Votre identité

Les élèves trouvent des réponses aux centres d’information de l’orientation

Des élèves de 10e de Cugy répondent à un questionnaire et découvrent un documentation abondante sur toutes sortes de métiers. /PATRICK MARTIN

Les centres d’information sur les études et les professions offrent de précieuses ressources pour les élèves de 10e année.

Tout au long de l’année, les centres d’information sur les études et les professions (CIEP) de l’Office cantonal d’orientation scolaire et professionnelle (OCOSP) accueillent des élèves de 10e année. Ces visites sont organisées par les documentalistes des différents centres, en collaboration avec les conseillères et conseillers en orientation. Au CIEP de Lausanne, 20 à 30 classes sont ainsi reçues chaque année. Ce mercredi matin de mars, Sabine Martin, conseillère chargée de l’accompagnement ce jour-là,
accueille quinze élèves de 10VG de Cugy. Après une brève présentation des lieux, la classe est partagée en deux pour travailler en groupes réduits: une moitié est prise en charge par Sabine Martin, tandis que l’autre se rend directement dans le CIEP, accompagnée par deux documentalistes.


Apprendre à se connaître

Avec la conseillère, les élèves entrent dans le vif du sujet par le biais d’un thème qui capte d’emblée leur attention: les jeux vidéo. Sabine Martin établit un parallèle entre l’univers de ces derniers et les étapes de la recherche d’un métier: les alliés qui aident et encadrent le héros ou l’héroïne, la carte qui permet d’étudier l’environnement et les différents horizons possibles, les obstacles à franchir ou encore les quêtes à accomplir, qui correspondent, par exemple, à la réalisation d’un stage ou à la visite de portes ouvertes. Elle amène ensuite les élèves à travailler spécifiquement sur leurs qualités et leurs compétences pour mieux se connaître et découvrir quel héros ou quelle héroïne sommeille en eux, d’abord par un travail individuel, puis par un échange en binômes.

Se renseigner sur les métiers

Du côté du CIEP, les documentalistes présentent le centre d’information, son fonctionnement ainsi que les nombreux ouvrages et publications qui peuvent être consultés sur place ou empruntés. Les élèves sont ensuite invités à rechercher le dépliant d’information d’une profession qui les intéresse pour en apprendre davantage sur le sujet et répondre à un questionnaire. Ils se prêtent volontiers au jeu, plutôt décidés quant au choix du métier. Anusan rêve d’être policier et Leila agente relation client. Melyssa s’imagine travailler dans le domaine de l’éducation de l’enfance et Yoann prévoit d’entreprendre un apprentissage d’employé de commerce puis de se former comme spécialiste en finance et comptabilité. Olivia aimerait être architecte: «J’ai découvert ce métier par mon oncle. J’ai fait un stage de trois jours et j’ai beaucoup aimé le dessin à l’ordinateur et aller sur les chantiers.» Krish, quant à lui, ambitionne de devenir contrôleur de la circulation aérienne. L’exercice avec la conseillère l’a conforté dans son choix et il a compris qu’il avait les qualités requises énumérées dans le document: aptitudes à travailler en équipe, bonne concentration, bonne représentation spatiale ou encore esprit méthodique. L’adolescent est moins au clair avec la formation qu’il lui faudrait suivre et s’interroge sur les tests d’aptitudes requis. Une rapide recherche de la documentaliste lui apporte des compléments d’information utiles.

Encourager les jeunes à s’informer

L’ensemble de la classe est finalement réuni pour terminer la matinée. Celle-ci a passé vite et les élèves, concentrés et appliqués, auraient volontiers pris davantage de temps pour compléter les questionnaires, consulter des dépliants consacrés à d’autres métiers de les intéresser ou encore poser quelques questions aux documentalistes.Sabine Martin clôt la visite en présentant le schéma du système de formation, insistant sur les différents chemins possibles que peuvent emprunter les jeunes.
Elle conclut finalement en les encourageant à revenir au CIEP, accompagnés ou non de leurs parents, et à prendre rendez-vous avec elle pour un ou plusieurs entretiens de conseil. Les élèves quittent le centre dans un joyeux brouhaha, leur curiosité aiguisée, et satisfaits d’en avoir appris un peu plus sur le ou les métiers qui les intéressent.

En pratique

L’OCOSP compte cinq CIEP, qui accueillent toute personne à la recherche d’information et de documentation sur les métiers et les professions. Un fonds documentaire sur les domaines professionnels, les métiers, le choix d’études, la réussite professionnelle et la recherche d’emploi est à disposition. L’accès est libre et gratuit et des documentalistes sont à disposition pour de brefs entretiens d’information. Les visites de classes et de groupe se font sur rendez-vous.

Horaires et coordonnées des CIEP sur www.vd.ch/orientation -> «Se documenter au Centre d’information (CIEP)»

Zoé Schneider
Office cantonal d’orientation scolaire et professionnelle - Vaud

Publié dans le 24 heures du 14 avril 2022

Partager la page