Votre identité

Présentation des projets

jaune

Vieillir2030 est le cadre d’orientation du Département de la santé et de l’action sociale en matière de politique vieillesse. Afin de tester des idées novatrices et d’avoir un impact direct sur la vie quotidienne des seniors, près de 40 projets, pilotes pour la plupart, ont été lancés dans différents domaines comme l’habitat, l’accès à l’information, le renforcement des liens sociaux ou encore le maintien à domicile.

Ces projets ont une durée maximum de 3 ans et feront l’objet d’une évaluation. Ils sont mis en œuvre dans toutes les régions du canton.

Ils sont présentés selon les axes stratégiques. Certains projets appartiennent à plusieurs axes.

Les axes stratégiques:

  1. Renforcer l’accessibilité aux prestations socio-sanitaires pour les seniors et leurs proches
  2. Accompagner les transitions dans les parcours de vie
  3. Valoriser la participation et les liens sociaux
  4. Favoriser l’autonomie et la dignité dans le vieillissement
  5. Proposer des environnements de vie diversifiés soutenant un vieillissement en santé
  6. Gouvernance, qualité, économicité, et sécurité des prestations
Ateliers

Axe 1 : Renforcer l’accessibilité aux prestations socio-sanitaires pour les seniors et leurs proches

Des visites préventives à domicile pour détecter des situations de vulnérabilité

Ce projet pilote consiste à élaborer un concept de visites socio-sanitaires préventives à domicile des seniors âgés de la région du balcon du Jura. L’objectif des visites consiste à identifier les besoins des seniors en termes de prestations de santé et/ou d’accompagnement social et de déterminer les réponses adéquates à y donner en tenant compte de l’offre existante au niveau régionale. En fonction des résultats, ce projet pourra être répliqué ailleurs dans le canton. Il est mené par les Réseaux de sante Balcon du Jura (RSBJ) et Nord Broye (RSNB), l’Association pour la santé, la prévention et le maintien à domicile (ASPMAD) du Nord Vaudois, Pro Senectute Vaud et l’Association Régionale d’Action Sociale Jura-Nord vaudois (ARAS JUNOVA).

Ce projet concerne également les axes 2, 3, 4 et 5.

Améliorer l’accompagnement des seniors atteints dans leur santé mentale

Pour le senior atteint dans sa santé mentale et vivant à son domicile ou dans des structures intermédiaires, ce projet propose et met en œuvre un système d’accompagnement adapté à ses besoins spécifiques. La démarche menée par la Fondation Saphir identifiera les zones d’amélioration possibles à court, moyen et long terme. Il pourra s’agir de maintien des acquis, de réhabilitation ou de réduction des risques, par exemple de chutes et d’accidents à domicile ou en structures intermédiaires. La nouveauté se situe dans l’approche collaborative entre les acteurs engagés sur le terrain, avec plus de concertations et de solutions adaptées à chaque situation.

Favoriser l’inclusion des Seniors LGBTIQ+

Ce projet, porté par Vogay, l’Association vaudoise pour la diversité sexuelle et de genre, vise à améliorer l’intégration sociale des seniors LGBTIQ+. L’association prévoit d’identifier leurs besoins en organisant des moments d’activités et des espaces de rencontres. Ces échanges permettront de créer des liens et de valoriser les expériences de vie des seniors LGBTIQ+. Par ailleurs, des conférences et des activités de sensibilisation seront organisées à l’attention de tous les seniors, ainsi que des modules de formation pour les professionnel-le-s du réseau socio-sanitaire et associatif.

L’association Vogay invite les Seniors LGBTIQ+ à partager leurs vécus et leurs besoins via un questionnaire anonyme en ligne ou en participant à des groupes de discussions. Plus de détails : https://vogay.ch/departements-vogay/seniors/

Ce projet concerne également l'axe 3.

Atelier de rencontre et conversation : «Comment ça va ?»

L'Association Français en Jeu prévoit de mettre en place un nouvel atelier hebdomadaire s'adressant aux seniors allophones. Ces rencontres leur permettront de maintenir leurs connaissances en français tout en étant informés sur les prestations sociales, sanitaires et les activités de loisir dans le canton de Vaud. Des professionnel-le-s du domaine de la santé et des associations actives en faveur des seniors seront invité-e-s régulièrement à ces ateliers afin de présenter leurs activités.

