Une nouvelle structure pour promouvoir Lausanne Capitale olympique

Communiqué de presse

Ville de Lausanne

Publié le 24 juin 2022

Depuis près de trente ans, la Ville de Lausanne et le Canton de Vaud oeuvrent ensemble à faire rayonner le statut de «Capitale olympique» dans le monde du sport international. Trente ans de succès, d’accueil de fédérations et d’événements sportifs internationaux. Afin de pérenniser et renforcer cet ancrage, le Canton et la Ville regroupent leurs forces au sein d’une nouvelle structure, avec à sa tête, Virginie Faivre, Présidente du comité d’organisation des Jeux olympiques de la Jeunesse Lausanne 2020.

Partager la page

Depuis 1994 et l’obtention du statut de « Capitale olympique », Lausanne et le Canton sont devenus une destination incontournable du monde sportif international. Un important écosystème s’y est développé autour du sport et de l’olympisme, tout d’abord avec la présence de plus de 50 fédérations internationales qui y ont leur siège, mais aussi d’organisations faîtières, d’institutions académiques, ainsi que d’entreprises spécialisées, établies ou en devenir (start-ups). En parallèle, la Capitale olympique a été l’hôte d’une multitude d’événements sportifs internationaux. Une étude publiée en octobre 2021 par l’Académie Internationale des Sciences et Techniques du Sport (AISTS) a rappelé l’importance économique avec près de 3000 emplois directs et indirects et plus de 870 millions de francs de retombées annuelles pour le Canton et la Ville.

Afin d’assurer que ce succès puisse continuer et se renforcer dans les années à venir, la Ville de Lausanne et le Canton de Vaud réunissent aujourd’hui leurs forces au sein d’une nouvelle structure, sous la forme d’une fondation « Lausanne Capitale Olympique ». Elle regroupera le personnel des unités cantonales et communales en charge du sport international, soit l’équivalent de 3,7 pleins temps. Outre de renforcer la collaboration et les synergies existantes, elle permettra de développer des prestations au sein d’un véritable guichet unique. Les personnes concernées resteront toutefois rattachées administrativement aux deux collectivités publiques. Cette nouvelle structure bénéficiera également du regroupement des budgets actuellement dédiés au sport international, pour un montant annuel de plus de 500’000 francs. La Ville et le Canton en seront les membres fondateurs, siègeront au Conseil de fondation et en assureront alternativement la vice-présidence. Côté opérationnel, cette nouvelle organisation aura à sa tête Virginie Faivre, qui après avoir présidé le Comité d’organisation de Lausanne 2020, en assurera la présidence exécutive.

Cette nouvelle structure a pour objectif de simplifier les relations avec des actrices et acteurs du sport international et des organisateurs d’évènements en offrant un véritable guichet unique. Elle continuera de délivrer les services existants et en développera de nouveaux afin de répondre à un contexte sportif international qui évolue. Les missions de la fondation se déclinent autour de trois axes :

1.     L’accueil, le suivi et le service aux fédérations et organisations sportives internationales. Ici, l’accent sera mis sur le développement et le renforcement des services visant à continuer à développer les conditions-cadres pour le monde du sport international (mise en réseau et animation de la plateforme, formation continue, etc.) ;

2.     La prospection et l’accompagnement de l’organisation d’événements sportifs internationaux afin de générer des impacts positifs plus forts envers la population ;

3.     La promotion de l’héritage des Jeux olympiques de la Jeunesse Lausanne 2020 non seulement au travers des projets qui la composent, mais aussi via la création de nouvelles initiatives s’inspirant de l’esprit des Jeux.

La nouvelle structure va dès aujourd’hui définir ses méthodes de travail ainsi que ses objectifs précis pour chacune de ses missions. Il est prévu que ceux-ci soient communiqués dans le dernier trimestre de cette année. En attendant, les services habituels fournis par les Services des sports de la Ville et du Canton continuent évidemment sans interruption.

Virginie Faivre, présidente exécutive: « C’est bien sûr un immense honneur pour moi que de travailler à faire rayonner la Capitale olympique dans le monde du sport international. En tant que présidente de Lausanne 2020, j’ai été témoin de l’importance du sport non seulement pour notre image à l’international, mais également pour les gens d’ici. Il faut que l’une profite à l’autre, et vice versa, c’est à quoi je me réjouis de travailler. »

Philippe Leuba, conseiller d’Etat, Département de l’économie, de l’innovation et du sport, Etat de Vaud: « Ces 30 années de succès ne sont pas le fruit du hasard. Si nous avons eu la chance de bénéficier de la présence du CIO dès les premiers jours, accueillir aujourd’hui 60 fédérations et organisations internationales en terre vaudoise est aussi le fruit d’un intense travail. Cette diversité – unique au monde – constitue un atout indéniable pour notre région.»

Christelle Luisier Brodard, conseillère d’Etat, Département des institutions et du territoire, Etat de Vaud: «La Ville de Lausanne et l’ensemble de notre canton occupent une extraordinaire position sur l’échiquier du sport international. Cette situation doit perdurer, voire se renforcer et la structure présentée ce jour sera un formidable outil pour relever ces défis.»

Grégoire Junod, syndic de la Ville de Lausanne: « La Capitale olympique est aujourd’hui une véritable marque dans le monde du sport, ici, en Suisse, et à l’étranger. Cette vitalité nous a aussi permis de réaliser de grands projets, notamment Métamorphose, qui comprend notamment la Vaudoise aréna et le stade de la Tuilière, ou la création de l’Union mondiale des villes olympiques. Il était nécessaire de repenser notre façon d’évoluer dans ce monde, et c’est chose faite. »

Emilie Moeschler, conseillère municipale, Direction des sports et de la cohésion sociale, Ville de Lausanne : « Le monde du sport international et le sport pour toutes et tous, plus proche des gens peuvent et doivent se rapprocher, se nourrir l’un de l’autre. Cette nouvelle structure nous permettra d’aller dans cette direction, notamment via des événements sportifs internationaux plus concentrés sur les impacts positifs qu’ils peuvent générer pour les populations locales. »

Bureau d'information et de communication de l'Etat de Vaud

Renseignements pour la presse uniquement

  • DEIS, Philippe Leuba, conseiller d'Etat,
    021 316 60 10
  • DIT, Christelle Luisier Brodard, conseillère d’Etat,
    021 316 45 14
  • Grégoire Junod, syndic de Lausanne, Direction de la culture et de développement urbain,
    021 315 22 01
  • Ville de Lausanne, Emilie Moeschler, conseillère municipale, Direction des sports et de la cohésion sociale,
    021 315 42 00
  • Virginie Faivre, présidente de la fondation,
    079 305 25 74

Téléchargements

Cette page permet de retrouver tous les communiqués publiés depuis 1997 par le Conseil d'Etat, les départements de l'administration cantonale, le Grand Conseil et l'Ordre judiciaire. Son raccourci est www.vd.ch/communiques.
Les communiqués diffusés par les autres institutions de l'Etat sont disponibles sur les pages suivantes:

Partager la page