Point séance

Séance du Grand Conseil du mardi 15 février 2022, point 23 de l'ordre du jour

Documents

Texte adopté par CE - EMPD CCO - Restaurant - CHUV - publié

Rapport de la commission RC-20_LEG_41 - Sylvie Podio

Transcriptions

Visionner le débat de ce point à l'ordre du jour
Mme Laurence Cretegny (PLR) — Président-e

Projet de décret accordant un crédit additionnel de CHF 520'702,85 au crédit d'investissement de CHF 16'990'000 accordé par le Grand Conseil le 1er novembre 2011 pour financer les travaux d’extension du Centre coordonné d’oncologie ambulatoire (CCO) aux niveaux 06 et 07 du bâtiment hospitalier du CHUV

Premier débat

Mme Sylvie Podio (VER) — Rapporteur-trice

La commission s’est réunie le 4 octobre 2021 pour discuter de cet exposé des motifs et projet de décret dont je vais vous épargner la lecture du titre, puisque vous venez de l’entendre. Il s’agit de l’agrandissement du Centre coordonné d’oncologie ambulatoire (CCO) qui a permis de répondre qualitativement à l’augmentation des patients atteints d’un cancer. Il permet aujourd’hui un accueil adapté aux soins de patients avec un regroupement de la recherche clinique. Cette extension apporte également une rationalisation des ressources et des infrastructures. Le montant à régulariser est de 520'702,85 francs. Les travaux se sont déroulés conformément au descriptif de l’exposé des motifs et projet de décret, sans modification majeure du projet. Le seul élément marquant a été la mise en œuvre du revêtement de façade qui a fait l’objet de revendication de l’entreprise à la suite de difficultés de mise en œuvre, ce qui explique l’augmentation du CFC 2.

Concernant l’augmentation de la taille du restaurant et la création de surfaces administratives, celles-ci ont permis la création de 250 places supplémentaires, ce qui porte la capacité actuelle à 850 places pour 12'000 membres du personnel. L’augmentation de la capacité a permis une fluidification des rotations et de respecter, en situation de pandémie, les distances entre les personnes attablées. Le montant à régulariser est de 404'309,63 francs. Tout comme pour le CCO, les travaux se sont déroulés conformément aux études et sans modification du projet, mise à part la mise en œuvre du revêtement de façade. Pour le restaurant, la recherche d’un dispositif performant pour assurer l’acoustique de ce restaurant de grande ampleur a impliqué plus de dépenses sur le CFC 2, rendues possibles par une diminution des coûts du CFC 1, grâce à la mutualisation des installations de chantier et des travaux préparatoires moins conséquents.

Par conséquent et suite aux discussions en commission, cette dernière recommande au Grand Conseil d’entrer en matière sur ces deux projets de décrets, et ce, à l’unanimité des membres présents. L’ensemble des articles de ces deux projets ont été acceptés à l’unanimité par la commission.

Mme Laurence Cretegny (PLR) — Président-e

La discussion sur l’entrée en matière n’est pas utilisée.

L’entrée en matière est admise à l’unanimité.

Le projet de décret est adopté en premier débat.

Mme Sylvie Podio (VER) — Rapporteur-trice

Etant donné qu’il s’agit d’un moment de régularisation et que le projet a été accepté à l’unanimité, je demande un deuxième débat immédiat.

Mme Laurence Cretegny (PLR) — Président-e

Le deuxième débat immédiat est admis à la majorité des trois quarts (106 voix contre 1 et 3 abstentions).

Deuxième débat

Le projet de décret est adopté en deuxième débat et définitivement à l’unanimité.

Projet de décret accordant un crédit additionnel de CHF 404'309.63 au crédit d'investissement de CHF 16'860'000 accordé par le Grand Conseil le 1er novembre 2011 pour financer les travaux d’augmentation de la capacité du restaurant du personnel au niveau 08, et pour la création de locaux administratifs au niveau 09 du bâtiment hospitalier du CHUV et rapport final de bouclement

Premier débat

La discussion sur l’entrée en matière n’est pas utilisée.

L’entrée en matière est admise à l’unanimité.

Le projet de décret est adopté en premier débat.

Mme Sylvie Podio (VER) — Rapporteur-trice

Pour les mêmes raisons qu’énoncées dans le précédent décret, je demande un deuxième débat immédiat.

Mme Laurence Cretegny (PLR) — Président-e

Le deuxième débat immédiat est admis à la majorité des trois quarts (109 voix contre 1 et 5 abstentions).

Deuxième débat

Le projet de décret est adopté en deuxième débat et définitivement à l’unanimité.

Retour à l'ordre du jour

Partager la page

Partager sur :