Secrétariat général du département de l'économie, de l'innovation et du sport (SG-DEIS)

Changement à la tête du secrétariat général

En juin 2018, suite au départ du titulaire, Andreane Jordan Meier est désignée nouvelle cheffe de service du SPECo qui va devenir service de la promotion de l’économie t et de l’innovation (SPEI). Secrétaire générale de l’ancien département de l’Intérieur (2008-2012), Andreane Jordan devient ensuite secrétaire générale du DECS, devenu entre-temps DEIS, soit département de l’économie de l’innovation et du sport.

Pour la remplacer à la tête du secrétariat général du DEIS, le Conseil d’Etat désigne en septembre M. Nicolas Grosjean, 47 ans. M. Grosjean est titulaire d’un doctorat ès sciences économiques et connu comme expert dans  l’analyse des structures et des fonctionnements de l’administration, de l’optimisation des processus et de la mise en œuvre de politiques publiques. M. Grosjean, avant sa nomination, était chef du service d’évaluation de l’Assemblée fédérale à Berne.

Ces nominations sont effectives au 1er janvier 2019.

Marque Vaud

Le département de l’économie, de l’innovation et du sport s’atèle depuis 2016 à la création d’une marque territoriale pour le canton de Vaud. L’objectif fixé est de dépasser la seule promotion d’image valorisant les atouts d’un territoire et de développer une marque d'excellence qui véhicule les valeurs fondamentales du canton. Il faut décloisonner les secteurs de promotion, mettre en exergue les entreprises, les produits et les institutions qui font la richesse et la notoriété du territoire vaudois en favorisant de nouvelles synergies au sein de cette communauté d’acteurs.

A cet égard, un immense travail de a été réalisé en 2018. Un groupe de travail de nature institutionnelle a travaillé sur l’identification des principales valeurs qui définiront la Marque Vaud.. Dans le futur, les entreprisses labellisées devront répondre favorablement à une vingtaine de critères exigeants, qui se veulent évolutifs, vérifiant la réalité de leur ancrage territorial et la force de leur engagement social, économique et environnemental. La finalité de la marque VAUD sera ainsi de mettre en lumière les entreprises et les institutions les plus emblématiques du territoire et qui incarnent les valeurs du Canton. En fin d’année, le Conseil d’Etat a validé les fondements d’une nouvelle stratégie promotionnelle du Canton au travers de la marque territoriale « VAUD ». Auparavant, de nombreuses entreprises et organismes para-étatique avaient  été consultés et associé aux réflexions, notamment sur les valeurs à mettre en avant au sein de la future Marque. Cette démarche a donc réuni  toutes les filières de promotion, ainsi que tous les secteurs participant au rayonnement du Canton (éducation, économie, culture et patrimoine, tourisme, produits du terroir et sport) dans un but commun: que la notoriété et le rayonnement de chacun des ambassadeurs de la marque bénéficient à la croissance du Canton, et mettent en lumière ce qui s’y fait de mieux. Le 13 décembre 2018, au sein des murs prestigieux du Château de Chillon, une centaine de personnalités se sont réunies afin de participer au lancement de la communauté de la marque «VAUD». Pour la suite, la gouvernance de la marque «VAUD» sera définie dans le courant de 2019, afin que la marque puisse être déployée dès le 1er janvier 2020. Fait essentiel, elle associera des représentants de la communauté pour poursuivre le partenariat public-privé sur lequel se fonde l’entier de la démarche.

Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ 2020)

2018 a été une année déterminante dans l'organisation des jeux olympiques de la jeunesse Lausanne 2020, passant de la planification du projet à sa mise en œuvre opérationnelle. Sur le plan de l'équipe de direction, celle-ci s'est renforcée et compte désormais 12 collaborateurs à plein temps et 6 à temps partiel.

Du côté des sports,  la planification des sites a été définitivement arrêtée et les autorisations administratives liées aux infrastructures concernées par les JOJ2020 ont toutes été délivrées. Ce sont en particulier les installations de half-pipe et le slopestyle à Leysin, la piste de la Jorasse aux Diablerets, la piste de ski de fond à la Vallée de Joux, le centre de glace de Malley et l'emblématique Vortex qui hébergera les athlètes durant la durée des JOJ. L'ensemble de ces réalisations respectent les délais planifiés.

Pour le volet éducation,  un programme a été mis sur pied grâce à la collaboration entre le CIO, l'UNIL et l'EPFL. Les étudiants et apprentis de plusieurs écoles professionnelles vaudoises ont été mis à contribution pour diverses réalisations: pictogramme des sports, identité visuelle, mascotte, vasque Olympique, podiums et plateaux des médailles Un concours ouvert à tous les étudiant·e·s et alumni de l’HeMu a également été lancé pour la création de la chanson de Lausanne 2020.

