Être une ou un enseignant en activité

Cet espace est destiné aux futur-e-s enseignant-e-s du canton de Vaud ou à toute personne qui souhaite obtenir des informations concernant les différents ordres et fonctions d'enseignement, la formation requise pour enseigner ainsi que les ressources humaines du corps enseignant.

Enseignement obligatoire

Dans le canton de Vaud, l’enseignement régulier au sein de l’école obligatoire est assuré principalement par des maître-sse-s généralistes pour le degré primaire (1P à 8P), et par des maîtresse-s de disciplines académiques pour le degré secondaire I (9S à 11S). L’enseignement de certaines disciplines (activités créatrices manuelles, arts visuels, musique, éducation nutritionnelle, etc) est confié à des maître-sse-s de disciplines spéciales au bénéfice d’une formation pédagogique adéquate. L’enseignement de la rythmique est, en principe, dispensé aux jeunes élèves par des maître-sse-s de rythmique ou par des généralistes au bénéfice de la formation adéquate.

Les enseignant-e-s intervenant dans les classes de la scolarité obligatoire vaudoise doivent être au bénéfice d’une formation pédagogique reconnue par la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP). Cette formation est dispensée, dans le canton de Vaud, par la Haute école pédagogique de Lausanne (HEPL).

Conformément à leur cahier des charges, les enseignant-e-s intervenant dans les classes de la scolarité obligatoire ont pour principales missions de dispenser aux élèves un enseignement assurant leur instruction et de contribuer, dans le cadre scolaire, à leur éducation en secondant les parents. Ils doivent également conduire le groupe-classe, assurer les relations avec les parents, et participer aux activités collectives de l’établissement. Les enseignant-e-s ont de plus pour tâche de maintenir et développer leurs compétences professionnelles.

Les fonctions officielles dans ce domaine sont:

A l'EdT, le maître dispense aux élèves un enseignement dans le but de consolider et de développer les connaissances et les compétences qu’ils ont acquises dans la scolarité obligatoire, dans une perspective professionnalisante. Il contribue à développer les compétences sociales de ses élèves ainsi que leur motivation.

La fonction officielle des maîtres dans ce domaine est Maître-sse spécial-e d’enseignement postobligatoire

Enseignement gymnasial

Au gymnase, le maître permet à ses élèves d’acquérir des connaissances propres aux disciplines qu’il enseigne, dans une perspective interdisciplinaire et conformément aux plans d’études. Il contribue au développement de leurs facultés intellectuelles, artistiques et/ou physiques, de leur sensibilité et de leur sens critique. Il les aide ainsi, par la connaissance d’eux-mêmes et du monde qui les entoure, à trouver leur place dans la société, dans l’enseignement tertiaire et dans le monde professionnel.

La fonction officielle qui correspond à ce domaine est Maître-sse d'enseignement postobligatoire

 

Enseignement dans les écoles professionnelles, de métiers ou supérieures

 

Enseignement des branches professionnelles

Dans ces écoles, le-la Maître-sse de branches professionnelles dispense aux apprenti-e-s et élèves un enseignement leur permettant d’acquérir les compétences pratiques et théoriques propres aux disciplines "métier" enseignées et correspondant à sa formation professionnelle de base. Il-elle contribue ainsi au développement de la culture professionnelle de ses étudiant-e-s, en appliquant la didactique et la pédagogie nécessaire.

Dans le cadre des écoles des métiers et des écoles supérieures spécialisées, il favorise la réalisation de projets clients (interne ou externe) dans le cadre de la formation avec ses élèves ; il propose et dirige des travaux individuels productifs ou de diplôme dans le cadre d’examen de fin d’apprentissage et d’étude.

Le-la maître-sse participe aux activités collectives pédagogiques de l’établissement notamment dans le cadre des relations ou collaborations avec les entreprises formatrices accueillant les apprenti-e-s.

Enseignement des branches de culture générale

Le-la Maître-sse d’enseignement postobligatoire permet à ses élèves d’acquérir des connaissances propres aux disciplines qu’il enseigne, dans une perspective interdisciplinaire et conformément aux plans d’études. Il contribue au développement de leurs facultés intellectuelles, artistiques et/ou physiques, de leur sensibilité et de leur sens critique. Il les aide ainsi, par la connaissance d’eux-mêmes et du monde qui les entoure, à trouver leur place dans la société, dans l’enseignement tertiaire et dans le monde professionnel

Les fonctions officielles des maîtres dans ces deux domaines sont:

 

Enseignemement spécialisé

 

Enseignement spécialisé dans l'école régulière

Les enseignants spécialisés peuvent avoir différentes fonctions au sein de l’école régulière selon le type d’intervention.

  • Classes D ou MCDI : destinées aux élèves qui ne peuvent pas tirer profit de l'enseignement d'une classe primaire ou secondaire, pour lesquels un enseignement et un programme individualisés sont nécessaires, sous forme de classe ou individuellement, et pour lesquels des mesures d'encadrement plus spécifiques de type enseignement spécialisé ne sont pas requises.
  • Renfort pédagogique : mesure ambulatoire destinée à des élèves à besoins particuliers relevant de l’art. 1 de la LES, c’est-à-dire dont les capacités d’apprentissage et/ou l’intégration scolaire sont compromises ou affectées en raison notamment de troubles ou de déficiences, qui sont intégrés au sein d’une classe régulière de la DGEO.
  • Classe officielle d’enseignement spécialisé (COES) : accueille, dans une classe au sein des établissements DGEO, des enfants qui répondent à l’article 1 LES.

La fonction officielle dans cet ordre d'enseignement est Maître-sse d'enseignement spécialisé

 

Les établissements de pédagogie spécialisée (institutions)

Les enseignants spécialisés engagés par les établissements de pédagogie spécialisée interviennent auprès d’élèves pour lesquels une scolarisation en milieu spécialisé est la plus pertinente.

Les enseignants de soutien pédagogique spécialisé interviennent de manière ambulatoire auprès d’élèves intégrés dans les classes de l’école régulière en fonction de leur expertise et de leurs connaissances particulières d’un handicap.

Partager la page