Questions fréquentes sur les proches aidants

Questions fréquentes

Rechercher dans les questions

Questions

Réponses

Où m’adresser pour savoir si j’ai droit à un soutien financier en tant que proche aidant ?

Les critères d’accès aux aides existantes sont divers. Il est fortement recommandé de contacter un assistant social qui pourra vous orienter au mieux. Divers partenaires offrent des conseils sociaux gratuitement, en particulier :

Vous souhaitez vous faire orienter par un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660 (appel gratuit).

Une personne de mon entourage est proche aidante, comment la soutenir ?

Si vous connaissez une personne qui aide un proche atteint dans sa santé et/ou son autonomie et qui vous fait part de ses difficultés dans la vie de tous les jours, il est conseillé de l’orienter auprès d’organismes professionnels d’écoute et de soutien. Plus d’informations

Que se passerait-il si une urgence personnelle m’empêchait d’être auprès de la personne aidée ?

Vous avez un problème de santé qui nécessite une hospitalisation rapidement ou une urgence professionnelle et vous ne pouvez pas assumer votre rôle de proche aidant ? Vous pouvez anticiper cette situation en prenant contact avec un Centre médico-social de votre région, client ou non du CMS. Avec un professionnel, vous déterminerez les mesures devant être déclenchées si la situation se produit. 

Mon rôle de proche aidant est parfois dur à vivre au quotidien. A qui est-ce que je peux me confier ?

Accompagner un proche est un véritable marathon au quotidien. Nombreux sont les proches qui vont jusqu’à oublier leurs propres besoins comme le repos par exemple.

Il est important de repérer les signes d’épuisement qui vous conduiront dans un cercle vicieux duquel il est pénible et difficile de sortir. A ce sujet, consultez notre brochure.

Il est recommandé de prendre contact le plus tôt possible avec un professionnel ou un organisme afin de prévenir les situations de fatigue, d’épuisement ou toute autre difficulté.

Si vous souhaitez échanger sur votre situation et recevoir du soutien, vous pouvez contacter les professionnels de notre Hotline pour les proches aidants au 0800 660 660 (appel gratuit). Ils vous proposent une écoute, des informations sur les aides existantes et une orientation vers les organismes pertinents, entre autres.

Vous pouvez aussi faire appel à la Consultation psychologique pour proches aidants (CPA). Cette consultation est gratuite pour tous les proches aidants du canton de Vaud et est menée par un psychologue. L’anonymat est garanti.

Enfin, pour vous sentir moins seul et vous enrichir au contact d’autres proches, les groupes d’entraide -avec ou sans guidance professionnelle- ont pour but de favoriser les partages d’expériences, trucs, astuces et conseils pour faciliter son quotidien.

Quels soutiens peuvent soulager ma situation de proche aidant ?

Des solutions d’aide et de soutien existent tant au niveau fédéral que cantonal. Une liste non exhaustive se trouve ci-dessous :

 

 

 

Comment parler de ma situation de proche aidant à mon employeur ?

Il est conseillé d’adopter une communication ouverte le plus tôt possible avec son employeur afin d’anticiper les futurs imprévus : adaptation des horaires, absences, etc. Un service social en dehors de toute hiérarchie existe dans la plupart des grandes entreprises auprès duquel il vous est possible d’exprimer vos soucis. Ces interlocuteurs sont tenus au secret professionnel. Afin de pouvoir vous préparer à cet échange, le site Info-Workcare.ch dispense de nombreux conseils.

Vous souhaitez parler de votre situation avec un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660.

Puis-je réduire mon taux de travail afin de concilier ma vie professionnelle et mon rôle de proche aidant ?

Avant de réduire votre taux de travail, avez-vous abordé toutes les autres solutions ? En effet, réduire son taux de travail engendre une réduction du salaire et des cotisations.

Si vous êtes en contact avec un organisme -Pro Senectute Vaud, Pro Infirmis Vaud ou le centre médico-social de votre région-, vous pouvez vous faire conseiller par un assistant social. Si aucun contact n’est établi, adressez-vous à l’agence d’assurances sociales de votre région.

Vous souhaitez parler de votre situation avec un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660.

Ai-je droit à des congés payés en tant que proche aidant ?

Depuis 2021, un congé de courte durée octroie aux proches aidants jusqu’à trois jours de congé payé par cas et ne doit pas dépasser dix jours dans l’année civile. De plus, un congé de plus longue durée (14 semaines) peut être invoqué pour la prise en charge d’un enfant gravement atteint dans sa santé. Vous trouverez ici plus d’informations sur ces congés fédéraux pour proches aidants. Vous bénéficiez également de congés payés si vous travaillez à temps partiel. L’indemnité se calcule sur la base du revenu (art. 16 r LAPG), soit 80% du revenu moyen obtenu avant le début du droit, maximum 196.-/jour.

Employé de l’administration cantonale vaudoise : Il peut adresser une demande de « Congé pour proche aidant » à son autorité d’engagement pour un maximum de 12 jours par an.

Vous souhaitez vous faire renseigner par un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660. 

Comment concilier son travail et soutien à son proche ?

Le site Info-Workcare fournit toute une série d’informations utiles et de documents sur cette question. Vous y trouvez notamment des conseils sur la manière d’aborder ce sujet avec votre employeur, différents modèles de travail, les aides et soutiens psychologiques sur le lieu de travail, ainsi que vos droits en matière de congé payé.

Pro Infirmis Vaud, renseigne également sur ces sujets, notamment en ce qui concerne des proches aidants de personnes en situation de handicap dans le canton de Vaud.

Je suis proche aidant d’une personne retraitée, vers qui me tourner ?

Le site internet Info Seniors fournit les informations nécessaires aux proches qui s’occupent d’une personne retraitée : directives anticipées, aides financières, services de relève, déductions fiscales ou encore congés payés.

Pro Senectute vous conseille au sujet de la planification de la prise en charge et des soins à domicile : répartition des tâches, évaluation de sa situation, aide et soins existants. L’association vous informe également au sujet des questions financières et juridiques : caisse-maladie, allocation pour impotent, bonification pour tâches d’assistance, contrat d’accueil et de soins, etc.

Vous souhaitez parler de votre situation avec un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660. 

Je suis proche aidant d’un enfant ou d’un adulte en situation de handicap, vers qui me tourner ?

Vous trouverez ici plus d’informations sur vos droits en matière d’aides financières et de congé payé.

La page de Pro Infirmis vous informe au sujet des assurances sociales, des questions financières et juridiques et met à disposition de nombreux liens utiles.

Vous souhaitez vous faire orienter par un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660.

Existe-t-il un salaire pour proches aidants ?

Il n’existe pas de salaire pour proche aidant. Il s’agit d’un engagement bénévole. Toutefois, selon les situations et sous certaines conditions, des aides financières ponctuelles peuvent être octroyées. Voir la liste des aides. Il est fortement recommandé de contacter un assistant social qui pourra vous orienter au mieux.

Divers partenaires offrent des conseils sociaux gratuitement, en particulier :

 

Vous souhaitez parler de votre situation avec un professionnel ? Contactez notre Hotline pour proches aidants 0800 660 660.

Quels sont mes droits et devoirs en tant que proche aidant ?

Le droit suisse actuel ne règlemente que peu la thématique des proches aidants. Il n’existe en effet pas de statut légal du proche aidant.

Depuis 2021, un congé de courte durée octroie aux proches aidants jusqu’à trois jours de congé payé par cas et ne doit pas dépasser dix jours dans l’année civile. De plus, un congé de plus longue durée (14 semaines) peut être invoqué pour la prise en charge d’un enfant gravement atteint dans sa santé. Vous trouverez ici plus d’informations sur ces congés fédéraux pour proches aidants.

