Détail fiche emploi

N° fiche 450
Autres appellations
  • Chef-fe de l'office de la protection des biens culturels (PBC)
Catégorie
Emploi-type
Branche d'activité
  • Les métiers du patrimoine
Famille professionnelle
  • Monuments et sites
Exemple de lieux d'exercice
  • DGIP
Mission

Il ou elle dirige l'Office de protection des biens culturels - PBC. Il ou elle exécute les missions contenues dans la loi sur la PBC, soit assure la connaissance et la protection des biens mobiliers et immobiliers PBC A et B , en concertation avec les institutions culturelles et patrimoniales fédérales et cantonales.

Activités essentielles

Les cantons sont responsables de l'exécution des mesures PBC par délégation de la Loi fédérale sur la PBC. Ils participent financièrement à la protection des biens culturels et prennent les mesures suivantes : veiller à l'application des bases légales à l'échelon cantonal, établir l'inventaire des biens culturels d'importance fédérale et cantonale (A et B), assurer la création et la gestion des dossiers de sécurité et des plans d'évacuation pour les biens PBC A et B, gérer la distribution des subventions pour les inventaires des biens culturels et la mise sur pied de plans d'évacuation, ainsi que le microfilmage des données, gérer la distribution des subventions et suivre la construction des abris pour les biens culturels, instruire le personnel de la PBC, collaborer avec les ORPCI et établir et gérer les processus d'information et d'intervention en cas de catastrophe.

Repérage et identification des biens culturels
Organiser le repérage et l'étude des biens culturels sur le terrain ainsi que dans les collections situées dans le canton.
Organiser l'évaluation de leur valeur patrimoniale en fonction des normes édictées par l'Office fédéral.
Gérer et actualiser les données relatives au patrimoine concerné.

Mesures de protection des biens culturels
Préparer et exécuter les mesures tendant à la sauvegarde et au respect des biens culturels et en particulier la documentation de sécurité.
Préparer, coordonner et contrôler les mesures de protection en cas d'urgence, notamment pour les biens culturels propriété de l'Etat ou qui lui sont confiés et plus particulièrement pour ceux qui sont déposés au Dépôt et abri de biens culturels - DABC de Lucens.
Organiser et former les spécialistes et les cadres des ORPCI vaudois et romands affectés au domaine des biens culturels.
Collaborer pour les inventaires avec les spécialistes PBC des ORPCI.
Collaborer avec le responsable PBC au service de la Sécurité civile et militaire.
Promouvoir la protection des biens culturels auprès de la population.
Encourager et contrôler la construction des abris de protection des biens culturels.
Assurer le fonctionnement de la Commission cantonale de la Protection des biens culturels (CCPBC).

Gestion administrative
Gérer l'octroi de subventions fédérale et cantonale pour l'établissement de documentation, les mesures urgentes de sécurité et la construction d'abris de protection des biens culturels.
Organiser et coordonner les mandats extérieurs.

Compétences
  • Capacités rédactionnelles
  • Esprit d'entraide et de collaboration
  • Expression orale
  • Orientation client
  • Sens des responsabilités et éthique du service public
Titres requis
  • Master
Contexte

Cet emploi-type s'exerce dans le cadre de législations internationales, fédérales et cantonales. Le ou la responsable de la protection des biens culturels doit également veiller à l'application des principes déontologiques relatifs au domaine et est amené-e à travailler au sein d'équipes pluridisciplinaires.

Les activités de cet emploi-type sont soumises à un cadre légal et éthique. Le ou la responsable de la protection des biens culturels doit veiller à l'application de la loi cantonale (LVLPBS du 14 décembre 1970) découlant de la loi fédérale du 6 octobre 1966 sur la protection des biens culturels en cas de conflit armé. De plus, il ou elle doit veiller à l'application des autres dispositions cantonales, fédérales et internationales en la matière, notamment la Loi cantonale sur la protection de la nature, des monuments et des sites (LPNMS) du 10 décembre 1969 et son règlement d'application du 22 mars 1989 et la Loi d'application de la loi fédérale du 6 octobre 1966 sur la protection des biens culturels en cas de conflit armé (LVLPBS du 14 décembre 1970).

Les activités de cet emploi-type nécessitent de tenir à jour ses connaissances dans les domaines de la conservation et la protection des biens culturels, mais également dans le domaine de la gestion des subventions.

Les activités de cet emploi-type s'effectuent principalement dans les services de l'Etat et implique des déplacements sur le terrain.

Tendances et facteurs d'évolution

Les activités de cet emploi-type s'inscrivent dans le cadre de la protection du patrimoine et de la culture. Son exercice exige des compétences de communication et de négociation.

L'évolution de la vision et des intérêts en matière de conservation de monuments et d'objets conduit à un élargissement des dimensions du patrimoine (production architecturale du XXe siècle, patrimoine technique, maisons rurales, ensembles construits et abords des objets protégés, extension de la notion de patrimoine mobilier).

Domaine bourse de l'emploi
  • Social - culture - recherche
Liens vers la grille des fonctions
  • 273 Profil spécialiste
Statut du document

Dans la même famille professionnelle

 
N° fiche

Retour

Partager la page

Partager sur :