et relatives au 1er crédit-cadre d’entretien accordé par le Grand Conseil au début 2019.

Enfin, des projets menés par le Domaine Développement sont en phase d’études préalables et de concours, notamment :

  • la nouvelle école professionnelle d’Yverdon, la 2e extension du gymnase de Burier, la nouvelle salle de sport de Marcelin à Morges, les gymnases du Chablais et d’Echallens, la relocalisation du gymnase Auguste Piccard pour la DGEP ;
  • les extensions de la HEP sur le site des Côtes-de-la-Bourdonnette puis sur celui des Cèdres à Lausanne pour la DGES ;
  • un nouveau bâtiment pour l’extension des facultés de droit et des hautes études commerciales, NBSH, sur le site de Dorigny pour l’Université de Lausanne ;
  • le Poste de contrôle avancé, la sécurisation du site du PPNV dans les plaines de l’Orbe et la prison des Grands-Marais pour le SPEN ;
  • le concours pour l’extension du Tribunal cantonal pour le regroupement des cours de justice sur le site de l’Hermitage à Lausanne pour l’OJV ;
  • la réaffectation des espaces du Palais de Rumine libérés par le MCBA et de la Maison de l’Élysée ;
  • le nouveau musée d’archéologie du site d’Avenches est à l’étude, de même que le site du musée et jardin botaniques à Lausanne pour le DFJC ;
  • le nouveau site pour l’enseignement des métiers de la terre, IMAGO, pour la DGAV ;
  • les plans d’affectation communaux et cantonaux pour les sites de Marcelin, d’Avenches, d’Aigle, d’Orbe, d’Yverdon, des Côtes-de-la Bourdonnette et des Cèdres à Lausanne, en coordination avec le SDT, la DGE et la DGMR.

Autres évènements marquants

Le projet du nouveau MCBA inauguré en 2019 a fait l’objet de la publication d’un livre aux éditions Rizzoli NY et a figuré au top 5 des projets 2019 de la revue architecturale RECORD.

Entretien et rénovation des bâtiments

Le parc immobilier de l'Etat dont l'entretien est dévolu à la DGIP comprenait 1’001 bâtiments en 2019, pour une valeur d'assurance à neuf d’environ 3204 millions de francs. N'en font pas partie les bâtiments propriété de l’Etat gérés par le CHUV, l'Université ou des tiers comme le château de Chillon, qui est géré par une fondation. La DGIP gère également 201 baux dans des immeubles loués auprès de tiers.

Ces bâtiments sont répartis par affectation : 

Nombre de bâtiments Valeur ECA % valeur ECA
État Privé Total  
Administrations 28 0 28 388'170'681 12.1%
Écoles 54 0 54 475'108'224 14.8%
Environnement 268 0 268 192'949'735 6.0%
Gymnases 72 2 74 612'442'639 19.1%
Hautes écoles 19 0 19 217'007'885 6.8%
Immobilier 306 185 491 351'314'732 11.0%
Musées 35 0 35 225'844'458 7.0%
Prisons 65 0 65 236'388'165 7.4%
Sécurité 153 14 167 358'882'006 11.2%
Patrimoine 1 0 1 145'833'333 4.6%
TOTAL 1001 201 1202 3'203'941'859 100.0%

La DAI est intervenue en 2019 sur 572 bâtiments. Les travaux courants, financés par le budget de fonctionnement, ont représenté CHF 27 millions, alors que les travaux d’entretien lourd, financés par les crédits-cadre d’entretien, ont représenté CHF 4 millions en 2019.

Le crédit-cadre concernant 6 sites accordé en 2019 se monte à CHF 27,7 millions pour un plan de CHF 139 millions à 5 ans.