Dans le canton de Vaud, tout employé de l’administration cantonale vaudoise peut adresser une demande de congé à son employeur pour un maximum de 12 jours par an.

Consulter notre brochure « Proche aidant-e tous les jours » pour savoir si vous êtes curateur.

Comment obtenir le statut de proche aidant ?

A l’heure actuelle, il n’existe pas de statut légal de proche aidant. Aucune démarche spécifique officielle pour être reconnu comme tel n’est alors nécessaire.

Toutefois, en tant que proche aidant vous avez certains droits en matière d’aides financières et de congés payés lorsque vous avez un emploi. Vous trouverez ici plus d’informations.

Comment être reconnu en tant que proche aidant ?

A l’heure actuelle, il n’existe pas de statut légal de proche aidant. Dans certaines circonstances, il est toutefois utile d’être identifié comme proche aidant :

  • auprès du personnel soignant (hôpitaux, soins à domicile, médecin traitant). Certains organismes relèvent automatiquement cette information lors de la constitution d’un dossier. Si tel n’est pas le cas, vous pouvez indiquer votre rôle de proche aidant.
  • auprès de son employeur, lorsque la situation laisse penser que des aménagements seraient à prévoir prochainement. L’ouverture d’un dialogue est généralement conseillée. 

Qui a besoin d’un proche aidant ?

Des personnes atteintes de maladies graves, durables ou en fin de vie ou encore des personnes en situation de handicap nécessitant de l’aide. Grâce au soutien du proche aidant, la personne concernée peut conserver un contact social avec son entourage et poursuivre sa vie à domicile.
Dans le canton de Vaud, huit personnes sur dix, le plus souvent au-delà de 65 ans, sont aidées uniquement par des proches. 

Quel est le rôle d’un proche aidant et puis-je être un proche aidant ?

Dans le canton de Vaud, on entend par proche aidant une personne qui consacre régulièrement (une fois par semaine ou plus) de son temps pour aider un proche de tout âge atteint dans sa santé ou son autonomie. Il s’agit d’un engagement non-professionnel et non-rémunéré. Le plus souvent, les proches deviennent aidants malgré eux suite aux besoins d’aide, d’assistance et de soin d’une personne de leur entourage qui est gravement ou durablement malade ou encore en situation de handicap. Les aides apportées peuvent consister à assurer la coordination des activités et l'organisation du quotidien, effectuer des tâches administratives et/ou de finances ou encore assurer une partie des soins. Aucune démarche spécifique officielle n’est nécessaire pour être reconnu comme proche aidant.

Notre questionnaire vous permet d’évaluer votre situation actuelle de proche aidant.

Vous souhaitez en parler avec un professionnel ? Contactez notre Hotline pour proches aidants 0800 660 660.

Rôle et statut de proche aidant

Questions

Réponses

Où m’adresser pour savoir si j’ai droit à un soutien financier en tant que proche aidant ?

Les critères d’accès aux aides existantes sont divers. Il est fortement recommandé de contacter un assistant social qui pourra vous orienter au mieux. Divers partenaires offrent des conseils sociaux gratuitement, en particulier :

Vous souhaitez vous faire orienter par un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660 (appel gratuit).

Une personne de mon entourage est proche aidante, comment la soutenir ?

Si vous connaissez une personne qui aide un proche atteint dans sa santé et/ou son autonomie et qui vous fait part de ses difficultés dans la vie de tous les jours, il est conseillé de l’orienter auprès d’organismes professionnels d’écoute et de soutien. Plus d’informations

Que se passerait-il si une urgence personnelle m’empêchait d’être auprès de la personne aidée ?

Vous avez un problème de santé qui nécessite une hospitalisation rapidement ou une urgence professionnelle et vous ne pouvez pas assumer votre rôle de proche aidant ? Vous pouvez anticiper cette situation en prenant contact avec un Centre médico-social de votre région, client ou non du CMS. Avec un professionnel, vous déterminerez les mesures devant être déclenchées si la situation se produit. 

Mon rôle de proche aidant est parfois dur à vivre au quotidien. A qui est-ce que je peux me confier ?

Accompagner un proche est un véritable marathon au quotidien. Nombreux sont les proches qui vont jusqu’à oublier leurs propres besoins comme le repos par exemple.

Il est important de repérer les signes d’épuisement qui vous conduiront dans un cercle vicieux duquel il est pénible et difficile de sortir. A ce sujet, consultez notre brochure.

Il est recommandé de prendre contact le plus tôt possible avec un professionnel ou un organisme afin de prévenir les situations de fatigue, d’épuisement ou toute autre difficulté.

Si vous souhaitez échanger sur votre situation et recevoir du soutien, vous pouvez contacter les professionnels de notre Hotline pour les proches aidants au 0800 660 660 (appel gratuit). Ils vous proposent une écoute, des informations sur les aides existantes et une orientation vers les organismes pertinents, entre autres.

Vous pouvez aussi faire appel à la Consultation psychologique pour proches aidants (CPA). Cette consultation est gratuite pour tous les proches aidants du canton de Vaud et est menée par un psychologue. L’anonymat est garanti.

Enfin, pour vous sentir moins seul et vous enrichir au contact d’autres proches, les groupes d’entraide -avec ou sans guidance professionnelle- ont pour but de favoriser les partages d’expériences, trucs, astuces et conseils pour faciliter son quotidien.

Quels soutiens peuvent soulager ma situation de proche aidant ?

Des solutions d’aide et de soutien existent tant au niveau fédéral que cantonal. Une liste non exhaustive se trouve ci-dessous :

 

 

 

Comment parler de ma situation de proche aidant à mon employeur ?

Il est conseillé d’adopter une communication ouverte le plus tôt possible avec son employeur afin d’anticiper les futurs imprévus : adaptation des horaires, absences, etc. Un service social en dehors de toute hiérarchie existe dans la plupart des grandes entreprises auprès duquel il vous est possible d’exprimer vos soucis. Ces interlocuteurs sont tenus au secret professionnel. Afin de pouvoir vous préparer à cet échange, le site Info-Workcare.ch dispense de nombreux conseils.

Vous souhaitez parler de votre situation avec un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660.

Puis-je réduire mon taux de travail afin de concilier ma vie professionnelle et mon rôle de proche aidant ?

Avant de réduire votre taux de travail, avez-vous abordé toutes les autres solutions ? En effet, réduire son taux de travail engendre une réduction du salaire et des cotisations.

Si vous êtes en contact avec un organisme -Pro Senectute Vaud, Pro Infirmis Vaud ou le centre médico-social de votre région-, vous pouvez vous faire conseiller par un assistant social. Si aucun contact n’est établi, adressez-vous à l’agence d’assurances sociales de votre région.

Vous souhaitez parler de votre situation avec un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660.

Ai-je droit à des congés payés en tant que proche aidant ?

Depuis 2021, un congé de courte durée octroie aux proches aidants jusqu’à trois jours de congé payé par cas et ne doit pas dépasser dix jours dans l’année civile. De plus, un congé de plus longue durée (14 semaines) peut être invoqué pour la prise en charge d’un enfant gravement atteint dans sa santé. Vous trouverez ici plus d’informations sur ces congés fédéraux pour proches aidants. Vous bénéficiez également de congés payés si vous travaillez à temps partiel. L’indemnité se calcule sur la base du revenu (art. 16 r LAPG), soit 80% du revenu moyen obtenu avant le début du droit, maximum 196.-/jour.

Employé de l’administration cantonale vaudoise : Il peut adresser une demande de « Congé pour proche aidant » à son autorité d’engagement pour un maximum de 12 jours par an.

Vous souhaitez vous faire renseigner par un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660. 

Comment concilier son travail et soutien à son proche ?

Le site Info-Workcare fournit toute une série d’informations utiles et de documents sur cette question. Vous y trouvez notamment des conseils sur la manière d’aborder ce sujet avec votre employeur, différents modèles de travail, les aides et soutiens psychologiques sur le lieu de travail, ainsi que vos droits en matière de congé payé.