Vieillir en santé en tant que seniors issus de la migration

L'EPER (Entraide Protestante Suisse) propose aux seniors issus de la migration et à faible littératie des ateliers d'information « Vieillir en santé ». L'objectif est de familiariser les participant-e-s avec l'offre existante pour le maintien en santé et de renforcer ainsi leurs compétences en la matière et améliorer leur qualité de vie.

Ce projet concerne également les axes 2, 3 et 4.

Cartographie et création d'une base de données de l'offre socio-sanitaire dans le Nord vaudois et la Broye 

Le Réseau Santé Nord Broye(RSNB) développera une cartographie qui répertorie les multiples acteurs et actrices du système socio-sanitaire et leurs prestations dans le Nord vaudois et la Broye. Elle permettra aux professionnel-le-s et seniors intéressés d’effectuer des recherches d’information ciblées. Les informations récoltées seront également mises à disposition sur la Plateforme Info Seniors.

Ce projet couvre également les axes 3, 4 et 6.

Renforcer l'offre et la coordination régionales en matière de promotion de la santé

Dans la perspective de maintenir en santé la population et améliorer la qualité de vie des seniors, le Réseau de Santé Nord Broye (RSNB) et ses membres ont pour ambition de renforcer les actions communautaires régionales dans les domaines de la promotion de la santé et de la prévention. Le RSNB souhaite créer une plateforme de rencontre régionale destinée aux différents partenaires spécialisés et les communes afin d’encourager des collaborations, des synergies et des mutualisations.

Ce projet couvre également les axes 3, 4 et 5.

Identifier les seniors éligibles aux prestations sociales

L'Association de défense et de détente des retraités, AVIVO Vaud, propose un projet de lutte contre le non-recours aux prestations sociales. Son objectif est d’identifier des seniors qui ont droit à certaines prestations, notamment les prestations complémentaires à l’AVS/AI et les subsides à l’assurance-maladie. Cette détection sera effectuée grâce aux contacts établis aux permanences impôts qu'AVIVO Vaud propose dans différentes communes du canton. Les personnes concernées seront ainsi informées, orientées et soutenues dans leurs démarches, par exemple lors d'un dépôt d'une demande.

Ce projet concerne également les axes 2, 3, 4 et 5.

Promouvoir la plateforme Info Seniors

Ce guichet virtuel a été créé en 2022 par Pro Senectute Vaud pou répondre aux questions souvent posées par les seniors. Il facilite l’accès à l’information notamment dans les domaines de l’habitat et de la sécurité, des assurances sociales, du maintien à domicile et de la santé, de la prévention et de la participation sociale. Info Seniors est géré en collaboration avec une quarantaine de parte- naires du réseau santé-social. Le Canton utilise cette plateforme pour diffuser les informations socio-sanitaires destinés aux seniors et aux proches et participe concrètement au pilotage de Info Seniors. Par ailleurs, cette plateforme est consolidée grâce à une cartographie identifiant les prestataires élaborée par les quatre réseaux de santé vaudois.

La plateforme Info Seniors

Accompagnement personnel en faveur des seniors isolés ou vulnérables

Il n’est pas toujours facile de savoir ce qui existe comme soutien, de trouver la bonne information et de faire le premier pas pour obtenir un appui ou un soutien. Ce projet, mis en place par Pro Senectute Vaud, s'adresse aux seniors isolés ou rencontrant des difficultés dans la recherche d’informations sociales ou de soutiens vivant dans les communes de la Vallée de Joux. Il propose un accompagnement personnel par un autre senior qui a un vécu similaire et connaît les possibilités du réseau social et sanitaire vaudois ainsi que les activités et services de proximité. Ce projet est financé dans le cadre du programme Vaud pour vous.