Section Ingénierie

En 2019 la section Ingénierie a participé à la rédaction des livrables et à la réception des installations techniques relatives au budget d’investissement :

  • gestion énergétique du parc existant et des projets BI :
    - 11 Conventions d’objectifs cantonales Grands Consommateurs signées avec la Direction de l'énergie (DIREN) ;
    - 150 nouveaux compteurs remontés automatiquement sur Tener aux Etablissements de la plaine de l'Orbe (EPO) ;
    - 255 bâtiments suivis avec Tener pour la consommation d’énergie ;
  • suivi de la mise en place de 1'100 m2 de panneaux photovoltaïques sur les toits de la Haute Ecole d'Ingénierie et de Gestion (HEIG), soit 165 kWc ;
  • transmission de 1'698 contrats de maintenance aux mandataires architectes d'entretien via le cloud.vd et 200 courriers aux entreprises (SIPaL à DGIP et adresses mandataires) ;
  • projets avec la Direction générale du numérique et des systèmes d'information (DGNSI) :
    - Site pilote du Bâtiment administratif de la Pontaise (BAP) pour la migration du réseau Mesures-commandes-régulation (MCR) sur un réseau sécurisé nommé DOMOT ;
    - Migration des lignes téléphoniques analogiques en All IP ;
  • interface Planon – Tener : data mapping ou mise en correspondance des données ;
  • mise en place et appui aux utilisateurs pour la mise en place de la procédure de gestion des alarmes.

Projets adoptés par le Conseil d’État en 2019

Pour un total de CHF 1'585'000.- :

  • crédit d’étude de CHF 190'000.- pour financer les études nécessaires à l’établissement du plan d’affectation cantonal Site et musée romains d’Avenches ;
  • crédit d’étude de CHF 315'000.- pour la réaffectation du bâtiment administratif Valentin 10 pour la Justice de paix du district de Lausanne ;
  • crédit d’étude de CHF 150'000.- pour financer le développement d’un projet de mise à niveau des infrastructures du terrain des gens du voyage de Rennaz ;
  • crédit d’étude de CHF 320'000.- pour financer les études nécessaires à l’établissement du plan d’affectation cantonal (PAC) du Gymnase du Chablais à Aigle ;
  • crédit d’étude de CHF 400'000.- pour financer les études de mise à niveau des centres d’exploitation régionaux de la DGMR ;
  • crédit d’étude de CHF 210'000.- pour financer les études nécessaires à la modification du plan d’affectation cantonal n°306 « Marcelin » à Morges en relation avec la relocalisation du projet de la salle de sport VD5.

Projets adoptés par le Grand Conseil en 2019

Pour un total de CHF 46'570'000.- :

  • crédit d’étude de CHF 2'200'000.- pour financer la création d’un poste de contrôle avancé (PCA) et la sécurisation du Pôle pénitentiaire du Nord vaudois (PPNV) ;
  • crédit d’étude de CHF 2'260'000.- pour financer les études relatives à la construction d’une salle de sport VD5 planifiée sur le site d’enseignement de Marcelin à Morges, à la reconfiguration des parkings et au réaménagement des espaces extérieurs ;
  • crédit d’ouvrage de CHF 6'000'000.- destiné à la réalisation des locaux communs du bâtiment Vortex ;
  • crédit d’ouvrage de CHF 14'040'000.- pour financer l’agrandissement de la station de pompage et l’adaptation du réseau de distribution d’eau du lac alimentant le Campus de Dorigny ;
  • crédit d’étude de CHF 5'800'000.- pour financer les études en vue de la construction d’un nouveau Gymnase du Chablais à Aigle ;
  • crédit d’ouvrage de CHF 16'270'000.- pour financer les travaux de transformation du Bâtiment Administratif de la Pontaise (BAP) à Lausanne.

 

 

Direction de l'immobilier et du foncier - DIF

 

Le directeur de l'immobilier et du foncier est en place depuis un an.

