21_POS_46 - Postulat Rebecca Joly et consorts au nom Les Vert-e-s - Pour que l'Etat soit exemplaire : disparition des chauffages à mazout dans les bâtiments de la CPEV (Développement et demande de renvoi à commission avec au moins 20 signatures).

Séance du Grand Conseil du mardi 14 septembre 2021, point 8 de l'ordre du jour

Texte déposé

Le 13 juin dernier, la population suisse a refusé la loi sur le CO2, contrairement à celle du canton de Vaud. Toutefois, les engagements pris au niveau international quant à la réduction de ses émissions de gaz à effet de serre perdurent. Surtout, le réchauffement climatique se poursuit, et il est de notre devoir de faire tout le possible pour réduire drastiquement et rapidement les dites émissions.

 

Plus d’un quart de nos émissions de CO2 proviennent de la combustion de mazout ou de gaz dans les chaudières de nos immeubles, villas ou bâtiments publics. C'est donc un levier important pour les réduire que de changer les chaudières à gaz et à mazout de nos bâtiments.

Les alternatives écologiques et économiques existent, et donnent entière satisfaction à tous points de vue. Le remplacement des chauffages à énergies fossiles par des pompes à chaleur ou d’autres alternatives telles que les chauffages à bois est donc aujourd’hui plus que jamais une nécessité.

 

Si la rénovation des bâtiments de l'Etat suit son cours, un parc immobilier  bien plus important est entre les mains de sociétés indépendantes, bien que propriété de l'Etat, et notamment la Caisse de pension de l'Etat de Vaud (CPEV) Une suppression complète des systèmes de chauffage à énergie fossile d'ici à 2030 doit rester un objectif pour le Canton de Vaud.

Ainsi, nous demandons par ce postulat à l'Etat de renseigner le Grand Conseil sur l'avancement des rénovations énergétiques sur le parc immobilier en main de la CPEV ainsi que du plan de remplacement de ces chaudières et de fixer un délai à 2030 pour toutes les remplacer.

Conclusion

Renvoi à une commission avec au moins 20 signatures

Liste exhaustive des cosignataires

Signataire Parti
Sylvie Podio VER
Léonard Studer VER
Sabine Glauser Krug VER
Alice Genoud VER
Pierre Zwahlen VER
Nathalie Jaccard VER
Olivier Epars VER
David Raedler VER
Hadrien Buclin EP
Claire Richard V'L
Didier Lohri VER
Taraneh Aminian EP
Jean-Marc Nicolet VER
Séverine Evéquoz VER
Cloé Pointet V'L
Felix Stürner VER
Anne Baehler Bech VER
Vassilis Venizelos VER
Claire Attinger Doepper SOC
Anne-Laure Métraux-Botteron VER

Document

21_POS_46-Texte déposé

Transcriptions

Visionner le débat de ce point à l'ordre du jour
Mme Rebecca Joly (VER) —

J’ai déposé un postulat concernant une question simple : celle des chaudières à mazout dans les bâtiments propriétés de l’Etat, notamment dans les entités dépendantes de l’Etat, comme la Caisse de pension de l’Etat de Vaud (CPEV).

Le 13 juin dernier, la population suisse a refusé la loi sur le CO2, bien que le canton de Vaud l’ait acceptée à une large majorité. Malgré tout, il est temps d’avancer et de prendre des mesures très concrètes et fortes pour que nous réduisions drastiquement nos émissions de gaz à effet de serre dans le canton. Dans ce cadre, la question du chauffage est centrale, puisque c’est une des principales sources d’émissions sur sol vaudois. Par ce postulat, je demande donc que les chauffages à mazout dans les bâtiments propriétés de la CPEV disparaissent à moyen terme. Je me réjouis d’en parler en commission et vous remercie de votre attention.

Mme Laurence Cretegny (PLR) — Président-e

Le postulat, cosigné par au moins 20 députés, est renvoyé à l’examen d’une commission.

Retour à l'ordre du jour

Partager la page