Tremblement de terre et risque sismique

Le risque sismique en Suisse n'est pas négligeable. Le Service Sismologique Suisse (SED) à l’EPF de Zürich a mis en évidence pour la Suisse, différentes zones sismique (voir carte ci-dessous) au sein desquelles l'accélération des sols est plus ou moins importante pour le temps de retour de 475 ans considéré comme le temps de retour de référence pour la protection des bâtiments. Le canton de Vaud est concerné par 3 zones différentes (Z1, Z2 et Z3a) pour lesquelles le facteur d'accélération évolue dans un ratio de 1 à 2.

Les caractéristiques des différents sols ont également un rôle important à jouer lors d'un tremblement de terre, certains sols étant plus propices à atténuer ou accentuer les accélérations. Une carte des sols de fondation du canton de Vaud a été établie par l'Etablissement cantonal d'assurance (ECA) afin de permettre aux ingénieurs et architectes d'identifier les spectres de réponse adéquats à prendre en compte lors des calculs des structures. Cette carte des sols de fondation est publiée sur le guichet cartographique cantonal (www.geo.vd.ch).

L'ECA sera pour le canton de Vaud l'organe compétent pour la prise en compte des risques sismiques dans la police des constructions. A ce titre, il élaborera prochainement une procédure complète visant à préciser les obligations des architectes et maîtres d'ouvrage dans le cadre des dossiers d'enquête pour demande de permis de construire (risque sismique et recommandations de l'ECA).

 (JPG, 174 Ko)

Carte de l'aléa sismique en Suisse. On distingue 4 zones de sismicité : plus la coloration est foncée, plus les exigences pour la construction sont élevées (carte établie par le Service Sismologique Suisse).

Carte des sols de fondation

La carte des sols de fondation fournit les zones de validité des différentes classes de sols spécifiées dans la norme de construction SIA 261. Elle permet donc de classer les zones en fonction de leur potentiel d'amplification des ondes sismiques. Elle facilite aussi l'identification des zones avec un potentiel notable d'amplification et/ou avec des effets induits dommageables vis-à-vis des structures existantes.

Consulter la carte des sols de fondation du canton de Vaud sur le guichet cartographique cantonal (Thème "Géologie").

La conception de la carte des sols de fondation consiste à subdiviser le territoire en différentes catégories de sol sur la base des six classes de sol de fondation définies selon la norme de construction SIA 261 «actions sur les structures porteuses»(2003).

La classe de sol F, par rapport à la description initiale issue de la norme SIA 261, a été subdivisée en deux catégories, en fonction de la présence de dépôts à structures sensibles et de dépôts organiques (F1) ou de zones instables en glissements (F2). Cette séparation permet de différentier les secteurs d'après la nature des effets induits potentiels. La classe F implique au besoin et selon les enjeux des études plus approfondies de microzonage spectral, afin d'obtenir un spectre de réponse spécifique de la zone examinée et/ou la confirmation du potentiel pour des effets induits tels que mouvements de terrain, liquéfaction ou thixotropie.

La réalisation de la carte des sols de fondation demande de prendre en considération la nature des terrains sur une épaisseur de plus de 30m, impliquant de fortes synergies avec le contenu du cadastre géologique (lequel donne notamment accès à la troisième dimension du sous-sol).

Classification des sols selon la norme SIA 261


 (JPG, 431 Ko)

 

Les "effets de site"

L'effet de site est une accentuation des effets d'un séisme due à la géologie et à la topographie.

La classification des sols (selon la norme SIA 261) permet de prendre en compte les possibles effets de site générés par les terrains meubles. Des exemples de ces effets de site sont présentés ci-dessous.

Actualités

  • Publication des cartes de sols de fondation sur www.geo.vd.ch --> Thèmes "Géologie" (19.11.2008)
  • Mise à jour de la carte des sols de fondation avec publication de spectres spécifiques (MZS - Microzonage spectrale) pour les régions Yverdon, Lausanne, Chablais vaudois, Avenches, Payerne, Vevey et Montreux www.geo.vd.ch --> Thèmes "Géologie" (16.01.2014)

Le tremblement de terre de 1946 tel que vécu par les vaudois

Le canton de Vaud n'est pas à l'abri des tremblements de terre. Pour rappel, l'extrait ci-dessous de la Gazette de Lausanne du 28 janvier 1946, témoigne des effets du dernier grand tremblement de terre (magnitude 5.8 à Sierre) ressentit par les vaudois.

 (BMP, 1,30 Mo)

Partager la page