Pro Infirmis Vaud, renseigne également sur ces sujets, notamment en ce qui concerne des proches aidants de personnes en situation de handicap dans le canton de Vaud.

Je suis proche aidant d’une personne retraitée, vers qui me tourner ?

Le site internet Info Seniors fournit les informations nécessaires aux proches qui s’occupent d’une personne retraitée : directives anticipées, aides financières, services de relève, déductions fiscales ou encore congés payés.

Pro Senectute vous conseille au sujet de la planification de la prise en charge et des soins à domicile : répartition des tâches, évaluation de sa situation, aide et soins existants. L’association vous informe également au sujet des questions financières et juridiques : caisse-maladie, allocation pour impotent, bonification pour tâches d’assistance, contrat d’accueil et de soins, etc.

Vous souhaitez parler de votre situation avec un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660. 

Je suis proche aidant d’un enfant ou d’un adulte en situation de handicap, vers qui me tourner ?

Vous trouverez ici plus d’informations sur vos droits en matière d’aides financières et de congé payé.

La page de Pro Infirmis vous informe au sujet des assurances sociales, des questions financières et juridiques et met à disposition de nombreux liens utiles.

Vous souhaitez vous faire orienter par un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660.

Existe-t-il un salaire pour proches aidants ?

Il n’existe pas de salaire pour proche aidant. Il s’agit d’un engagement bénévole. Toutefois, selon les situations et sous certaines conditions, des aides financières ponctuelles peuvent être octroyées. Voir la liste des aides. Il est fortement recommandé de contacter un assistant social qui pourra vous orienter au mieux.

Divers partenaires offrent des conseils sociaux gratuitement, en particulier :

 

Vous souhaitez parler de votre situation avec un professionnel ? Contactez notre Hotline pour proches aidants 0800 660 660.

Quels sont mes droits et devoirs en tant que proche aidant ?

Le droit suisse actuel ne règlemente que peu la thématique des proches aidants. Il n’existe en effet pas de statut légal du proche aidant.

Depuis 2021, un congé de courte durée octroie aux proches aidants jusqu’à trois jours de congé payé par cas et ne doit pas dépasser dix jours dans l’année civile. De plus, un congé de plus longue durée (14 semaines) peut être invoqué pour la prise en charge d’un enfant gravement atteint dans sa santé. Vous trouverez ici plus d’informations sur ces congés fédéraux pour proches aidants.

Dans le canton de Vaud, tout employé de l’administration cantonale vaudoise peut adresser une demande de congé à son employeur pour un maximum de 12 jours par an.

Consulter notre brochure « Proche aidant-e tous les jours » pour savoir si vous êtes curateur.

Comment obtenir le statut de proche aidant ?

A l’heure actuelle, il n’existe pas de statut légal de proche aidant. Aucune démarche spécifique officielle pour être reconnu comme tel n’est alors nécessaire.

Toutefois, en tant que proche aidant vous avez certains droits en matière d’aides financières et de congés payés lorsque vous avez un emploi. Vous trouverez ici plus d’informations.

Comment être reconnu en tant que proche aidant ?

A l’heure actuelle, il n’existe pas de statut légal de proche aidant. Dans certaines circonstances, il est toutefois utile d’être identifié comme proche aidant :

  • auprès du personnel soignant (hôpitaux, soins à domicile, médecin traitant). Certains organismes relèvent automatiquement cette information lors de la constitution d’un dossier. Si tel n’est pas le cas, vous pouvez indiquer votre rôle de proche aidant.
  • auprès de son employeur, lorsque la situation laisse penser que des aménagements seraient à prévoir prochainement. L’ouverture d’un dialogue est généralement conseillée. 

Qui a besoin d’un proche aidant ?

Des personnes atteintes de maladies graves, durables ou en fin de vie ou encore des personnes en situation de handicap nécessitant de l’aide. Grâce au soutien du proche aidant, la personne concernée peut conserver un contact social avec son entourage et poursuivre sa vie à domicile.
Dans le canton de Vaud, huit personnes sur dix, le plus souvent au-delà de 65 ans, sont aidées uniquement par des proches. 

Quel est le rôle d’un proche aidant et puis-je être un proche aidant ?

Dans le canton de Vaud, on entend par proche aidant une personne qui consacre régulièrement (une fois par semaine ou plus) de son temps pour aider un proche de tout âge atteint dans sa santé ou son autonomie. Il s’agit d’un engagement non-professionnel et non-rémunéré. Le plus souvent, les proches deviennent aidants malgré eux suite aux besoins d’aide, d’assistance et de soin d’une personne de leur entourage qui est gravement ou durablement malade ou encore en situation de handicap. Les aides apportées peuvent consister à assurer la coordination des activités et l'organisation du quotidien, effectuer des tâches administratives et/ou de finances ou encore assurer une partie des soins. Aucune démarche spécifique officielle n’est nécessaire pour être reconnu comme proche aidant.

Notre questionnaire vous permet d’évaluer votre situation actuelle de proche aidant.

Vous souhaitez en parler avec un professionnel ? Contactez notre Hotline pour proches aidants 0800 660 660.

Où trouver du soutien

Questions

Réponses

Où m’adresser pour savoir si j’ai droit à un soutien financier en tant que proche aidant ?

Les critères d’accès aux aides existantes sont divers. Il est fortement recommandé de contacter un assistant social qui pourra vous orienter au mieux. Divers partenaires offrent des conseils sociaux gratuitement, en particulier :

Vous souhaitez vous faire orienter par un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660 (appel gratuit).

Une personne de mon entourage est proche aidante, comment la soutenir ?

Si vous connaissez une personne qui aide un proche atteint dans sa santé et/ou son autonomie et qui vous fait part de ses difficultés dans la vie de tous les jours, il est conseillé de l’orienter auprès d’organismes professionnels d’écoute et de soutien. Plus d’informations

Que se passerait-il si une urgence personnelle m’empêchait d’être auprès de la personne aidée ?

Vous avez un problème de santé qui nécessite une hospitalisation rapidement ou une urgence professionnelle et vous ne pouvez pas assumer votre rôle de proche aidant ? Vous pouvez anticiper cette situation en prenant contact avec un Centre médico-social de votre région, client ou non du CMS. Avec un professionnel, vous déterminerez les mesures devant être déclenchées si la situation se produit. 

Mon rôle de proche aidant est parfois dur à vivre au quotidien. A qui est-ce que je peux me confier ?

Accompagner un proche est un véritable marathon au quotidien. Nombreux sont les proches qui vont jusqu’à oublier leurs propres besoins comme le repos par exemple.

Il est important de repérer les signes d’épuisement qui vous conduiront dans un cercle vicieux duquel il est pénible et difficile de sortir. A ce sujet, consultez notre brochure.

Il est recommandé de prendre contact le plus tôt possible avec un professionnel ou un organisme afin de prévenir les situations de fatigue, d’épuisement ou toute autre difficulté.

Si vous souhaitez échanger sur votre situation et recevoir du soutien, vous pouvez contacter les professionnels de notre Hotline pour les proches aidants au 0800 660 660 (appel gratuit). Ils vous proposent une écoute, des informations sur les aides existantes et une orientation vers les organismes pertinents, entre autres.

Vous pouvez aussi faire appel à la Consultation psychologique pour proches aidants (CPA). Cette consultation est gratuite pour tous les proches aidants du canton de Vaud et est menée par un psychologue. L’anonymat est garanti.

Enfin, pour vous sentir moins seul et vous enrichir au contact d’autres proches, les groupes d’entraide -avec ou sans guidance professionnelle- ont pour but de favoriser les partages d’expériences, trucs, astuces et conseils pour faciliter son quotidien.