Axe 2 : Accompagner les transitions dans les parcours de vie

Préparer les seniors et leurs proches à la sortie d’une hospitalisation

Le projet vise à implanter et tester le résumé de sortie, un outil pour engager les seniors et leurs proches dans la préparation de la période post-hospitalière et accompagner la transition au prochain lieu de soins ou au domicile. Le résumé de sortie favorise la compréhension des informations transmises par l’hôpital et vise ainsi à améliorer la continuité des soins. Grâce à une approche partenariale, les professionnel-le-s pourront identifier les besoins des seniors et leur proposer un plan de soins adapté. Des seniors participent à l’élaboration du formulaire et accompagnent les professionnels dans la rédaction des premiers documents. Ce projet est développé par l’Institut universitaire de formation et de recherche en soins (IUFRS) et l'Hôpital de Morges (EHC).

Hospitaliser les seniors à domicile

Cette étude de faisabilité élabore un modèle de prise en charge à domicile pour des patient-e-s âgé-e-s en soins aigus. Elle teste la possibilité de soigner ces personnes à domicile et diminuer ainsi le taux d’occupation des lits hospitaliers, de prévenir des effets négatifs d’une hospitalisation ou encore de réduire les coûts des soins. Portée par le Service de gériatrie et réadaptation gériatrique du CHUV, l’étude est conduite avec l’ensemble des partenaires du dispositif de maintien à domicile.

Accompagnement spirituel et existentiel des seniors à domicile

Selon une étude exploratoire menée récemment dans le Canton de Vaud, 20% de seniors à domicile souhaitent un accompagnement spirituel et existentiel. Le présent projet, mené conjointement par l’Institut des sciences sociales des religions (ISSR/UNIL), la Haute Ecole de Santé Vaud (HESAV) et le Conseil œcuménique d’aumônerie en établissement médico-social (CADEMS), vise à identifier le dispositif permettant de répondre aux besoins spirituels et existentiels des seniors. Grâce à la formation des prestataires d’aide et de soins à domicile et l’appui d’un-e référent-e spirituel-le, les personnes concernées pourront être orientées auprès des ressources adéquates. Ce projet est développé en partenariat avec des prestataires de soins à domicile, au travers des directions des centres médicaux sociaux de la Couronne lausannoise, de l’Ouest lausannois et les Soins Volants.

Améliorer l’accompagnement en fin de vie

Les parcours de fin de vie des seniors en situation de vulnérabilité sont rythmés par des transitions de différentes natures comme une entrée en institution ou une fragilisation de leur état de santé. Ce projet est porté par la Haute Ecole de Santé Vaud (HESAV) et l’association La Paix du Soir, responsable d’un EMS, des appartements protégés, d’un centre de jour et d’une structure d’attente pour un hébergement dans la commune du Mont-sur-Lausanne. L’objectif du projet est d’élaborer de manière participative des principes d’accompagnement des différentes transitions qui sont parfois difficiles à vivre pour les seniors et leurs proches. Ces principes seront établis grâce à des groupes de travail impliquant des personnes fréquentant les structures de l'association La Paix du Soir, des professionnel-le-s, des proches aidant-e-s ou encore des autorités politiques. Ce projet souhaite aussi doter les autres institutions de recommandations susceptibles de respecter les souhaits de fin de vie des seniors.

Ce projet concerne également les axes 1, 3 et 4.

Résidence palliative: un modèle à imaginer dans le canton

Cette étude de faisabilité consistera à élaborer les bases à la décision pour le Département de la santé et de l’action sociale afin qu’il soit en mesure, selon les résultats de l’étude, de mettre en place des résidences palliatives dans les quatre régions du canton. Celles-ci devront offrir une prise en charge intermédiaire entre l’hôpital et l’EMS à travers des équipes de soins spécialisées pour des personnes ne nécessitant pas une prise en charge en soins aigus, mais dont l’état de santé ne permet pas (ou pas encore) un retour à domicile ou en EMS. L’étude analysera les besoins, les conditions architecturales et d’organisation, le modèle de financement et proposera une planification concrète de déploiement.

Ce projet concerne également les axes 4 et 5.