Acquisitions

Trois acquisitions d’importance ont été effectuées en 2019 : la reprise d’environ 3,7 ha auprès de Biopôle SA sur le site de Vennes à Epalinges et Lausanne pour les besoins prédominants du CHUV, l’achat du terrain de l’ancien hôpital d'Aigle pour la construction du futur gymnase du Chablais, et l’achat d’une maison d’habitation condamnée par le nouveau tracé d’un tunnel routier à Sainte-Croix, ceci pour un montant total d’environ 17 millions de francs.

Ventes

Quatre opérations de désinvestissement ont porté sur des cessions de biens-fonds non utiles à la Direction générale de la mobilité et des routes (DGMR) le long des routes cantonales à Bourg-en-Lavaux et Tannay, pour une recette légèrement inférieure au million de francs.

L’élaboration de l’EMPD pour la vente des 6 cures libérées par l’Eglise évangélique réformée du canton de Vaud (EERV) et ne faisant pas partie du « corpus historique » a été menée à terme. 

Commission cantonale immobilière

31 expertises ont été réalisées par la Commission cantonale immobilière, sous la conduite organisationnelle de l’Unité des opérations foncières (UOF), touchant notamment des objets gérés par la DGIP, des expropriations liées aux routes cantonales et des objets liés à la santé (CHUV, EMS, etc.,).

 

Locaux loués auprès de tiers pour les besoins des entités de l’ACV    

Situation des locaux au 31 décembre 2019

Surfaces louées = 218’548m2.

Loyers annuels payés (hors charges) : Fr. 46'513'227.-  (Fr. 213.-/m2/an toutes locations confondues).

Nombre de baux et de contrats en gestion : 758, y compris pour des places de parc et divers objets particuliers.

Augmentation des surfaces louées par rapport à l’année 2018 : 3’715 m2.

Cette augmentation s’explique principalement par les locaux transitoires loués sur le site de Sévelin, à Lausanne, afin de satisfaire au besoin supplémentaire en espaces de formation exprimé par la HEP (+2'583 m2).

Principales modifications de contrats et nouveaux contrats majeurs

  • Lausanne, Sévelin 46, 2'583 m2 - Locaux transitoires pour la HEP (DFJC)
  • Lausanne, St-Martin 26, 270 m2 – Extension des locaux de la DGEP (DFJC)
  • Lausanne, Beaulieu 19, 184 m2 – Extension des locaux du SPOP (DEIS)
  • Lausanne, Sévelin 32A, 258 m2 – Surfaces ex-Dojo pour l’ETML (DFJC)
  • Penthalaz, Islettaz, 360 m2 – Extension des locaux du SPEN (DIS)

Principales résiliations de baux pour locaux

  • Pully, Ramuz 73, 418 m2 - OPF (OJV)
  • Cully, Temple 17, 265 m2 – Préfecture (DIS)
  • Lausanne, Montoie 36, 120 m2 – SSP + SPAS (DSAS)

Principales recherches de locaux

  • DGEP - Locaux d’enseignement pour accueillir les effectifs supplémentaires des gymnases ~ 9'000 m2 (DFJC)
  • ORP Nyon + Unité commune, ~ 1'600 m2 (DEIS)
  • ORP Riviera + Unité commune, ~ 800 m2 (DEIS)
  • ORP Ouest lausannois + Unité commune, ~ 500 m2 (DEIS)
  • SPEN, Penthalaz – Extension complémentaire, 440 m2 (DIS)
  • CSIR, Montreux – Nouvelle succursale sur la Riviera vaudoise, 400 m2 (DSAS)
  • OCTP, Vevey – Nouvel office sur la Riviera vaudoise, 600 m2 (DIS)
  • OAJE, Lausanne – Extension de l’office, 200 m2 (DIRH)
  • OF-OP, Vevey – Besoin de surfaces supplémentaires, 250 m2 (OJV)
  • SPEV, Lausanne – Salles de formation supplémentaires, 100 m2 (DIRH)
  • SERAC, locaux pour dépôts des collections nitrates, 300 m2 (DFJC)

Objets locatifs propriété de l’Etat de Vaud mis en location auprès de tiers

623 contrats actifs, pour des locaux d’habitation ou commerciaux, places de parc, parcelles agricoles, vignes et objets divers.

