First Responders

Les First Responders : réseau d’intervenants de proximité pour augmenter le taux de survie en cas d’arrêt cardio-respiratoire

Concept de la chaîne de survie avec alarme du First responders par le 144

En Suisse, on dénombre entre 6'000 et 8'000 arrêts cardio-respiratoire (ACR) ce qui correspond à un incident toute les 70 à 90 minutes. Dans le canton de Vaud, chaque jour, 2 personnes sont victimes d’un ACR nécessitant une réanimation immédiate par des secouristes professionnels ou non. Selon les connaissances actuelles, à chaque minute qui s’écoule après le début d’un ACR, les chances de survie du patient diminuent d’environ 10%. Actuellement, seule 1 personne sur 20 survit.

Pour que le décès ne soit pas la seule issue, chaque minute compte pour effectuer les actions et gestes qui sauvent : identifier l’ACR, appeler la centrale d’appels sanitaires urgents 144, débuter sans délai un massage cardiaque, administrer dès que possible un choc électrique (défibrillation si indiquée) à l’aide d’un défibrillateur puis poursuivre les soins avancés en milieu hospitalier.

Le réseau de First responders (FR), dont l’engagement est basé sur la proximité géographique et le bénévolat, permet de gagner de précieuses minutes et ainsi de maintenir la victime en vie.

Ainsi, la chaîne de survie renforcée par un maillon supplémentaire : l’alarme par le 144 aux First responders assez proches de la victime pour intervenir avant les secours professionnels est un atout majeur dans la rapidité de la prise en charge.

Un réseau de secouristes bénévoles dans le canton de Vaud

Depuis septembre 2018, le Canton de Vaud s’engage pour créer et soutenir le réseau de secouristes appelés First responders. Pour une efficacité optimale du réseau, l’objectif à terme est de recruter 8'000 volontaires. A ce jour, plus de 3'000 FR sont actifs et le recrutement continue. Les volontaires deviennent des alliés du système préhospitalier vaudois et permettent d’augmenter les chances de survie des victimes d’un ACR.

First responders (FR) : mission et caractéristiques

Le FR est formé pour dispenser les premiers gestes de réanimation et de défibrillation, en attendant l’arrivée des secours professionnels.

Le FR n’est pas forcément un professionnel de la santé.

Le FR est bénévole et intervient sur le principe du « prompt secours de proximité » en complétant le dispositif de secours existant. Il répond aux différents critères arrêtés par la Direction générale de la santé (DGS), à savoir :

Concept des First responders (PDF, 280 Ko)

Comment fonctionne le réseau et l’intervention du First responders ?

En cas d’ACR suspecté ou avéré, la centrale 144 est la première alertée. C’est elle qui engage les FR, via l’application.

Au préalable, l’application a permis au FR de sélectionner le ou les codes postaux ou zones géographiques où il est susceptible de pouvoir intervenir. En cas d’ACR dans la zone sélectionnée, le FR est alarmé et reçoit un message contenant le lieu. En quelques secondes et en fonction de sa disponibilité, il évalue s’il peut donner suite. Si son intervention est acceptée par l’application, il reçoit les informations supplémentaires (adresse précise, compléments d’informations) et se déplace sans attendre - mais en respectant la loi sur la circulation routière - jusqu’au site où se trouve le patient. S’il le peut, il récupère un défibrillateur répertorié dans l’application et qui se trouverait sur son passage. A son arrivée sur le lieu de l’intervention, il commence ou poursuit le massage cardiaque et, si le rythme cardiaque le nécessite, il délivre  le choc électrique. Il poursuit les manœuvres jusqu’à l’arrivée des secours professionnels.

L’engagement des FR ne remplace en aucun cas celui des secours professionnels mais se veut complémentaire. Seule compte la rapidité d’intervention. Grâce au réseau des FR, la Centrale d’appels sanitaires urgents 144 a l’opportunité d’alarmer, en plus des secours préhospitaliers, des intervenants formés se trouvant au plus près de la personne à secourir. Le délai moyen de réponse d’un premier FR était en 2019 de 4 minutes 19 secondes. Dans un domaine où chaque minute compte, le réseau FR contribue à sauver des vies.

 

Inscription

Pour celles et ceux qui aimeraient devenir First Responders, l'inscription peut se faire sur l'application. Bienvenue à elles et eux !

Télécharger l'application First responders

QR code Android First responders
QR code Apple First responders

Intervenir en temps de Covid

La DGS considère que le risque d’être infecté lors d'une intervention reste faible pour autant que la ventilation ne soit pas réalisée et que les autres mesures de protection, notamment le port du masque de type II ou idéalement FFP2 ainsi que la désinfection des mains post intervention, soient scrupuleusement respectées.

Le ratio « sauver la vie / risquer de se contaminer » est en faveur du maintien de l'engagement des FR et la Centrale d’appels sanitaires urgents 144 (CASU-144) continuera à alarmer ceux qui sont inscrits.

Néanmoins, le FR est entièrement libre de répondre aux alarmes. Si, en raison du Covid-19, il choisit de ne pas intervenir, sa décision est entièrement respectée. En cas d’intervention, voici les mesures de protection à appliquer :  

  • Appliquer les mesures de protection : masque de type II/FFP2 et désinfection des mains avant et après l’intervention
  • Toujours renoncer à intervenir en cas de symptômes compatibles avec le COVID-19,  ceci jusqu’à 48h après la disparition des derniers symptômes
  • Si le FR est considéré comme une personne vulnérable, il doit renoncer à intervenir
  • La ventilation artificielle de type bouche à bouche / bouche à nez / bouche à masque ne doit pas être réalisée
  • Dès l’arrivée des ambulanciers, le FR s’éloigne de l’équipe et de la famille de manière à respecter les distances de sécurité.

Défibrillateurs (AED)

Cartographie en ligne des appareils à disposition dans le canton

Le défibrillateur est un complément indispensable d’une réanimation réussie et joue un rôle  dans le cadre du concept des FR. Délivrer un choc électrique (défibrillation) au niveau du cœur au cours des 5 premières minutes permet d’augmenter le taux de survie de 50% dans les situations où l’ACR est dû à un trouble du rythme de type fibrillation ventriculaire (trouble électrique majeur au niveau du cœur). Ce type de touble du rythme est constaté comme premier symptôme dans 80% des situations.

C’est pourquoi, en complémentarité du réseau des FR, une cartographie précise des défibrillateurs (ou AED - Automated External Defibrillator) disponibles dans le canton de Vaud est tenue à jour et peut être consultée directement sur l’application. Chacun peut participer au recensement des défibrillateurs dans le canton : si vous en possédez un à titre privé ou si vous disposez d’un tel appareil dans vos locaux (commune, salle de sport, écoles, etc.) et qu’il n’est pas répertorié sur la carte, nous vous remercions de l’annoncer.

 

Comment annoncer un défibrillateur

Il suffit de compléter ce bref formulaire sur le site d'Urgences santé

Partager la page