Etude sur les trajectoires d’accompagnement entre proches aidant-e-s et proches aidé-e-s

Ce projet porté par la Fondation PRO-XY, la Croix-Rouge vaudoise et l’Institut et Haute Ecole de la santé La Source cartographie les prestations de santé, d’aide et d’accompagnement social dont bénéficient   plusieurs dyades proches aidant-e-s et proches aidé-e-s. Grâce à l’analyse des trajectoires personnelles de ces dyades à travers la riche offre de prestations, les porteurs de projets souhaitent extraire des parcours-types et identifier les phases de transition et les besoins d’accompagnement par le réseau socio-sanitaire. Cette réflexion sur la typologie des parcours doit favoriser la continuité de la prise en charge, la coordination entre organisations et le soutien aux dyades.

Renforcer l’appui social pour mieux vivre son passage à la retraite

Certaines personnes qui bénéficient de la rente-pont ou d’une rente AVS après avoir bénéficié, parfois durant des années, du revenu d’insertion et d’un appui social éprouvent des besoins particuliers en termes d’accompagnement. En effet, le changement de statut financier s’avère parfois ardu sur le plan administratif et peut entraîner des questions complexes. Le Canton de Vaud a élaboré ce projet en s’appuyant sur un groupe de seniors ayant expérimenté ce processus. Celui-ci a proposé des idées concrètes afin de mieux soutenir les personnes vivant cette transition importante. Le modèle des pairs-aidants est testé sur un périmètre plus large et pourra le cas échéant être étendu à tout le canton.

En savoir plus sur ce projet

Accompagnement de personnes de 50 ans et plus dans un moment de changement dans leur parcours de vie

La fin de carrière professionnelle ou les ruptures dans le parcours de vie (maladie, accident, etc.) sont souvent des moments délicats. Ce projet propose un accompagnement individuel gratuit dans les démarches administratives pour des personnes de plus de 50 ans se trouvant dans une situation particulière (maladie, accident ou fin de carrière professionnelle) et qui ont des difficultés avec les démarches administratives. Il est mis en place par l'EPER Romandie et financé dans le cadre du programme Vaud pour vous.

Axe 3 : Valoriser la participation et les liens sociaux

Diminuer les obstacles dans le quotidien des seniors à Bussigny

Cette recherche participative interroge des seniors avec et sans démence habitant Bussigny afin de mieux comprendre comment améliorer leur environnement de vie et diminuer les obstacles qu’ils rencontrent au quotidien. Des aménagements possibles sont identifiés, des outils pratiques créés et des recommandations à l’attention des autres communes publiées. L’étude est portée par la Haute école de travail social et de la santé Lausanne (HETSL) en collaboration avec la Haute école d'ingénierie et de gestion (HEIG-VD), l'Ecole cantonale d'art de Lausanne (ECAL), la Haute école de santé Fribourg (HEDS-FR), l'association En Commun et l'association Alzheimer Vaud et, comme partenaires de soutien, l’Association vaudoise d’aide et de soins à domicile (AVASAD), l’association Mobilité piétonne Suisse, la plateforme Senior-Lab, le CHUV et la Commune de Bussigny et région ouest lausannois.

Evaluer l’effet des activités sportives intergénérationnelles sur les seniors

En collaboration avec la Ville de Lausanne et Pro Senectute Vaud, qui proposent déjà un programme d'activité physique appelé «Seniors en forme», ce projet prévoit d'inclure des séances de sport avec des jeunes enfants et d’analyser l’impact de ces activités intergénérationnelles sur le bien-être des seniors. L'étude sera menée par la Haute Ecole de Santé Vaud (HESAV). Grâce aux observations recueillies, le programme d’activité physique et son parc seront aménagés afin d'être plus adaptés aux besoins des seniors.

Ce projet concerne également les axes 4 et 5.

Podcasts seniors « Si tu savais...»

Pro Senectute Vaud créera un podcast de cinq épisodes qui donne la parole aux seniors. Pour chaque épisode, un invité senior s’exprimera sur un sujet comme l’amour et les relations. Le podcast sera disponible sur les plateformes usuelles (Spotify, Apple podcast, etc.) et sur le site de Pro Senectute. L'objectif de ces podcasts est de valoriser les seniors, leur vécu et de lutter contre l'âgisme.

