Département des infrastructures et des ressources humaines (DIRH)

2021 au Département des infrastructures et des ressources humaines

Stratégies de mobilité

L’Etat a poursuivi le développement de la stratégie ferroviaire Vision 2050 afin d’augmenter fortement la capacité des lignes vaudoises, tout en garantissant un lien fort avec le reste de la Suisse et les pays voisins. L’Etat et les compagnies de transport ont élaboré plusieurs variantes d’offres, pour décision en 2022. Il ne s’agit pas seulement d’un outil pour définir les projets soumis dans le cadre de l’étape de financement fédérale 2040, mais bien d’une nouvelle dynamique permettant au Canton de se doter d’une vision à long terme pour mieux défendre ses intérêts. Par exemple, l’affaissement des voies en fin d’année à Tolochenaz a démontré la vulnérabilité du réseau entre Lausanne et Genève et le besoin d’un deuxième tracé, pour assurer sécurité, capacité et fiabilité. La stratégie vaudoise vise la construction de cette nouvelle ligne à l’horizon 2050. À la suite des interventions vaudoises, soutenues par des parlementaires fédéraux, OuestRail et le Canton de Genève, le Conseil fédéral a demandé aux CFF et à l’Office fédéral des transports d’étudier ce scénario plus rapidement que prévu.

Le nœud ferroviaire de Lausanne est au cœur de la stratégie ferroviaire vaudoise. La Confédération, l’Etat de Vaud, la Ville de Lausanne et les CFF ont lancé le chantier d’agrandissement et de modernisation de la gare, qui comprend aussi la nouvelle station du métro m2, voisine de la future ligne du m3 dont le Conseil d’Etat a adopté la 3ème étape de financement.

Les autorités ont lancé les travaux du tramway lausannois entre Lausanne-Flon et Renens-Gare et mis à l’enquête la deuxième étape en direction de Villars-Ste-Croix. Le LEB a effectué son dernier trajet à ciel ouvert sur l’avenue d’Echallens avant de circuler en 2022 dans le tunnel dont la construction s’achève. Le RER Vaud s’étend désormais jusqu’à Bex, avant un futur prolongement en direction du Valais. 

La gare étant rarement la destination finale, le Conseil d’Etat a adopté sa nouvelle stratégie de promotion du vélo. Objectif, multiplier par 5 la part des déplacements à vélo à l’horizon 2035, pour un total de 10%, en posant les conditions-cadres permettant à celles et ceux qui le souhaitent de faire du vélo leur moyen de déplacement du quotidien et de loisir en toute sécurité.

Numérique, cybersécurité et cyberadministration

Conformément à sa Stratégie numérique, l’Etat a défendu un numérique responsable, respectueux du principe de souveraineté et de la protection des données : après la victoire du référendum contre la loi eID, le Canton a renforcé son dialogue avec la Confédération pour une identité numérique en mains de l’Etat, et s’est engagé, notamment au sein de la conférence latine des directeurs du numérique qu’il préside, en faveur d’un cloud souverain.

L’Etat a initié un dialogue avec les associations faîtières des communes pour déterminer comment organiser sur la durée la collaboration en cas de cyberattaques : à la suite des attaques contre Rolle et Montreux, vu l’urgence, l’Etat avait dépêché, à la demande de ces communes, des spécialistes en cybersécurité pour contribuer à coordonner la gestion de crise.

L’Etat poursuit le développement de la cyberadministration, en participant au projet Administration numérique suisse et par la mise en ligne de 30 nouvelles prestations (24 en 2020), parmi lesquelles la phase pilote du projet eDéménagement.

Personnel et apprentissage

Le Grand Conseil a adopté la modification de la loi sur le personnel prolongeant à 20 jours (y compris congé fédéral) le congé paternité dès le 1er janvier 2021. 117 nouvelles places d’apprentissage étaient disponibles au 1er décembre avec deux nouvelles filières de formation au sein de l’administration : mécatronicien-ne d’automobiles et gestionnaire en intendance.

Violence domestique et égalité

L’Etat a adopté le plan d’action cantonal de mise en œuvre de la Convention d’Istanbul portant sur les violences faites aux femmes, notamment les violences domestiques, dont la dramatique réalité a été illustrée par la publication du premier rapport sur les chiffres de violence domestique 2015 – 2021. Renforçant la prévention et la sensibilisation dans ce domaine, l’Etat a diffusé auprès des jeunes de la région morgienne l’exposition Plus fort que la violence. Il a aussi élargi aux gymnases le programme de prévention et de prise en charge de situations de harcèlement sexuel développé pour les apprenti-e-s.

La Journée Oser tous les métiers a permis aux jeunes de découvrir des métiers indépendamment des stéréotypes et de promouvoir une plus grande mixité dans tous les secteurs professionnels.

Accueil de jour

L’Office d’accueil de jour des enfants a œuvré toute l’année pour soutenir la création et le maintien d’une offre d’accueil dans un contexte de pandémie.

Marchés publics

Le Conseil d’Etat a adopté deux projets de décret en lien avec les marchés publics (adhésion au nouvel Accord intercantonal et nouvelle loi cantonale) : l’accord prévoit de nouvelles sanctions pour lutter efficacement contre les effets néfastes de la sous-traitance en cascade, et la loi une interdiction de principe du recours à la sous sous-traitance (avec de rares exceptions).

 

 

 

Partager la page