Ils ont généré un revenu locatif annuel net de Fr. 11'400'736.-.

Evénements particuliers

Dans le cadre de sa mission, la Direction de l’immobilier et du foncier a traité quelques événements particuliers, notamment :

  • Audience auprès de la Commission de conciliation contre le congé ordinaire signifié par le bailleur des locaux occupés par le SG-DFJC, rue de la Barre 8, à Lausanne.
  • Signature d’une convention de prolongation de bail jusqu’au 31 décembre 2024 pour la Justice de Paix au Flon (Côtes-de-Montbenon).
  • 39 changements intervenus dans l’occupation des cures propriété de l’Etat de Vaud.
  • 66 reconnaissances d’état des lieux effectuées.
  • Départ du Centre de recrutement de l’armée du Bâtiment administratif de la Pontaise (BAP) et hébergement provisoire des participants au Sommet européen pour le Climat 2019.
  • Négociations et établissement des baux pour le restaurant du MCBA et les arcades, Plateforme 10.
  • Négociations pour l’extension de l’Administration cantonale des impôts à Yverdon et pour le déplacement de la Cybertaxation.
  • Négociations pour l’emménagement de la Police cantonale et de l’ORP dans le nouveau bâtiment construit par la Commune d’Echallens.
  • Extension de la Justice de Paix dans le chef-lieu du district Lavaux-Oron.
  • Location de locaux provisoires et définitifs pour le traitement par anoxie des archives du RF du Pays-d’Enhaut, de Vevey et d'Yverdon.
  • Négociations avec le bailleur suite à la résiliation du bail, obtention d’une prolongation, puis locaux repris en février 2020 par la Fondation Plateforme 10 à Mornex 3, Lausanne, suite à la relocalisation d’une entité du SPOP.
  • Négociation avec les CFF et coordination avec le Corps de Gardes-frontières, la Ville de Lausanne et la Police des transports pour mettre en place un Centre de compétences sécuritaire en Gare de Lausanne dans le cadre de la transformation de ladite gare (secteur des Epinettes). 

Exploitation

Prestations réalisées par le personnel de l’Etat au 31.12.2019 :

  • Nombre de sites : 44
  • Surfaces nettoyées : 195’130 m
  • Nombre d’ETP : 58,29  (149 personnes)

Prestations externalisées au 31.12.2019 :

  • Contrats de nettoyage actifs au 31.12.2019 : 138
  • Surfaces nettoyées : 315'370 m2
  • Contrats en gestion pour le compte d’autres services : 49
  • Volume financier des prestations d’entretien engagées en 2019 : environ CHF 9.6 mios

Mise en soumission marchés publics (nettoyage) :

  • Nombre de sites : 14
  • Surface : 63’400 m2
  • Volume financier de ces soumissions sur quatre ans : CHF 4.64 mios

Principales surfaces mises en soumission :

  • Nyon, Centre d'enseignement professionnel (CEPN) : 16'241 m2
  • Renens, Centre d'enseignement de l'Ouest lausannois (CEOL) : 12'438 m2
  • Lausanne, Ecole romande d'arts et communication (ERACOM) : 5'690 m2
  • Aigle, Ecole professionnelle du Chablais (EPCA) : 5'337.00 m2
  • Lausanne, Château cantonal : 1'848 m2

Principales actions conduites en 2019 :

  • Mise en place de la conciergerie/exploitation et du nettoyage après rénovation du Château cantonal ;
  • Analyse, réorganisation et mise en place de l’exploitation du site d’enseignement de Grange-Verney dans le cadre de son transfert à la DGIP au 1er janvier 2019 ;
  • Analyse économique et élaboration du cahier des charges pour le nettoyage de Plateforme 10 (MCBA) ;
  • Finalisation et signature avec la Commune d’Yverdon-les-Bains de la convention d’exploitation des salles de sport des Iles;
  • Révision des conditions de participation et nouvelles grilles d’évaluation des marchés publics pour la mise en soumission des prestations de nettoyage ;
  • Mise en place d’une stratégie de formation d’apprentis agents d’exploitation.