Trouver des Grands-Parents de Cœur

Les « Grands-Parents de Cœur » sont des seniors seuls ou en couple qui décident de partager du temps avec un enfant qui n’a pas de lien régulier avec ses propres grands-parents. Cela peut être le cas lorsque ses grands-parents sont décédés, qu’ils vivent loin ou que les liens familiaux sont rompus. Ce sont parfois des situations familiales un peu compliquées pour lesquelles le lien intergénérationnel apportera du soutien autant à l’enfant qu’à ses parents. Ce projet est développé par le Mouvement des Aînés Vaud qui coordonnera la rencontre entre seniors et enfants, réalisera des séances de suivi et de formation et garantira le bon déroulement de la relation.

Mur d’honneur des femmes seniors de la région de Morges

Le projet culturel de l’Association Tokyo Moon met en valeur des femmes de 60 ans et plus, seules ou accompagnées en les prenant en photo dans l’espace public. L'objectif est de sensibiliser la population aux contributions des femmes au bien vieillir et de rappeler également qu'elles sont, surtout au grand âge, fortement majoritaires dans notre société. La première exposition a eu lieu fin juin 2023 à Morges. Réalisée en collaboration avec la Ville de Morges, elle a accueilli une quarantaine de femmes qui se sont fait photographier dans la Grand-Rue.  Les photos ont ensuite été exposées à la Galerie Espace 81. Le concept de l’exposition sera reconduit dans d’autres communes du canton de Vaud et permettra entre autres de lutter contre l’âgisme.

Retour en images sur le vernissage de l'exposition

Billard

Axe 4 : Favoriser l’autonomie et la dignité dans le vieillissement

Sensibiliser les seniors sur les conséquences d’une réanimation

La pertinence du recours à une réanimation est un sujet qui s’impose souvent dans les discussions concernant la prise en charge médicale des seniors. Menée par le Service de soins palliatifs et de support et Service de gériatrie et réadaptation gériatrique du CHUV, l’objectif de la démarche est de soutenir les seniors dans la compréhension des enjeux associés à une réanimation et d’autres mesures de prolongement de vie en amont d’une hospitalisation, et de les sensibiliser à l’importance de l’aborder avec leurs proches et leurs soignants.

Le CHUV, Hôpital adapté aux aînés (HADAS)

Les complications liées à l’hospitalisation sont plus fréquentes chez les seniors, comme une perte de mobilité liée à l’alitement, une dénutrition et une déshydratation, une perte de repères, des troubles du sommeil ou un état dépressif. Ce projet vise à implanter une nouvelle approche préventive de soins adaptés aux seniors fragiles à travers la formation de l’ensemble du personnel et l’aménagement de l’environnement hospitalier afin qu’ils soient mieux adaptés aux personnes âgées, notamment en matière de signalétique ou de mobilité.

En savoir plus sur ce projet

Enquête collaborative sur les besoins des patient-e-s aîné-e-s à l'hôpital

Il s’agit d’un sous-projet du projet « HAdAS : Le CHUV, hôpital adapté aux aîné-e-s » qui a pour ambition d’adapter l’environnement hospitalier (physique et clinique) aux besoins des seniors. Il est prévu de récolter et valoriser des témoignages de patient-e-s âgé-e-s et de leurs proches aidant-e-s ayant fait l’expérience d’une hospitalisation au CHUV. L’objectif est de sensibiliser les collaboratrices et collaborateurs de l’hôpital en question, ainsi que d’autres hôpitaux dans le canton de Vaud, à l’expérience des seniors hospitalisés et d’adapter les soins à leurs besoins. Le projet est porté par le ColLaboratoire – l'Unité de recherche-action collaborative et participative de la Direction de l'Université de Lausanne et le CHUV.

Ce projet concerne également les axes 1 et 6.

En savoir plus sur ce projet

Permanence numérique intergénérationnelle

La Commune de Payerne organise depuis peu des permanences numériques mensuelles de trois heures en faveur des seniors. Formée par Pro Senectute Vaud, l’équipe d’accompagnant-e-s apporte un soutien personnalisé aux questions des seniors et les soutient dans l’utilisation de leur smartphone. Ces permanences sont aussi un moment de partage et d’échanges intergénérationnels.

Ce projet concerne également l'axe 3.