Quels soutiens peuvent soulager ma situation de proche aidant ?

Des solutions d’aide et de soutien existent tant au niveau fédéral que cantonal. Une liste non exhaustive se trouve ci-dessous :

 

 

 

Comment parler de ma situation de proche aidant à mon employeur ?

Il est conseillé d’adopter une communication ouverte le plus tôt possible avec son employeur afin d’anticiper les futurs imprévus : adaptation des horaires, absences, etc. Un service social en dehors de toute hiérarchie existe dans la plupart des grandes entreprises auprès duquel il vous est possible d’exprimer vos soucis. Ces interlocuteurs sont tenus au secret professionnel. Afin de pouvoir vous préparer à cet échange, le site Info-Workcare.ch dispense de nombreux conseils.

Vous souhaitez parler de votre situation avec un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660.

Puis-je réduire mon taux de travail afin de concilier ma vie professionnelle et mon rôle de proche aidant ?

Avant de réduire votre taux de travail, avez-vous abordé toutes les autres solutions ? En effet, réduire son taux de travail engendre une réduction du salaire et des cotisations.

Si vous êtes en contact avec un organisme -Pro Senectute Vaud, Pro Infirmis Vaud ou le centre médico-social de votre région-, vous pouvez vous faire conseiller par un assistant social. Si aucun contact n’est établi, adressez-vous à l’agence d’assurances sociales de votre région.

Vous souhaitez parler de votre situation avec un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660.

Ai-je droit à des congés payés en tant que proche aidant ?

Depuis 2021, un congé de courte durée octroie aux proches aidants jusqu’à trois jours de congé payé par cas et ne doit pas dépasser dix jours dans l’année civile. De plus, un congé de plus longue durée (14 semaines) peut être invoqué pour la prise en charge d’un enfant gravement atteint dans sa santé. Vous trouverez ici plus d’informations sur ces congés fédéraux pour proches aidants. Vous bénéficiez également de congés payés si vous travaillez à temps partiel. L’indemnité se calcule sur la base du revenu (art. 16 r LAPG), soit 80% du revenu moyen obtenu avant le début du droit, maximum 196.-/jour.

Employé de l’administration cantonale vaudoise : Il peut adresser une demande de « Congé pour proche aidant » à son autorité d’engagement pour un maximum de 12 jours par an.

Vous souhaitez vous faire renseigner par un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660. 

Comment concilier son travail et soutien à son proche ?

Le site Info-Workcare fournit toute une série d’informations utiles et de documents sur cette question. Vous y trouvez notamment des conseils sur la manière d’aborder ce sujet avec votre employeur, différents modèles de travail, les aides et soutiens psychologiques sur le lieu de travail, ainsi que vos droits en matière de congé payé.

Pro Infirmis Vaud, renseigne également sur ces sujets, notamment en ce qui concerne des proches aidants de personnes en situation de handicap dans le canton de Vaud.

Je suis proche aidant d’une personne retraitée, vers qui me tourner ?

Le site internet Info Seniors fournit les informations nécessaires aux proches qui s’occupent d’une personne retraitée : directives anticipées, aides financières, services de relève, déductions fiscales ou encore congés payés.

Pro Senectute vous conseille au sujet de la planification de la prise en charge et des soins à domicile : répartition des tâches, évaluation de sa situation, aide et soins existants. L’association vous informe également au sujet des questions financières et juridiques : caisse-maladie, allocation pour impotent, bonification pour tâches d’assistance, contrat d’accueil et de soins, etc.

Vous souhaitez parler de votre situation avec un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660. 

Je suis proche aidant d’un enfant ou d’un adulte en situation de handicap, vers qui me tourner ?

Vous trouverez ici plus d’informations sur vos droits en matière d’aides financières et de congé payé.

La page de Pro Infirmis vous informe au sujet des assurances sociales, des questions financières et juridiques et met à disposition de nombreux liens utiles.

Vous souhaitez vous faire orienter par un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660.

Existe-t-il un salaire pour proches aidants ?

Il n’existe pas de salaire pour proche aidant. Il s’agit d’un engagement bénévole. Toutefois, selon les situations et sous certaines conditions, des aides financières ponctuelles peuvent être octroyées. Voir la liste des aides. Il est fortement recommandé de contacter un assistant social qui pourra vous orienter au mieux.

Divers partenaires offrent des conseils sociaux gratuitement, en particulier :

 

Vous souhaitez parler de votre situation avec un professionnel ? Contactez notre Hotline pour proches aidants 0800 660 660.

Quels sont mes droits et devoirs en tant que proche aidant ?

Le droit suisse actuel ne règlemente que peu la thématique des proches aidants. Il n’existe en effet pas de statut légal du proche aidant.

Depuis 2021, un congé de courte durée octroie aux proches aidants jusqu’à trois jours de congé payé par cas et ne doit pas dépasser dix jours dans l’année civile. De plus, un congé de plus longue durée (14 semaines) peut être invoqué pour la prise en charge d’un enfant gravement atteint dans sa santé. Vous trouverez ici plus d’informations sur ces congés fédéraux pour proches aidants.

Dans le canton de Vaud, tout employé de l’administration cantonale vaudoise peut adresser une demande de congé à son employeur pour un maximum de 12 jours par an.

Consulter notre brochure « Proche aidant-e tous les jours » pour savoir si vous êtes curateur.

Comment obtenir le statut de proche aidant ?

A l’heure actuelle, il n’existe pas de statut légal de proche aidant. Aucune démarche spécifique officielle pour être reconnu comme tel n’est alors nécessaire.

Toutefois, en tant que proche aidant vous avez certains droits en matière d’aides financières et de congés payés lorsque vous avez un emploi. Vous trouverez ici plus d’informations.

Comment être reconnu en tant que proche aidant ?

A l’heure actuelle, il n’existe pas de statut légal de proche aidant. Dans certaines circonstances, il est toutefois utile d’être identifié comme proche aidant :

  • auprès du personnel soignant (hôpitaux, soins à domicile, médecin traitant). Certains organismes relèvent automatiquement cette information lors de la constitution d’un dossier. Si tel n’est pas le cas, vous pouvez indiquer votre rôle de proche aidant.
  • auprès de son employeur, lorsque la situation laisse penser que des aménagements seraient à prévoir prochainement. L’ouverture d’un dialogue est généralement conseillée. 

Qui a besoin d’un proche aidant ?

Des personnes atteintes de maladies graves, durables ou en fin de vie ou encore des personnes en situation de handicap nécessitant de l’aide. Grâce au soutien du proche aidant, la personne concernée peut conserver un contact social avec son entourage et poursuivre sa vie à domicile.
Dans le canton de Vaud, huit personnes sur dix, le plus souvent au-delà de 65 ans, sont aidées uniquement par des proches. 

Quel est le rôle d’un proche aidant et puis-je être un proche aidant ?

Dans le canton de Vaud, on entend par proche aidant une personne qui consacre régulièrement (une fois par semaine ou plus) de son temps pour aider un proche de tout âge atteint dans sa santé ou son autonomie. Il s’agit d’un engagement non-professionnel et non-rémunéré. Le plus souvent, les proches deviennent aidants malgré eux suite aux besoins d’aide, d’assistance et de soin d’une personne de leur entourage qui est gravement ou durablement malade ou encore en situation de handicap. Les aides apportées peuvent consister à assurer la coordination des activités et l'organisation du quotidien, effectuer des tâches administratives et/ou de finances ou encore assurer une partie des soins. Aucune démarche spécifique officielle n’est nécessaire pour être reconnu comme proche aidant.

Notre questionnaire vous permet d’évaluer votre situation actuelle de proche aidant.

Vous souhaitez en parler avec un professionnel ? Contactez notre Hotline pour proches aidants 0800 660 660.

