Commerce extérieur

Aperçu

La statistique du commerce extérieur, établie par l’Administration fédérale des douanes, recense les importations et les exportations de marchandises vaudoises en provenance ou à destination de l'étranger.

Pour favoriser une appréciation conjoncturelle de la situation, les pierres et métaux précieux ainsi que les objets d’art et antiquités sont exclus des chiffres présentés. Ces éléments de hautes valeurs peuvent influencer fortement les totaux, sans impact sur la situation économique cantonale ou nationale.

Dernier trimestre en comparaison annuelle : 

Les exportations vaudoises baissent nettement lors du 1er trimestre 2020. Après une année 2019 en léger recul, le total des exportations des trois premiers mois de l’année atteint 2,9 milliards de francs. Il repasse donc sous la barre des 3 milliards de francs, ce qui n’était plus arrivé depuis 2009. Le recul est imputable à l’effet négatif de la pandémie liée au COVID-19 sur les économies nationale et internationale. Il se chiffre à -13,5% par rapport à la même période de l’année précédente. Une telle régression n’avait plus été atteinte depuis la crise des subprimes en 2009 (-14,4% au deuxième trimestre 2009). Cela contraste avec les exportations suisses qui restent malgré tout sur une dynamique positive mais redimensionnée (+1,4% contre +5,6% un an auparavant). Les exportations suisses ont en effet bénéficié de la bonne performance de la chimie (+10,5%) qui a compensé les replis enregistrés dans les autres branches. 

Bien que le recul en direction de l’UE soit particulièrement élevé (-328 mios, -17,8%), l’Europe reste le principal destinataire des exportations vaudoises (58% du total). Parmi les pays, l’Italie (-93 mios, -23,9%), l’Allemagne (-89 mios, -20,1%) et la Chine (-44 mios, -24%) concentrent davantage la baisse des exportations vaudoises.

Au niveau des branches principales :

  • Pour le 5e trimestre consécutif, les exportations de la chimie se replient en comparaison annuelle. C’est la plus forte baisse parmi les principales branches d’exportation (-27,7% en variation annuelle). Avec 973 mios, la chimie totalise un tiers des exportations sur la période.
  • Après une année stable en 2019, les exportations d’instruments de précision se contractent légèrement (-2,9%). Avec 561 mios, il s’agit de la deuxième branche exportatrice du canton (19% du total). 
  • Les exportations de produits agricoles y compris industriellement transformés (18% du total) reculent à 530 mios (-5,6%). Il s’agit de la première baisse depuis le 2e trimestre 2018. 
  • Quatrième branche exportatrice du canton, l’horlogerie est également en repli après trois trimestres consécutifs de croissance (-3,6%). Le montant des exportations (350 mios) représente 12% du total.
  • Face à la progression de la pandémie du COVID-19, les nombreuses mesures prisent par les Etats dans le monde entier pèsent à la fois sur la consommation et sur les échanges commerciaux. 

Haut

Tableaux

Pour accéder aux tableaux provenant de la statistique du Commerce extérieur, veuillez cliquer ici.

Haut

Haut

Tableaux de synthèse

En accédant aux pages ci-après, vous quittez les données par domaine

Haut

Haut

Haut

Partager la page