Service de l'emploi (SDE)

Événements particuliers et évolutions significatives

Evolution du chômage

Dans une situation économique globalement favorable, le canton de Vaud enregistre une baisse importante du chômage qui s’inscrit à son plus bas niveau depuis 2008

En 2018, l’économie suisse a bénéficié d’un contexte international globalement favorable malgré un ralentissement conjoncturel amorcé au mois de septembre. Le canton de Vaud a bénéficié de l’embellie économique nationale en 2018. Il a pu maintenir ses exportations à un niveau élevé et les branches actives sur le marché intérieur ont profité du contexte de haute conjoncture.

Les incertitudes internationales, en particulier les tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis, ont eu un impact sur le franc qui s'est raffermi par rapport à l'euro dès mai 2018. Au troisième trimestre, la tendance conjoncturelle observée lors du 1er semestre a été pénalisée par un recul de 0,2% du produit intérieur brut (PIB). Ce coup de frein est survenu après que l’industrie, les services et la demande intérieure aient livré des impulsions négatives au terme d’une phase de croissance dynamique de plusieurs mois. Dans le sillage de l'essoufflement de la croissance mondiale et de l'appréciation du franc, le commerce extérieur suisse a également fléchi.

Malgré ce fléchissement, cette situation globalement favorable a permis au chômage de refluer dans le canton et de s’inscrire – avec un taux de chômage moyen de 3.8% – à son plus bas niveau depuis dix ans puisqu’il faut remonter à 2008 pour trouver un indicateur similaire.

Au sein des ORP vaudois, l’année 2018 aura aussi été marquée par l’afflux massif de places vacantes dès le 1er juillet 2018. A compter de cette date, les employeurs ont eu l’obligation d’annoncer leurs postes vacants en exclusivité pendant 5 jours (ouvrés) aux ORP dans les secteurs d’activité dont le taux de chômage national dépasse 8% (dès 2020, ce seuil sera abaissé à 5%). C’est ainsi que les ORP vaudois ont enregistré et traité près de 22'000 emplois vacants en 2018, un nombre jamais atteint jusqu’ici et qui a contribué à favoriser les reprises d’emploi et la diminution de la durée moyenne du chômage.

Le taux de chômage moyen baisse à 3.8% en 2018

Le taux de chômage vaudois est passé de 4.7% à fin janvier 2018 à 3.4% à fin juin 2018. Après cette baisse, il est remonté progressivement sous l’effet des facteurs saisonniers pour s’établir à 3.9% au 31 décembre 2018 (4.4% en 2017).

Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits auprès des Offices régionaux de placement (ORP) est passé de 26’844 à fin janvier à 23’099 fin juin 2018 pour finir à 25’294 le 31 décembre. Le nombre de chômeurs a suivi la même évolution, passant de 18’604 à 13’363 pour remonter à 15’661 fin décembre.

Partager la page