Proches aidants en emploi

Questions

Réponses

Où m’adresser pour savoir si j’ai droit à un soutien financier en tant que proche aidant ?

Les critères d’accès aux aides existantes sont divers. Il est fortement recommandé de contacter un assistant social qui pourra vous orienter au mieux. Divers partenaires offrent des conseils sociaux gratuitement, en particulier :

Vous souhaitez vous faire orienter par un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660 (appel gratuit).

Une personne de mon entourage est proche aidante, comment la soutenir ?

Si vous connaissez une personne qui aide un proche atteint dans sa santé et/ou son autonomie et qui vous fait part de ses difficultés dans la vie de tous les jours, il est conseillé de l’orienter auprès d’organismes professionnels d’écoute et de soutien. Plus d’informations

Que se passerait-il si une urgence personnelle m’empêchait d’être auprès de la personne aidée ?

Vous avez un problème de santé qui nécessite une hospitalisation rapidement ou une urgence professionnelle et vous ne pouvez pas assumer votre rôle de proche aidant ? Vous pouvez anticiper cette situation en prenant contact avec un Centre médico-social de votre région, client ou non du CMS. Avec un professionnel, vous déterminerez les mesures devant être déclenchées si la situation se produit. 

Mon rôle de proche aidant est parfois dur à vivre au quotidien. A qui est-ce que je peux me confier ?

Accompagner un proche est un véritable marathon au quotidien. Nombreux sont les proches qui vont jusqu’à oublier leurs propres besoins comme le repos par exemple.

Il est important de repérer les signes d’épuisement qui vous conduiront dans un cercle vicieux duquel il est pénible et difficile de sortir. A ce sujet, consultez notre brochure.

Il est recommandé de prendre contact le plus tôt possible avec un professionnel ou un organisme afin de prévenir les situations de fatigue, d’épuisement ou toute autre difficulté.

Si vous souhaitez échanger sur votre situation et recevoir du soutien, vous pouvez contacter les professionnels de notre Hotline pour les proches aidants au 0800 660 660 (appel gratuit). Ils vous proposent une écoute, des informations sur les aides existantes et une orientation vers les organismes pertinents, entre autres.

Vous pouvez aussi faire appel à la Consultation psychologique pour proches aidants (CPA). Cette consultation est gratuite pour tous les proches aidants du canton de Vaud et est menée par un psychologue. L’anonymat est garanti.

Enfin, pour vous sentir moins seul et vous enrichir au contact d’autres proches, les groupes d’entraide -avec ou sans guidance professionnelle- ont pour but de favoriser les partages d’expériences, trucs, astuces et conseils pour faciliter son quotidien.

Quels soutiens peuvent soulager ma situation de proche aidant ?

Des solutions d’aide et de soutien existent tant au niveau fédéral que cantonal. Une liste non exhaustive se trouve ci-dessous :

 

 

 

Comment parler de ma situation de proche aidant à mon employeur ?

Il est conseillé d’adopter une communication ouverte le plus tôt possible avec son employeur afin d’anticiper les futurs imprévus : adaptation des horaires, absences, etc. Un service social en dehors de toute hiérarchie existe dans la plupart des grandes entreprises auprès duquel il vous est possible d’exprimer vos soucis. Ces interlocuteurs sont tenus au secret professionnel. Afin de pouvoir vous préparer à cet échange, le site Info-Workcare.ch dispense de nombreux conseils.

Vous souhaitez parler de votre situation avec un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660.

Puis-je réduire mon taux de travail afin de concilier ma vie professionnelle et mon rôle de proche aidant ?

Avant de réduire votre taux de travail, avez-vous abordé toutes les autres solutions ? En effet, réduire son taux de travail engendre une réduction du salaire et des cotisations.

Si vous êtes en contact avec un organisme -Pro Senectute Vaud, Pro Infirmis Vaud ou le centre médico-social de votre région-, vous pouvez vous faire conseiller par un assistant social. Si aucun contact n’est établi, adressez-vous à l’agence d’assurances sociales de votre région.

Vous souhaitez parler de votre situation avec un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660.

Ai-je droit à des congés payés en tant que proche aidant ?

Depuis 2021, un congé de courte durée octroie aux proches aidants jusqu’à trois jours de congé payé par cas et ne doit pas dépasser dix jours dans l’année civile. De plus, un congé de plus longue durée (14 semaines) peut être invoqué pour la prise en charge d’un enfant gravement atteint dans sa santé. Vous trouverez ici plus d’informations sur ces congés fédéraux pour proches aidants. Vous bénéficiez également de congés payés si vous travaillez à temps partiel. L’indemnité se calcule sur la base du revenu (art. 16 r LAPG), soit 80% du revenu moyen obtenu avant le début du droit, maximum 196.-/jour.

Employé de l’administration cantonale vaudoise : Il peut adresser une demande de « Congé pour proche aidant » à son autorité d’engagement pour un maximum de 12 jours par an.

Vous souhaitez vous faire renseigner par un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660. 

Comment concilier son travail et soutien à son proche ?

Le site Info-Workcare fournit toute une série d’informations utiles et de documents sur cette question. Vous y trouvez notamment des conseils sur la manière d’aborder ce sujet avec votre employeur, différents modèles de travail, les aides et soutiens psychologiques sur le lieu de travail, ainsi que vos droits en matière de congé payé.

Pro Infirmis Vaud, renseigne également sur ces sujets, notamment en ce qui concerne des proches aidants de personnes en situation de handicap dans le canton de Vaud.

Je suis proche aidant d’une personne retraitée, vers qui me tourner ?

Le site internet Info Seniors fournit les informations nécessaires aux proches qui s’occupent d’une personne retraitée : directives anticipées, aides financières, services de relève, déductions fiscales ou encore congés payés.

Pro Senectute vous conseille au sujet de la planification de la prise en charge et des soins à domicile : répartition des tâches, évaluation de sa situation, aide et soins existants. L’association vous informe également au sujet des questions financières et juridiques : caisse-maladie, allocation pour impotent, bonification pour tâches d’assistance, contrat d’accueil et de soins, etc.

Vous souhaitez parler de votre situation avec un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660. 

Je suis proche aidant d’un enfant ou d’un adulte en situation de handicap, vers qui me tourner ?

Vous trouverez ici plus d’informations sur vos droits en matière d’aides financières et de congé payé.

La page de Pro Infirmis vous informe au sujet des assurances sociales, des questions financières et juridiques et met à disposition de nombreux liens utiles.

Vous souhaitez vous faire orienter par un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660.

Existe-t-il un salaire pour proches aidants ?

Il n’existe pas de salaire pour proche aidant. Il s’agit d’un engagement bénévole. Toutefois, selon les situations et sous certaines conditions, des aides financières ponctuelles peuvent être octroyées. Voir la liste des aides. Il est fortement recommandé de contacter un assistant social qui pourra vous orienter au mieux.

Divers partenaires offrent des conseils sociaux gratuitement, en particulier :

 

Vous souhaitez parler de votre situation avec un professionnel ? Contactez notre Hotline pour proches aidants 0800 660 660.

Quels sont mes droits et devoirs en tant que proche aidant ?

Le droit suisse actuel ne règlemente que peu la thématique des proches aidants. Il n’existe en effet pas de statut légal du proche aidant.

Depuis 2021, un congé de courte durée octroie aux proches aidants jusqu’à trois jours de congé payé par cas et ne doit pas dépasser dix jours dans l’année civile. De plus, un congé de plus longue durée (14 semaines) peut être invoqué pour la prise en charge d’un enfant gravement atteint dans sa santé. Vous trouverez ici plus d’informations sur ces congés fédéraux pour proches aidants.

Dans le canton de Vaud, tout employé de l’administration cantonale vaudoise peut adresser une demande de congé à son employeur pour un maximum de 12 jours par an.