Entretien des espaces verts

Travaux entrepris :

  • Remise en soumission des mandats d’entretien des extérieurs des cures.

Budget engagé au 31.12.2019:

CHF 700’000.- pour l’entretien des parcelles propriété de l’Etat de Vaud dont :

  • Un contrat de CHF 345'000.- avec le SPADOM (Ville de Lausanne)
  • CHF 40'000.- pour le CPNV à Yverdon-les-Bains
  • CHF 35'000.- pour le CEPN à Nyon
  • CHF 90'000.- pour les sites archéologiques d’Avenches

CHF 300'000.- pour l’entretien des extérieurs des cures.

Assurances

Le nombre de sinistres en lien avec les assurances a baissé. 192 en 2019 contre 317 en 2018, année qui avait connu de nombreux dommages en raison des intempéries.

Il s’agit de 140 cas de prétentions en responsabilité civile et véhicule et 52 dommages divers, dont 45 en relation avec des assurances de choses.

Fondation du Musée cantonal des Beaux-Arts (MCBA)

La mise en soumission d’une couverture d’assurance « tous risques » pour les œuvres d’art de la fondation du MCBA a été réalisée avec l’aide de l’expert en assurances de la DGIP, dans le respect de la loi sur les marchés publics.

Assurance collective mobilier

La couverture d’assurance a été modifiée, compte tenu d’une hausse de plus de CHF 180 millions de la valeur d’assurance et d’une couverture en valeur actuelle du matériel informatique, ce qui entraîne en finalité une baisse de prime de l’ordre de 5%.


 

 

 

Direction de l'archéologie et du patrimoine - DAP

Mesures de recensement et de conservation

La division Archéologie cantonale (AC) a traité 668 dossiers qui lui ont été soumis par la CAMAC, ce qui a nécessité la prescription de mesures conservatoires dans 225 cas. En plus de ces dossiers dont le flux a légèrement baissé, certainement en lien avec l’entrée en vigueur de la nouvelle loi sur l'aménagement du territoire (LAT), de nombreux autres projets touchant à des régions archéologiques identifiées ou potentielles sont parvenus à la division AC par d’autres voies telles que, notamment, les études d’impact sur l’environnement, les projets urbanistiques et les syndicats d’améliorations foncières.

Les surveillances des travaux, les sondages de diagnostic et les fouilles préventives ont occasionné environ 120 interventions de terrain. Les principales découvertes et fouilles préventives sont mentionnées ci-après.

La division Monuments et sites (MS) a révisé le recensement architectural des communes de Féchy, Giex et Lucens et procédé à de nombreux recensements ponctuels de bâtiments et quartiers.

Par ailleurs, la commission d’évaluation du patrimoine du XXe siècle nommée par le Conseil d’Etat a terminé son travail en février et livré son rapport fin août.

Au titre des monuments historiques classés, la division Monuments et sites a protégé définitivement 8 objets : la Villa Robertia à Vallorbe, une maison vigneronne à Riex - Bourg-en-Lavaux, une maison paysanne à Corsier-sur-Vevey, une maison bourgeoise ainsi que de l’église orthodoxe à Vevey, le château de Promenthoux à Prangins, une extension du classement pour le château de Mollens et finalement le château d’Hauteville et son domaine à Saint-Légier

Parmi les activités de sauvegarde, la division MS a émis 1267 préavis ou autorisations spéciales auprès de la CAMAC et 87 déterminations préalables.

La Cour de droit administratif et public (CDAP) a sollicité la division MS dans 79 causes. Elle a, par ailleurs, octroyé 83 mandats d’expertise pour un montant de CHF 328'925.- afin d’assurer la conservation et la sauvegarde d’ouvrages.