Développer la littératie numérique pour réduire l'isolement

Un grand nombre de seniors de 65 ans et plus recourant aux soins et aides à domicile manquent de connaissances numériques leur permettant de gérer au mieux leur santé. Comme le numérique constitue une porte ouverte vers la communauté et l'autonomie, ce projet cherche à construire une grille d’évaluation complémentaire pour les professionnel-le-s des soins à domicile afin qu’ils-elles puissent relever les compétences de leur client-e-s. Le but est de mieux comprendre les besoins des seniors et comment les accompagner de manière innovante et inclusive pour qu’ils se familiarisent avec les outils numériques. Ce projet est mené par l'Association pour l'aide, les soins à domicile et la prévention de l'Est vaudois (ASANTE SANA) avec un soutien académique de la Source Innovation Lab (SILAB) et l'Institut et Haute École de la Santé La Source.

Ce projet concerne également les axes 1, 3 et 6.

Améliorer l’accès aux directives anticipées en cas d’urgence

Ce projet, mis en place par la Haute Ecole d'Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud (HEIG-VD) en partenariat avec CARA et l’École supérieure d’ambulancier et soins d’urgence romande (ES ASUR), a pour objectif d'améliorer l’accès aux directives anticipées. L'idée est de proposer une plateforme informatique articulée au dossier électronique du patient (DEP), accessible rapidement en cas d'urgence. Pour ce faire, ce projet impliquera des seniors et le personnel médico-soignant de première ligne (ambulanciers, urgentistes, équipes mobiles, etc.).

Retrouver une liberté et une autonomie psychique

L’objectif de ce projet est d’améliorer le bien-être et la santé mentale des bénéficiaires des Centres d'accueil temporaire (CAT) et des résident-e-s d'établissements médico-sociaux gériatriques, à l'aide d'un programme pilote de pleine conscience. Ce dernier proposera huit séances en groupe dans un CAT du canton de Vaud. Les participant-e-s pourront y développer – grâce à la méditation - des connaissances et des outils permettant de retrouver une liberté et une autonomie psychique. Le projet est porté par le Service de psychiatrie de la personne âgée de la Fondation de Nant, en collaboration avec la Fondation Beau-Séjour. Si le programme atteint ses objectifs, il pourra être répliqué dans d'autres CAT du canton.

Ce projet concerne également l'axe 2.

Axe 5 : Proposer des environnements de vie diversifiés soutenant un vieillissement en santé

Documenter et promouvoir le travail d'animation socio-culturelle en logement adapté avec accompagnement

La Commune d'Epalinges, via le Centre d'animation socioculturelle Palinzard, analysera et documentera le travail d’animation socioculturelle mené par des animateurs/animatrices au sein des logements adaptés avec accompagnement à Epalinges. Un référentiel d’intervention sera réalisé détaillant les pratiques d’animation socio-culturelle dans ce domaine. Celui-ci pourra à la fois promouvoir l'animation socio-culturelle auprès des seniors et être source d'inspiration pour d'autres logements adaptés avec accompagnement dans le canton de Vaud.

Ce projet concerne également les axes 1, 2, 3 et 4.

Elderli : la colocation intergénérationnelle accompagnée et innovante

Elderli est un service très complet de colocation intergénérationnelle qui a démarré en 2021, géré par l'entreprise sociale Elderli et la Haute Ecole de travail social et de la santé Lausanne (HETSL). Il soutient les seniors qui souhaitent sous-louer une partie de leur logement à des étudiant-e-s. La valeur ajoutée de ce projet réside dans l’accompagnement des locataires par des travailleuses et travailleurs sociales/sociaux. Ce suivi garantit un cadre équilibré, sécure et dynamique durant toute la colocation. Le financement par Vieillir2030 a pour objectif de mieux faire connaître le projet auprès des seniors du canton et de trouver davantage de seniors prêts à répondre à l’importante demande des étudiant-e-s pour ce type de colocation.

Ce projet concerne également les axes 1, 3 et 4.

