Votre identité

Détail objet

Auteur

Mathilde Marendaz

Date du dépôt

07.03.2023

Département pilote

DFA

Département en appui

-

Identifiant

23_HQU_22

Commission

-

Délais réponse du CE

-

Dernière décision du GC

Terminée, 14.03.2023

Texte déposé

Dans les articles de l’enquête d’Heidi News «Béton la fin d’une ère», sortis entre 2020 et 2021, la documentation des pratiques des cimentiers Orllati et Holcim à l’égard des agriculteurs de ce canton a de quoi nous alarmer. La société Henny SA, dirigée par un ancien agriculteur devenu directeur d’Orllati Environnement, achète la ferme des Flogères à Yens, sous laquelle se trouve un des plus gros gisement de sable du canton, en expulsant par la même occasion un ancien agriculteur à la retraite. À Ollon, des paysans sont poussés à signer un contrat avec Orllati SA, qui octroie à l’entreprise le droit d’exploiter leur sous-sol pendant trente ans. Contactée par les journalistes, l’association vaudoise des professionnels de la terre Prométerre, qui réunit près de 200 collaborateurs, dit ne pas avoir prévu de soutenir les paysans et paysannes dans les négociations avec les cimentiers. Alors que cette association estfinancée en partie par l'Etat de Vaud, et travaille étroitement avec la commission foncière de l’État de Vaud, de quelles manières le Conseil d’État a-t-il prévu d’intervenir pour soutenir les paysannes et paysans vaudoises face au business des cimentiers ?

Documents

LienTitre
  23_HQU_22-Texte déposéIntervention parlementaire

Séances dont l'objet a été à l'ODJ

DateDécision
14.03.2023
07.03.2023

Partager la page