Subventions

La division Archéologie cantonale a octroyé 18 subventions cantonales à hauteur de CHF 809'360.- pour financer des fouilles préventives liées à des projets immobiliers ou des projets d’infrastructures. Elle a également alloué 7 subventions fédérales à hauteur de CHF 315’447.- dans le cadre de la « Convention-programme dans le domaine de la conservation des monuments historiques, de l’archéologie et de la protection des sites pour la période 2016-2020. »

La division Monuments et sites a octroyé 18 subventions cantonales à hauteur de CHF 854’407.- Par le Fonds cantonal des monuments historiques, elle a attribué 17 aides financières pour un montant total de CHF 125’917. Elle a également octroyé des subventions fédérales pour un montant total de CHF 200'149.-.

Découvertes archéologiques

  • A Lausanne Vidy, route de Chavannes 15 a, une fouille préventive a été réalisée dès le mois d’avril 2019 dans le cadre de construction d’un immeuble et d’un parking souterrain. Elle touche le centre-ouest du vicus de Lousonna, dans un secteur exploré depuis les années 1930. Les vestiges les plus anciens (artefacts en silex et fragments de céramique en lien avec des foyers aménagés) remontent au Néolithique. Deux inhumations en coffre de dalles marquent l’extension de la grande nécropole du Néolithique moyen. Un enclos fossoyé et un tumulus de 30 m de diamètre abritant une tombe à crémation correspondent à un monument funéraire du Bronze final.
  • A Morges, Eglantine, un vaste projet immobilier d’éco-quartier sur les hauteurs de la ville a donné lieu à la découverte d’une occupation protohistorique jusqu’alors inconnue. Un peu plus de 800 trous de poteaux ont ainsi été reconnus, auxquels s’ajoutent trois foyers à pierres chauffées et de possibles fosses. Les premiers éléments de datation (céramique) indiquent pour le moment une datation de la fin de l’âge du Bronze.
  • Une campagne de sondages préliminaires suivie d’une fouille (fin mars à novembre 2019) a été réalisée dans une zone destinée à la réalisation d’un nouveau quartier d’habitation (projet Smarthill) au nord de Crissier. Elle a mis en évidence une conduite d’eau en molasse grise attribuée à l’époque romaine et surtout un nouveau site protohistorique, un habitat matérialisé par environ 300 trous de poteaux, quelques fosses et de rares foyers. Le mobilier - pointe de flèche à ailerons en bronze, une centaine de tessons, des ossements d’animaux –  montre que le site a été occupé durant le Bronze récent-final.
  • Du côté d’Avenches, les interventions sur le terrain se sont enchaînées sans interruption en différents secteurs de la ville. Le projet de construction d’un pôle de santé dans le secteur du Pré-Vert a entraîné la fouille d’une surface de 800 m2 dans un îlot d’habitation, l’insula 3. L’intervention a mis en évidence un niveau d’occupation remontant à l’Âge du Bronze, ainsi que les constructions successives de ce quartier antique, du 1er au 3e siècle après J.-C. Près de 500 objets ainsi que plusieurs milliers de tessons de céramique ont été mis au jour.
  • A Avenches toujours, trois autres secteurs de la ville ont vu des fouilles préventives se dérouler. Les travaux pour l’implantation d’une citerne à essence ont permis de documenter une séquence archéologique dans le secteur de Saint-Martin : des fosses d’époque celtique, un bâtiment maçonné romain ainsi que plusieurs sépultures médiévales en lien probablement avec l’église Saint-Martin. Les travaux d’agrandissement du collège de Sous-Ville et les équipements sur le site de l’ancienne Brocante ont également livré des vestiges complémentaires à ceux déjà mis en évidence dans ces secteurs.