Consulter notre brochure « Proche aidant-e tous les jours » pour savoir si vous êtes curateur.

Comment obtenir le statut de proche aidant ?

A l’heure actuelle, il n’existe pas de statut légal de proche aidant. Aucune démarche spécifique officielle pour être reconnu comme tel n’est alors nécessaire.

Toutefois, en tant que proche aidant vous avez certains droits en matière d’aides financières et de congés payés lorsque vous avez un emploi. Vous trouverez ici plus d’informations.

Comment être reconnu en tant que proche aidant ?

A l’heure actuelle, il n’existe pas de statut légal de proche aidant. Dans certaines circonstances, il est toutefois utile d’être identifié comme proche aidant :

  • auprès du personnel soignant (hôpitaux, soins à domicile, médecin traitant). Certains organismes relèvent automatiquement cette information lors de la constitution d’un dossier. Si tel n’est pas le cas, vous pouvez indiquer votre rôle de proche aidant.
  • auprès de son employeur, lorsque la situation laisse penser que des aménagements seraient à prévoir prochainement. L’ouverture d’un dialogue est généralement conseillée. 

Qui a besoin d’un proche aidant ?

Des personnes atteintes de maladies graves, durables ou en fin de vie ou encore des personnes en situation de handicap nécessitant de l’aide. Grâce au soutien du proche aidant, la personne concernée peut conserver un contact social avec son entourage et poursuivre sa vie à domicile.
Dans le canton de Vaud, huit personnes sur dix, le plus souvent au-delà de 65 ans, sont aidées uniquement par des proches. 

Quel est le rôle d’un proche aidant et puis-je être un proche aidant ?

Dans le canton de Vaud, on entend par proche aidant une personne qui consacre régulièrement (une fois par semaine ou plus) de son temps pour aider un proche de tout âge atteint dans sa santé ou son autonomie. Il s’agit d’un engagement non-professionnel et non-rémunéré. Le plus souvent, les proches deviennent aidants malgré eux suite aux besoins d’aide, d’assistance et de soin d’une personne de leur entourage qui est gravement ou durablement malade ou encore en situation de handicap. Les aides apportées peuvent consister à assurer la coordination des activités et l'organisation du quotidien, effectuer des tâches administratives et/ou de finances ou encore assurer une partie des soins. Aucune démarche spécifique officielle n’est nécessaire pour être reconnu comme proche aidant.

Notre questionnaire vous permet d’évaluer votre situation actuelle de proche aidant.

Vous souhaitez en parler avec un professionnel ? Contactez notre Hotline pour proches aidants 0800 660 660.

Soutiens non financiers pour proches aidants

Questions

Réponses

Où m’adresser pour savoir si j’ai droit à un soutien financier en tant que proche aidant ?

Les critères d’accès aux aides existantes sont divers. Il est fortement recommandé de contacter un assistant social qui pourra vous orienter au mieux. Divers partenaires offrent des conseils sociaux gratuitement, en particulier :

Vous souhaitez vous faire orienter par un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660 (appel gratuit).

Une personne de mon entourage est proche aidante, comment la soutenir ?

Si vous connaissez une personne qui aide un proche atteint dans sa santé et/ou son autonomie et qui vous fait part de ses difficultés dans la vie de tous les jours, il est conseillé de l’orienter auprès d’organismes professionnels d’écoute et de soutien. Plus d’informations

Que se passerait-il si une urgence personnelle m’empêchait d’être auprès de la personne aidée ?

Vous avez un problème de santé qui nécessite une hospitalisation rapidement ou une urgence professionnelle et vous ne pouvez pas assumer votre rôle de proche aidant ? Vous pouvez anticiper cette situation en prenant contact avec un Centre médico-social de votre région, client ou non du CMS. Avec un professionnel, vous déterminerez les mesures devant être déclenchées si la situation se produit. 

Mon rôle de proche aidant est parfois dur à vivre au quotidien. A qui est-ce que je peux me confier ?

Accompagner un proche est un véritable marathon au quotidien. Nombreux sont les proches qui vont jusqu’à oublier leurs propres besoins comme le repos par exemple.

Il est important de repérer les signes d’épuisement qui vous conduiront dans un cercle vicieux duquel il est pénible et difficile de sortir. A ce sujet, consultez notre brochure.

Il est recommandé de prendre contact le plus tôt possible avec un professionnel ou un organisme afin de prévenir les situations de fatigue, d’épuisement ou toute autre difficulté.

Si vous souhaitez échanger sur votre situation et recevoir du soutien, vous pouvez contacter les professionnels de notre Hotline pour les proches aidants au 0800 660 660 (appel gratuit). Ils vous proposent une écoute, des informations sur les aides existantes et une orientation vers les organismes pertinents, entre autres.

Vous pouvez aussi faire appel à la Consultation psychologique pour proches aidants (CPA). Cette consultation est gratuite pour tous les proches aidants du canton de Vaud et est menée par un psychologue. L’anonymat est garanti.

Enfin, pour vous sentir moins seul et vous enrichir au contact d’autres proches, les groupes d’entraide -avec ou sans guidance professionnelle- ont pour but de favoriser les partages d’expériences, trucs, astuces et conseils pour faciliter son quotidien.

Quels soutiens peuvent soulager ma situation de proche aidant ?

Des solutions d’aide et de soutien existent tant au niveau fédéral que cantonal. Une liste non exhaustive se trouve ci-dessous :

 

 

 

Comment parler de ma situation de proche aidant à mon employeur ?

Il est conseillé d’adopter une communication ouverte le plus tôt possible avec son employeur afin d’anticiper les futurs imprévus : adaptation des horaires, absences, etc. Un service social en dehors de toute hiérarchie existe dans la plupart des grandes entreprises auprès duquel il vous est possible d’exprimer vos soucis. Ces interlocuteurs sont tenus au secret professionnel. Afin de pouvoir vous préparer à cet échange, le site Info-Workcare.ch dispense de nombreux conseils.

Vous souhaitez parler de votre situation avec un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660.

Puis-je réduire mon taux de travail afin de concilier ma vie professionnelle et mon rôle de proche aidant ?

Avant de réduire votre taux de travail, avez-vous abordé toutes les autres solutions ? En effet, réduire son taux de travail engendre une réduction du salaire et des cotisations.

Si vous êtes en contact avec un organisme -Pro Senectute Vaud, Pro Infirmis Vaud ou le centre médico-social de votre région-, vous pouvez vous faire conseiller par un assistant social. Si aucun contact n’est établi, adressez-vous à l’agence d’assurances sociales de votre région.

Vous souhaitez parler de votre situation avec un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660.

Ai-je droit à des congés payés en tant que proche aidant ?

Depuis 2021, un congé de courte durée octroie aux proches aidants jusqu’à trois jours de congé payé par cas et ne doit pas dépasser dix jours dans l’année civile. De plus, un congé de plus longue durée (14 semaines) peut être invoqué pour la prise en charge d’un enfant gravement atteint dans sa santé. Vous trouverez ici plus d’informations sur ces congés fédéraux pour proches aidants. Vous bénéficiez également de congés payés si vous travaillez à temps partiel. L’indemnité se calcule sur la base du revenu (art. 16 r LAPG), soit 80% du revenu moyen obtenu avant le début du droit, maximum 196.-/jour.

Employé de l’administration cantonale vaudoise : Il peut adresser une demande de « Congé pour proche aidant » à son autorité d’engagement pour un maximum de 12 jours par an.

Vous souhaitez vous faire renseigner par un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660. 

Comment concilier son travail et soutien à son proche ?

Le site Info-Workcare fournit toute une série d’informations utiles et de documents sur cette question. Vous y trouvez notamment des conseils sur la manière d’aborder ce sujet avec votre employeur, différents modèles de travail, les aides et soutiens psychologiques sur le lieu de travail, ainsi que vos droits en matière de congé payé.