Créer une vision d’avenir pour les groupements bénévoles œuvrant dans le maintien à domicile

L'Association Bénévolat Vaud et l’Association vaudoise d'aide et de soins à domicile (AVASAD) réaliseront une cartographie du dispositif bénévole de maintien à domicile et organiseront une journée de réflexion participative réunissant différents acteurs du dispositif de maintien à domicile (représentants de Bénévolat Vaud, de l'AVASAD, de groupes bénévoles, des centres médico-sociaux, de la Haute Ecole de travail social et de la santé Lausanne (HETSL), des bénéficiaires, etc.). Ces actions permettront de construire ensemble des solutions concrètes pour accompagner les groupements bénévoles œuvrant dans le maintien à domicile dans leur nécessaire transition vers un nouveau modèle en fonction des risques et potentiels mis en lumière dans la cartographie.

Ce projet concerne également les axes 1 et 4.

Vieillir chez soi

Le projet « Vieillir chez soi » vise à promouvoir, soutenir et faciliter la vie à domicile des seniors. Déjà implanté à Lausanne, Pro Senectute Vaud se joint aux Retraites Populaires et la Commune de Gland pour le développer à Gland. S’adressant aux seniors vulnérables - notamment à mobilité réduite - il permettra de financer des adaptations de logement,  proposer un suivi à domicile sous forme préventive grâce à l'intervention d'une référente sociale et renforcer les solidarités de proximité. Ce concept pourrait ensuite être développé dans d'autres communes du canton.

Ce projet concerne également les cinq autres axes de la stratégie.

Vidéo de présentation du projet

Axe 6 : Gouvernance, qualité, économicité, et sécurité des prestations

Collaboration interprofessionnelle dans le suivi des seniors au sein des cabinets de médecin de famille

Ce projet porté par l’Ensemble Hospitalier de la Côte (EHC) et l’Association vaudoise d’aide et de soins à domicile (AVASAD) expérimente différentes collaborations entre médecins et personnel soignant au sein de cabinets. Un-e infirmier-ère de liaison, un-e assistant-e médical-e de coordination (CMA) et deux infirmier-ère-s référent-e-s de Centres médico-sociaux collaboreront avec des médecins traitants dans le but de soulager les médecins généralistes, de valoriser les compétences du personnel soignant et d’améliorer la santé des seniors. Ce projet s’inscrit dans la continuité du projet de « Modèle de coordination pour les cabinets de médecin de famille » (MOCCA) mené par Unisanté qui est en place depuis 2019. Unisanté participera à la gouvernance de ce nouveau projet et apportera son expertise en la matière.

Formation des médecins et du personnel socio-sanitaire au travail avec les seniors

Ce projet d'Unisanté consiste à implémenter une formation de sensibilisation pratique destinée aux médecins généralistes en formation ou récemment installés et au personnel socio-sanitaire. La formation porte sur les aspects gériatriques, psycho-gériatriques, les soins palliatifs, ainsi que sur le fonctionnement médical, socio-sanitaire et administratif du travail en établissement médico-social. L'objectif est de susciter l'intérêt à travailler en établissement médico-social, renforcer le niveau de compétences des professionnel-le-s et valoriser le travail auprès des seniors.

Ce projet concerne également les axes 1 et 2.

Explorer les raisons de la prépondérance des antidépresseurs chez les seniors

L’avancée en âge est associée à un plus grand recours aux antidépresseurs. Le projet explore les raisons de la prépondérance des antidépresseurs chez les seniors et de leur prescription au long cours et si une autre pratique serait possible. Ce projet est mené par le Service universitaire de psychiatrie de l'âge avancé du CHUV (SUPAA) et l'Association vaudoise des médecins de famille.

Ce projet concerne également l'axe 3.

Développement de la pratique infirmière spécialisée dans les structures de soins de longue durée

En raison du vieillissement de la population, le besoin de soins augmentera massivement au cours des prochaines décennies, entre autres dans les établissements médico-sociaux (EMS). Pour pouvoir répondre à cette demande supplémentaire et assurer des soins de bonne qualité (accès et continuité), le Canton de Vaud teste l’engagement d’infirmières praticiennes spécialisées (IPS) en EMS. Ces infirmières de niveau universitaire peuvent prendre en charge un certain nombre de d’actes médicaux déléguées telles que prescrire et interpréter des tests diagnostiques médicaux ou de prescrire des médicaments. Elles pourront également venir en soutien aux équipes de soins infirmiers.

 

Eau de dos

Partager la page