21_INT_62 - Interpellation Hadrien Buclin et consorts - La Maison de l’Elysée ne devrait-elle pas conserver une activité tournée vers le public ? (Développement).

Séance du Grand Conseil du mardi 11 mai 2021, point 17 de l'ordre du jour

Texte déposé

Après le déménagement du Musée de l’Elysée sur le site de Plateforme 10, la future affectation de la Maison de l’Elysée à partir de 2022 est peu claire. Comme cette demeure du XVIIIe siècle possède des qualités patrimoniales élevées, il serait regrettable qu’elle soit entièrement fermée au public, ce qui serait le cas si le Conseil d’Etat décide de l’affecter exclusivement à des réceptions officielles et/ou à des bureaux pour l’administration. Dès lors, les soussigné.e.s adressent les questions suivantes au Conseil d’Etat :

 

1)    Le Conseil d’Etat partage-t-il l’opinion des soussigné.e.s selon laquelle la Maison de l’Elysée devrait rester, en raison de son caractère patrimonial, un lieu en partie ouvert au public ?

2)    Quelle affectation le Conseil d’Etat a-t-il prévu pour cette Maison suite au départ du Musée de l’Elysée ?

3)    Serait-il envisageable de conserver un lieu d’exposition dans les espaces auparavant réservés au Musée de l’Elysée, par exemple ouvert aux différentes écoles d’art du canton qui seraient certainement intéressées à un tel projet dans le chef-lieu du canton ? Ce lieu pourrait aussi être cas échéant utilisé pour des festivals comme le LUFF, la Nuit des images ou d’autres activités culturelles.

4)    La Municipalité de Lausanne a-t-elle été approchée en vue d’un éventuel projet commun, par exemple autour de l’idée d’une Maison du livre et du patrimoine envisagée par les autorités lausannoises ?

5) Le Conseil d’Etat peut-il garantir dans tous les cas que le parc de la Maison restera entièrement ouvert au public, comme c’est le cas aujourd’hui ?

Conclusion

Souhaite développer

Liste exhaustive des cosignataires

Signataire Parti
Didier Lohri VER
Cendrine Cachemaille SOC
Jean-Marc Nicolet
David Raedler VER
Felix Stürner VER
Jean-François Chapuisat V'L
Séverine Evéquoz VER

Transcriptions

Visionner le débat de ce point à l'ordre du jour
M. Hadrien Buclin (EP) —

Mon interpellation concerne la Maison de l’Elysée. En effet, son affectation est peu claire, une fois que le déménagement du Musée de l’Elysée, consacré à la photographie, aura été effectué sur le site de Plateforme 10. Comme il s’agit d’une maison de grande qualité patrimoniale à laquelle le public est attaché, il serait regrettable de la voir entièrement fermée au public. Ce serait le cas si le Conseil d’Etat décidait de l’utiliser exclusivement pour des réceptions officielles ou pour des fonctions administratives. Je pose donc une série de questions sur l’avenir de cette maison. Par exemple : pourrait-on y conserver un lieu d’exposition dans les espaces auparavant réservés au musée ? Les écoles d’art du canton seraient intéressées à disposer d’un espace d’exposition au centre-ville. D’autres projets culturels sont-ils envisageables ? Peut-on avoir des garanties sur le fait que les jardins resteront entièrement ouverts au public, comme c’est le cas aujourd’hui ?

Mme Sonya Butera (SOC) — Président-e

L’interpellation est renvoyée au Conseil d’Etat qui y répondra dans un délai de trois mois.

Retour à l'ordre du jour

Partager la page