Le 13 octobre, Patrick Baumann, Président de Lausanne 2020, qui assiste aux Jeux olympiques de la Jeunesse d’été à Buenos Aires, décède subitement d’une crise cardiaque. Il a 51 ans. Le choc est immense, la perte  incommensurable. Le 2 novembre en la cathédrale de Lausanne, le monde du sport, Thomas Bach, président du CIO en tête,  rend un dernier hommage à cet homme exceptionnel.

 

Soutien à l’innovation

Le soutien à l’innovation se poursuit en 2018 et se renforce. Après avoir consulté un nombre important de partenaires au sein de l’écosystème (Hautes écoles, entrepreneurs, multinationales, organismes, etc.) via le Service de la promotion de l’économie et de l’innovation, le Chef du DEIS souhaite proposer trois mesures concrètes dans le cadre du programme de législature afin de renforcer la politique de soutien à l’innovation : la création d’une Fondation de soutien à l’innovation (telle que mentionnée dans le programme de législature) et d’un Conseil stratégique à l’innovation directement rattaché à cette fondation ; la création d’un Fonds de soutien à l’innovation qui serait financé par l’enveloppe de préfinancements dédiée à l’innovation et à la diversification économique telle que validée par le Conseil d’Etat dans le cadre de la présentation des comptes 2017 ;  la création d’une Délégation du Conseil d’Etat à l’innovation afin de traiter des conditions-cadres qui concernent spécifiquement la politique d’innovation du Canton de Vaud.

Développement du projet «Vaud Oenotourisme»

Le projet Vaud Œnotourisme a pris une nouvelle ampleur en 2018. Bientôt à terme au niveau du rôle de l’État, la démarche initiée par le DEIS crée une haute valeur ajoutée pour l’économie de notre canton. Mieux encore, les cantons viticoles romands prennent la mesure de l’exemple vaudois et se fédèrent davantage autour de la thématique d’intérêt commun qu’est l’œnotourisme.  La campagne œnotouristique a donc continué son expansion et porte ses fruits, à l’instar du doublement du nombre annuel de visiteurs sur le site www.myvaud.ch, témoin parmi d’autres tant du travail de fond de Vaud Œnotourisme et de sa présence continue sur le terrain que du caractère porteur et rassembleur de ce projet. La deuxième édition du Prix et des Rencontres suisses de l’œnotourisme organisée à Féchy le 12 septembre, a été un nouveau succès. Davantage de candidats suisses alémaniques et tessinois ont participé au concours. A ce prix a également été intégré le «Best of Wine Tourism» international, qui permet à tout domaine/propriété vitivinicole de mesurer leur offre à l’échelle mondiale. Cette opportunité s’est réalisée grâce à l’intégration de la Ville de Lausanne au réseau des Great Wine Capitals (Grandes capitales mondiales du vin). Cette intégration renforce également le positionnement du canton de Vaud et offre aux cantons viticoles suisses une magnifique opportunité de figurer sur la carte mondiale des destinations œnotouristiques de prestige. Sur le terrain, les actions continuent à se déployer: les trois sessions de certification-formation ont affiché complet, la huitième et dernière balade œnotouristique a été inaugurée en mai et de nombreuses initiatives se sont concrétisées. Vaud Œnotourisme suscite toujours autant d’intérêt des médias, témoignant de la pertinence des actions mises en place. Tout ceci témoigne d’un travail de fond conséquent, d’une présence continuelle sur le terrain permettant le développement positif de ce projet d’envergure et porteur pour le Pays de Vaud et la Suisse.

Fête des Vignerons

La Fête des Vignerons se déroulera du 18 juillet au 11 août 2019. En mai 2018, le secrétariat général du DEIS est saisi de la supervision et de l’organisation de la « Journée officielle vaudoise » qui se déroulera à Vevey le 11 août 2019, soit le dernier jour de la Fête. Cette date prend donc une symbolique et une importance supplémentaires. Un petit groupe de travail est réuni et de nombreux contacts noués, au sein de l’administration cantonale (Chancellerie, DFJC, Police cantonale, etc.) auprès de la Fête naturellement et auprès de partenaires extérieurs qui participeront à l’animation de cette journée. Fin 2018, le préprogramme de la journée est arrêté, puis validé par la Fête. Une seule chose à dire : soyez nombreux sur les quais de Vevey le 11 août 2019 !

Sion 2026

Partie prenante au projet de Jeux olympiques d’hiver 2026 depuis décembre 2016, le canton de Vaud et les autres partenaires de cette aventure (les cantons du Valais, de Fribourg, des Grisons, la ville de Sion, la Confédération, Swiss Olympic et l’Association de candidature) se voient stoppés net dans leurs ambitions le dimanche  10 juin 2018. Ce jour-là, le crédit de 100 millions de francs qui devait financer les infrastructures et la sécurité dans le canton du Valais  est refusé par 54% des votants. Ce résultat implique de facto l’abandon du projet par toutes les parties prenantes. Le 18 octobre 2017, le Conseil fédéral avait pourtant apporté son soutien financier à hauteur de un milliard. Cela ne suffira pas à convaincre. A toute fin 2018, l’Association pour une candidature olympique suisse était en finalisation de liquidation.

Partager la page