Pro Infirmis Vaud, renseigne également sur ces sujets, notamment en ce qui concerne des proches aidants de personnes en situation de handicap dans le canton de Vaud.

Je suis proche aidant d’une personne retraitée, vers qui me tourner ?

Le site internet Info Seniors fournit les informations nécessaires aux proches qui s’occupent d’une personne retraitée : directives anticipées, aides financières, services de relève, déductions fiscales ou encore congés payés.

Pro Senectute vous conseille au sujet de la planification de la prise en charge et des soins à domicile : répartition des tâches, évaluation de sa situation, aide et soins existants. L’association vous informe également au sujet des questions financières et juridiques : caisse-maladie, allocation pour impotent, bonification pour tâches d’assistance, contrat d’accueil et de soins, etc.

Vous souhaitez parler de votre situation avec un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660. 

Je suis proche aidant d’un enfant ou d’un adulte en situation de handicap, vers qui me tourner ?

Vous trouverez ici plus d’informations sur vos droits en matière d’aides financières et de congé payé.

La page de Pro Infirmis vous informe au sujet des assurances sociales, des questions financières et juridiques et met à disposition de nombreux liens utiles.

Vous souhaitez vous faire orienter par un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660.

Existe-t-il un salaire pour proches aidants ?

Il n’existe pas de salaire pour proche aidant. Il s’agit d’un engagement bénévole. Toutefois, selon les situations et sous certaines conditions, des aides financières ponctuelles peuvent être octroyées. Voir la liste des aides. Il est fortement recommandé de contacter un assistant social qui pourra vous orienter au mieux.

Divers partenaires offrent des conseils sociaux gratuitement, en particulier :

 

Vous souhaitez parler de votre situation avec un professionnel ? Contactez notre Hotline pour proches aidants 0800 660 660.

Quels sont mes droits et devoirs en tant que proche aidant ?

Le droit suisse actuel ne règlemente que peu la thématique des proches aidants. Il n’existe en effet pas de statut légal du proche aidant.

Depuis 2021, un congé de courte durée octroie aux proches aidants jusqu’à trois jours de congé payé par cas et ne doit pas dépasser dix jours dans l’année civile. De plus, un congé de plus longue durée (14 semaines) peut être invoqué pour la prise en charge d’un enfant gravement atteint dans sa santé. Vous trouverez ici plus d’informations sur ces congés fédéraux pour proches aidants.

Dans le canton de Vaud, tout employé de l’administration cantonale vaudoise peut adresser une demande de congé à son employeur pour un maximum de 12 jours par an.

Consulter notre brochure « Proche aidant-e tous les jours » pour savoir si vous êtes curateur.

Comment obtenir le statut de proche aidant ?

A l’heure actuelle, il n’existe pas de statut légal de proche aidant. Aucune démarche spécifique officielle pour être reconnu comme tel n’est alors nécessaire.

Toutefois, en tant que proche aidant vous avez certains droits en matière d’aides financières et de congés payés lorsque vous avez un emploi. Vous trouverez ici plus d’informations.

Comment être reconnu en tant que proche aidant ?

A l’heure actuelle, il n’existe pas de statut légal de proche aidant. Dans certaines circonstances, il est toutefois utile d’être identifié comme proche aidant :

  • auprès du personnel soignant (hôpitaux, soins à domicile, médecin traitant). Certains organismes relèvent automatiquement cette information lors de la constitution d’un dossier. Si tel n’est pas le cas, vous pouvez indiquer votre rôle de proche aidant.
  • auprès de son employeur, lorsque la situation laisse penser que des aménagements seraient à prévoir prochainement. L’ouverture d’un dialogue est généralement conseillée. 

Qui a besoin d’un proche aidant ?

Des personnes atteintes de maladies graves, durables ou en fin de vie ou encore des personnes en situation de handicap nécessitant de l’aide. Grâce au soutien du proche aidant, la personne concernée peut conserver un contact social avec son entourage et poursuivre sa vie à domicile.
Dans le canton de Vaud, huit personnes sur dix, le plus souvent au-delà de 65 ans, sont aidées uniquement par des proches. 

Quel est le rôle d’un proche aidant et puis-je être un proche aidant ?

Dans le canton de Vaud, on entend par proche aidant une personne qui consacre régulièrement (une fois par semaine ou plus) de son temps pour aider un proche de tout âge atteint dans sa santé ou son autonomie. Il s’agit d’un engagement non-professionnel et non-rémunéré. Le plus souvent, les proches deviennent aidants malgré eux suite aux besoins d’aide, d’assistance et de soin d’une personne de leur entourage qui est gravement ou durablement malade ou encore en situation de handicap. Les aides apportées peuvent consister à assurer la coordination des activités et l'organisation du quotidien, effectuer des tâches administratives et/ou de finances ou encore assurer une partie des soins. Aucune démarche spécifique officielle n’est nécessaire pour être reconnu comme proche aidant.

Notre questionnaire vous permet d’évaluer votre situation actuelle de proche aidant.

Vous souhaitez en parler avec un professionnel ? Contactez notre Hotline pour proches aidants 0800 660 660.

Aides financières sous certaines conditions

Questions

Réponses

Où m’adresser pour savoir si j’ai droit à un soutien financier en tant que proche aidant ?

Les critères d’accès aux aides existantes sont divers. Il est fortement recommandé de contacter un assistant social qui pourra vous orienter au mieux. Divers partenaires offrent des conseils sociaux gratuitement, en particulier :

Vous souhaitez vous faire orienter par un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660 (appel gratuit).

Une personne de mon entourage est proche aidante, comment la soutenir ?

Si vous connaissez une personne qui aide un proche atteint dans sa santé et/ou son autonomie et qui vous fait part de ses difficultés dans la vie de tous les jours, il est conseillé de l’orienter auprès d’organismes professionnels d’écoute et de soutien. Plus d’informations

Que se passerait-il si une urgence personnelle m’empêchait d’être auprès de la personne aidée ?

Vous avez un problème de santé qui nécessite une hospitalisation rapidement ou une urgence professionnelle et vous ne pouvez pas assumer votre rôle de proche aidant ? Vous pouvez anticiper cette situation en prenant contact avec un Centre médico-social de votre région, client ou non du CMS. Avec un professionnel, vous déterminerez les mesures devant être déclenchées si la situation se produit. 

Mon rôle de proche aidant est parfois dur à vivre au quotidien. A qui est-ce que je peux me confier ?

Accompagner un proche est un véritable marathon au quotidien. Nombreux sont les proches qui vont jusqu’à oublier leurs propres besoins comme le repos par exemple.

Il est important de repérer les signes d’épuisement qui vous conduiront dans un cercle vicieux duquel il est pénible et difficile de sortir. A ce sujet, consultez notre brochure.

Il est recommandé de prendre contact le plus tôt possible avec un professionnel ou un organisme afin de prévenir les situations de fatigue, d’épuisement ou toute autre difficulté.

Si vous souhaitez échanger sur votre situation et recevoir du soutien, vous pouvez contacter les professionnels de notre Hotline pour les proches aidants au 0800 660 660 (appel gratuit). Ils vous proposent une écoute, des informations sur les aides existantes et une orientation vers les organismes pertinents, entre autres.

Vous pouvez aussi faire appel à la Consultation psychologique pour proches aidants (CPA). Cette consultation est gratuite pour tous les proches aidants du canton de Vaud et est menée par un psychologue. L’anonymat est garanti.

Enfin, pour vous sentir moins seul et vous enrichir au contact d’autres proches, les groupes d’entraide -avec ou sans guidance professionnelle- ont pour but de favoriser les partages d’expériences, trucs, astuces et conseils pour faciliter son quotidien.

Quels soutiens peuvent soulager ma situation de proche aidant ?

