Programme de législature 2017-2022

Suivi des mesures du programme de législature 2017-2022

Le programme de législature 2017-2022 complet est disponible depuis ce site à l'adresse www.vd.ch/2017-2022

Télécharger le programme (PDF, 380 Ko)

Cohésion sociale et qualité de vie des Vaudoises et Vaudois

S’il est essentiel que le canton maintienne son attractivité et sa compétitivité, le partage des fruits de la prospérité économique, le maintien de la cohésion sociale, la sécurité ainsi qu’un environnement, des services et des infrastructures de qualité, en sont le corolaire naturel.

Suivi des mesures

Rayonnement, attractivité et compétitivité du canton

La mise en œuvre de la feuille de route RIE III est au cœur de l’action des autorités, qui doivent veiller à la diversification du tissu économique, dans un terreau favorable à l’innovation et à la transition numérique.

Suivi des mesures

Gestion, fonctionnement et investissements de l'État

L’administration efficace des prestations publiques, le bon fonctionnement des institutions et la politique d’investissement dynamique présentée par le Conseil d’État et décidée par le Grand Conseil sont une condition à la réalisation des objectifs économiques, sociaux et environnementaux de la législature.

Suivi des mesures

Toutes les mesures en un coup d'œil

Premier axe: cohésion sociale et qualité de vie des Vaudoises et Vaudois

1.1. Renforcer la formation professionnelle (duale et en école) ainsi que le soutien à la certification des acquis professionnels.

1.2 Veiller à l’insertion professionnelle, économique et sociale de la population (volet du placement).

1.3 Accompagner la transition numérique de la société. Développer l’éducation numérique et la culture générale de la numérisation dans l’ensemble du système de formation. Prévenir le déclassement professionnel au travers de la formation continue et des mesures de reconversion. Assurer la desserte des réseaux sur l’ensemble du territoire.

1.4. Cultiver et développer les bases de la vie commune en société. Défendre l’ordre juridique et démocratique et affirmer les valeurs de l’État de droit.

1.5. Renforcer la sécurité. Face à l’évolution de la démographie et de la typologie de la criminalité, en particulier la menace terroriste, et face aux risques technologiques et environnementaux, adapter régulièrement les moyens mis à disposition et poursuivre les efforts au titre de la prévention des menace et de la répression des infractions, en coordination avec l’ensemble des acteurs concernés, ainsi qu’avec les instances intercantonales et la Confédération.

1.6. Renforcer l’intégration et l’autonomie des migrants. Veiller à la maîtrise des coûts de l’asile.

1.7. Renforcer la prise en charge ciblée de personnes en situation de fragilité.

1.8. Préparer le système de soin au vieillissement de la population, tout en contenant l’évolution des coûts de la santé.

1.9. Poursuivre le développement d’une offre d’accueil de jour collectif et familial des enfants suffisante et tenant compte des différents modes d’organisation du travail (horaires atypiques, étendus, irréguliers).

1.10. Promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes, dans la société et au sein de l’État).

1.11. Encourager la création de logements adaptés aux besoins, financièrement accessibles et en suffisance.

1.12. Mettre en œuvre la politique d’aménagement du territoire définie par le plan directeur cantonal, mettre en œuvre les projets d’agglomération ainsi qu’adapter la politique des pôles de développement aux nouveaux enjeux.

1.13. Mettre en œuvre une politique environnementale cohérente: développer la stratégie énergétique 2050. Élaborer une politique climatique cantonale cohérente par rapport aux lignes directrices fédérales et internationales. Gérer de manière durable les ressources naturelles, minérales et forestières du canton, en particulier la biodiversité, et en maintenant l’attractivité et la qualité du paysage naturel.

Deuxième axe: rayonnement, attractivité et compétitivité du canton

2.1. Mettre en œuvre la feuille de route de la réforme de la fiscalité des entreprises en 2019, par anticipation du projet fédéral PF 17 dont l’entrée en vigueur est prévue au plus tôt en 2020.

2.2. Contribuer à dynamiser et diversifier l’économie vaudoise par des conditions-cadres favorisant l’attractivité économique du canton, la compétitivité des entreprises ainsi que l’écosystème de l’innovation dans la perspective de créer durablement des activités et des emplois dans le canton de Vaud et la Suisse occidentale.

2.3. Dans le cadre de son soutien à l’innovation, l’État veille en particulier à accompagner la transition numérique et le développement de la sécurité économique numérique.

2.4. Avec les partenaires sociaux, veiller à la pratique d’une concurrence loyale dans le domaine économique et tendre à une plus grande homogénéité des conditions du marché du travail au niveau suisse. Mettre en œuvre les mesures d’accompagnement à la libre circulation CH/UE. Veiller à l’efficacité de l’application de la «préférence indigène», dans le respect du principe de la libre circulation des personnes.

2.5. Consolider le pôle des hautes écoles et son rayonnement à travers la diffusion des connaissances, le développement de nouveaux savoirs et la modernisation de leurs infrastructures.

2.6. Réexaminer la fiscalité des personnes physiques et adapter la fiscalité agricole.

2.7. Contribuer à consolider et à diversifier l’agriculture. Déployer une marque territoriale et consolider la stratégie œnotouristique.

2.8. Poursuivre une politique active en faveur d’une mobilité sûre et de qualité.

2.9. Élargir l’offre culturelle notamment au travers de nouvelles réalisations significatives pour le canton.

2.10. Contribuer à l’attractivité et à l’essor économique du canton par une meilleure mise en valeur et un renforcement de l’écosystème sportif vaudois.

Partager la page