Manifestations publiques

Les quatrièmes « Journées vaudoises d’archéologie – Au temps des chasseurs-cueilleurs» se sont déroulées les 27 et 28 avril 2019. Le Musée cantonal d’archéologie et d’histoire et le Musée monétaire cantonal, en partenariat avec l’Archéologie cantonale vaudoise, le Cercle vaudois d’archéologie et l’Université de Lausanne ont réédité ce traditionnel rendez-vous annuel. Animations, visites guidées des expositions permanentes et d’actualités ont été offertes au grand public. Ces deux journées ont été précédées d’une après-midi consacrée aux actualités des fouilles conduites par la Division AC dans le canton, destinée aux professionnels mais ouverte au public.

Les Journées européennes du patrimoine ont eu lieu les 14 et 15 septembre 2019 et ont attiré 11'642 visiteurs sur 16 sites vaudois. Le thème était « Couleurs. » Cette fréquentation place le canton de Vaud en tête des cantons suisses et représente pratiquement la moitié des visiteurs de Suisse romande.

 

 

Direction des achats et de la logistique - DAL

Achats pour l’enseignement

Dans le domaine des fournitures administratives et scolaires, les deux millions de dépenses budgétés suite à l’arrêt du Tribunal fédéral ont eu pour conséquence une augmentation de 25% des quantités commandées auprès de nos fournisseurs, de même qu’une influence sur les volumes stockés.

Achats de mobilier

Le secteur mobilier a poursuivi la standardisation de son panel de produits, ainsi que l’extension du catalogue par le référencement de mobilier technique et d’agrément. Grâce à la collaboration efficiente au sein de la DGIP entre la DAL et la DAI, l’aménagement de classes de Gymnases à Nyon, Lausanne et Yverdon, de centres de formation à Bussigny et Gollion et de bureaux administratifs à Cully a pu avoir lieu.

Achats informatiques

L’innovation technologique continue son rapide développement et nécessite un management agile, coordonné tant avec les services de l’Etat qu’avec les fournisseurs, afin de mettre à disposition des produits performants, maîtriser les coûts et fiabiliser les délais d’approvisionnement. A ce sujet, les difficultés de production en 2019 de certains processeurs Intel® ont perturbé l’approvisionnement de nombreux modèles d’appareils, demandant un suivi accru de la part du secteur des achats, voire de proposer des solutions compensatoires.

Secteur logistique

En ce qui concerne la distribution par la section logistique, l’activité est en augmentation. C’est ainsi que plus de 254’000 opérations de prélèvements ont été réalisées, pour un total supérieur à 3,3 millions d’articles prélevés.

Réforme des achats

Passé le délai référendaire du 14 février 2019 lié à l’adoption de l’EMPD par le Grand Conseil, la DAL a entrepris les démarches pour la recherche d’un système d’information (SI) des achats et stocks. Le système « Ariba/SAP » n'a pas été jugé conforme aux exigences du comité cantonal d’experts délégués au numérique (CEDN). Après confirmation par les fournisseurs potentiels que tous leurs systèmes étaient hébergés dans un cloud, en Suisse ou à l'étranger, les contraintes de sécurité liées à ce type d'hébergement ont été identifiées par le Copil « RefA » et le CEDN. Un appel d’offres public en procédure ouverte a été lancé ensuite, à fin septembre 2019. Malgré une quarantaine de demandes de dossier, le nombre de soumissionnaires (deux) s’est avéré inférieur au minimum requis. Une nouvelle démarche pour l'acquisition d'un SI des achats et stocks est en cours d'analyse et sera proposée au Copil RefA fin janvier 2020.

En parallèle, en 2019, la DAL a poursuivi la consolidation de sa structure organisationnelle, par la professionnalisation des postes d’acheteurs et d’approvisionneurs.

Centre d’édition

A des fins de sécurisation des opérations, la DAL a effectué des tests sur un site de secours proposé par son partenaire DRP Xerox, à Zürich. Les résultats ne s'étant pas avérés concluants, le Centre d’édition, en collaboration avec l’équipe de DRP Xerox, travaille à la résolution des problématiques constatées. Un nouveau test est en cours d’organisation.

 

 

Partager la page