Des solutions d’aide et de soutien existent tant au niveau fédéral que cantonal. Une liste non exhaustive se trouve ci-dessous :

 

 

 

Comment parler de ma situation de proche aidant à mon employeur ?

Il est conseillé d’adopter une communication ouverte le plus tôt possible avec son employeur afin d’anticiper les futurs imprévus : adaptation des horaires, absences, etc. Un service social en dehors de toute hiérarchie existe dans la plupart des grandes entreprises auprès duquel il vous est possible d’exprimer vos soucis. Ces interlocuteurs sont tenus au secret professionnel. Afin de pouvoir vous préparer à cet échange, le site Info-Workcare.ch dispense de nombreux conseils.

Vous souhaitez parler de votre situation avec un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660.

Puis-je réduire mon taux de travail afin de concilier ma vie professionnelle et mon rôle de proche aidant ?

Avant de réduire votre taux de travail, avez-vous abordé toutes les autres solutions ? En effet, réduire son taux de travail engendre une réduction du salaire et des cotisations.

Si vous êtes en contact avec un organisme -Pro Senectute Vaud, Pro Infirmis Vaud ou le centre médico-social de votre région-, vous pouvez vous faire conseiller par un assistant social. Si aucun contact n’est établi, adressez-vous à l’agence d’assurances sociales de votre région.

Vous souhaitez parler de votre situation avec un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660.

Ai-je droit à des congés payés en tant que proche aidant ?

Depuis 2021, un congé de courte durée octroie aux proches aidants jusqu’à trois jours de congé payé par cas et ne doit pas dépasser dix jours dans l’année civile. De plus, un congé de plus longue durée (14 semaines) peut être invoqué pour la prise en charge d’un enfant gravement atteint dans sa santé. Vous trouverez ici plus d’informations sur ces congés fédéraux pour proches aidants. Vous bénéficiez également de congés payés si vous travaillez à temps partiel. L’indemnité se calcule sur la base du revenu (art. 16 r LAPG), soit 80% du revenu moyen obtenu avant le début du droit, maximum 196.-/jour.

Employé de l’administration cantonale vaudoise : Il peut adresser une demande de « Congé pour proche aidant » à son autorité d’engagement pour un maximum de 12 jours par an.

Vous souhaitez vous faire renseigner par un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660. 

Comment concilier son travail et soutien à son proche ?

Le site Info-Workcare fournit toute une série d’informations utiles et de documents sur cette question. Vous y trouvez notamment des conseils sur la manière d’aborder ce sujet avec votre employeur, différents modèles de travail, les aides et soutiens psychologiques sur le lieu de travail, ainsi que vos droits en matière de congé payé.

Pro Infirmis Vaud, renseigne également sur ces sujets, notamment en ce qui concerne des proches aidants de personnes en situation de handicap dans le canton de Vaud.

Je suis proche aidant d’une personne retraitée, vers qui me tourner ?

Le site internet Info Seniors fournit les informations nécessaires aux proches qui s’occupent d’une personne retraitée : directives anticipées, aides financières, services de relève, déductions fiscales ou encore congés payés.

Pro Senectute vous conseille au sujet de la planification de la prise en charge et des soins à domicile : répartition des tâches, évaluation de sa situation, aide et soins existants. L’association vous informe également au sujet des questions financières et juridiques : caisse-maladie, allocation pour impotent, bonification pour tâches d’assistance, contrat d’accueil et de soins, etc.

Vous souhaitez parler de votre situation avec un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660. 

Je suis proche aidant d’un enfant ou d’un adulte en situation de handicap, vers qui me tourner ?

Vous trouverez ici plus d’informations sur vos droits en matière d’aides financières et de congé payé.

La page de Pro Infirmis vous informe au sujet des assurances sociales, des questions financières et juridiques et met à disposition de nombreux liens utiles.

Vous souhaitez vous faire orienter par un professionnel ? Contactez notre Hotline pour les proches aidants 0800 660 660.

Existe-t-il un salaire pour proches aidants ?

Il n’existe pas de salaire pour proche aidant. Il s’agit d’un engagement bénévole. Toutefois, selon les situations et sous certaines conditions, des aides financières ponctuelles peuvent être octroyées. Voir la liste des aides. Il est fortement recommandé de contacter un assistant social qui pourra vous orienter au mieux.

Divers partenaires offrent des conseils sociaux gratuitement, en particulier :

 

Vous souhaitez parler de votre situation avec un professionnel ? Contactez notre Hotline pour proches aidants 0800 660 660.

Quels sont mes droits et devoirs en tant que proche aidant ?

Le droit suisse actuel ne règlemente que peu la thématique des proches aidants. Il n’existe en effet pas de statut légal du proche aidant.

Depuis 2021, un congé de courte durée octroie aux proches aidants jusqu’à trois jours de congé payé par cas et ne doit pas dépasser dix jours dans l’année civile. De plus, un congé de plus longue durée (14 semaines) peut être invoqué pour la prise en charge d’un enfant gravement atteint dans sa santé. Vous trouverez ici plus d’informations sur ces congés fédéraux pour proches aidants.

Dans le canton de Vaud, tout employé de l’administration cantonale vaudoise peut adresser une demande de congé à son employeur pour un maximum de 12 jours par an.

Consulter notre brochure « Proche aidant-e tous les jours » pour savoir si vous êtes curateur.

Comment obtenir le statut de proche aidant ?

A l’heure actuelle, il n’existe pas de statut légal de proche aidant. Aucune démarche spécifique officielle pour être reconnu comme tel n’est alors nécessaire.

Toutefois, en tant que proche aidant vous avez certains droits en matière d’aides financières et de congés payés lorsque vous avez un emploi. Vous trouverez ici plus d’informations.

Comment être reconnu en tant que proche aidant ?

A l’heure actuelle, il n’existe pas de statut légal de proche aidant. Dans certaines circonstances, il est toutefois utile d’être identifié comme proche aidant :

  • auprès du personnel soignant (hôpitaux, soins à domicile, médecin traitant). Certains organismes relèvent automatiquement cette information lors de la constitution d’un dossier. Si tel n’est pas le cas, vous pouvez indiquer votre rôle de proche aidant.
  • auprès de son employeur, lorsque la situation laisse penser que des aménagements seraient à prévoir prochainement. L’ouverture d’un dialogue est généralement conseillée. 

Qui a besoin d’un proche aidant ?

Des personnes atteintes de maladies graves, durables ou en fin de vie ou encore des personnes en situation de handicap nécessitant de l’aide. Grâce au soutien du proche aidant, la personne concernée peut conserver un contact social avec son entourage et poursuivre sa vie à domicile.
Dans le canton de Vaud, huit personnes sur dix, le plus souvent au-delà de 65 ans, sont aidées uniquement par des proches. 

Quel est le rôle d’un proche aidant et puis-je être un proche aidant ?

Dans le canton de Vaud, on entend par proche aidant une personne qui consacre régulièrement (une fois par semaine ou plus) de son temps pour aider un proche de tout âge atteint dans sa santé ou son autonomie. Il s’agit d’un engagement non-professionnel et non-rémunéré. Le plus souvent, les proches deviennent aidants malgré eux suite aux besoins d’aide, d’assistance et de soin d’une personne de leur entourage qui est gravement ou durablement malade ou encore en situation de handicap. Les aides apportées peuvent consister à assurer la coordination des activités et l'organisation du quotidien, effectuer des tâches administratives et/ou de finances ou encore assurer une partie des soins. Aucune démarche spécifique officielle n’est nécessaire pour être reconnu comme proche aidant.

Notre questionnaire vous permet d’évaluer votre situation actuelle de proche aidant.

Vous souhaitez en parler avec un professionnel ? Contactez notre Hotline pour proches aidants 0800 660 660.

Partager la page