Evaluation et Epreuves cantonales de référence (ECR)

Evaluation et Epreuves cantonales de référence (ECR)

Informations générales concernant l'évaluation

Tout comme l'enseignement, l'évaluation se fonde sur les objectifs définis dans le plan d'études (voir la page Plan d'études).

A l'école enfantine (1re et 2e années), des commentaires concernant le travail de l'élève décrivent aux parents la progression des apprentissages de leur enfant. En 3e et 4e années, l'évaluation de l'acquisition des connaissances et des compétences est communiquée sous forme d'appréciations : LA, AA, A, PA, NA. A partir de la 5e année, les résultats sont exprimés sur une échelle de notes allant de 1 à 6, avec demi-points.

Les enseignant-e-s évaluent régulièrement et tout au long de l'année le degré d'atteinte des objectifs par leurs élèves. Les résultats de l'élève et les commentaires de l'école sont communiqués régulièrement par le biais du cahier de communication ou de l'agenda de l'élève, que les parents signent à la fin de chaque semaine. Dès la 3e année, les résultats de l'élève sont également recensés dans les points de situation transmis aux parents deux fois par an, à l'issue du premier semestre et en fin d'année scolaire. 

Dès la 3e année, un bulletin présente les résultats obtenus par l’élève à la fin de chaque année scolaire et les éventuelles décisions concernant son parcours scolaire (au cycle 3 également à l'issue du premier semestre lorsque des décisions sont prises à ce moment-là). L’ensemble des bulletins scolaires rejoignent le livret scolaire.

À différents moments de la scolarité, le conseil de direction de l'établissement prend les décisions de promotion, d'orientation et de réorientation dans les voies et les niveaux du secondaire, et de certification. Dès la fin de la 6e année, ces décisions se basent sur les totaux de points obtenus dans des groupes de disciplines (2 groupes en 5e et 6e années, 3 groupes dès la 7e année).

L'évaluation contribue également au pilotage du système scolaire. Les résultats des épreuves cantonales de référence (ECR) fournissent des indications utiles à l'harmonisation des exigences dans le canton et à l'évaluation du système scolaire dans son ensemble. Selon les années de la scolarité, les ECR portent sur une à trois disciplines, et les modalités de prise en compte des résultats de l'élève diffèrent.

Une directive intitulée Cadre général de l'évaluation (PDF, 823 Ko) fixe les procédures à suivre en matière d'évaluation, les conditions de promotion, d'orientation et de certification, les cas limites et les circonstances particulières.

Haut

Epreuves cantonales de référence (ECR)

Les épreuves cantonales de référence (ECR) ont pour but de contribuer à la qualité du système scolaire, d'harmoniser les exigences de l'enseignement dans le canton en vue d'assurer une égalité de traitement entre les élèves et de mettre à la disposition des enseignants des repères extérieurs à la classe permettant de situer la progression des élèves.

Selon les années de la scolarité, les résultats des élèves à ces épreuves sont pris en compte dans les décisions de promotion et d'orientation.

En complément de l'évaluation pratiquée au sein de la classe, les ECR permettent de situer les résultats obtenus par les élèves ou les établissements scolaires par rapport à la moyenne du canton. Ces épreuves sont standardisées, tout comme les conditions de passation, les modalités de correction et le barème.

Par le biais d'activités mises en situation et se rapportant à un thème choisi, les ECR vérifient le degré d'atteinte d'objectifs tirés du plan d'études romand (PER). Les ECR sont conçues en collaboration avec des groupes de travail composés d'enseignant-e-s, appuyés de didacticien-ne-s de la Haute école pédagogique (HEP). 

Chaque année scolaire, toutes les ECR ont lieu à la fin du mois d'avril ou au début du mois de mai. Les parents et les élèves sont informés à l'avance des objectifs des ECR et du jour exact de leur passation (voir dates ci-dessous). Ils sont également informés des résultats en temps utile.

Disciplines concernées et modalités de prise en compte des résultats

Selon les années de la scolarité, les ECR portent sur une à trois disciplines, et les modalités de prise en compte des résultats de l'élève diffèrent :

  • En 4e année, les ECR portent sur le français et sont prises en compte à titre indicatif complémentaire.
  • En 6e année, les ECR portent sur le français et les mathématiques et ont la valeur d'un travail significatif.
  • En 8e année, les ECR portent sur le français, les mathématiques et l'allemand et sont prises en compte à hauteur de 30 % des moyennes annuelles dans les décisions de promotion et d'orientation.
  • En 10e année, les ECR portent sur le français et les mathématiques et ont la valeur d'un travail significatif. En français comme en mathématiques, les ECR sont composées d’une partie spécifique à chaque voie et niveau et d’une partie commune à l’ensemble des élèves de 10S.

Dates de passation des ECR en 2019

4e année :
• lundi 6, mardi 7, mercredi 8 et jeudi 9 mai

6e année :
• lundi 6 et mardi 7 mai (français)
• mercredi 8 et jeudi 9 mai (mathématiques)

8e année :
• lundi 6 mai (français)
• mardi 7 mai (mathématiques)
• mercredi 8 mai (allemand)

10e année :
• lundi 6 mai (français)
• mardi 7 mai (mathématiques)

Exemples d'ECR

Pour chaque cycle/année de scolarité, une épreuve représentative par discipline est mise à disposition à titre d'exemple. Les autres éditions des ECR sont réservées à une utilisation en classe par les enseignant-e-s vaudois-es. Elles ne sont pas libres de droit pour une mise à disposition du public.

4e année

6e année

8e année

10e année

Haut

Examen d'admission en voie prégymnasiale

Un élève venant d'une école privée, d'une scolarisation à domicile, d'une école d'enseignement spécialisé ou d'une autre école extérieure au canton, et qui souhaite intégrer la voie prégymnasiale (VP), doit passer des examens organisés par le Département. En cas de réussite, il sera admis en VP et, dans le cas contraire, il sera orienté en voie générale (VG).

Informations complémentaires : http://vd.educanet2.ch/exadmi

Haut

Examen d'équivalence au cours facultatif d'italien

L'examen d'équivalence au cours facultatif d'italien s'adresse en particulier aux élèves de 11e année de voie générale qui envisagent, sous certaines conditions, d'accéder en classe de raccordement 2 avec choix de l'option spécifique d'italien. L'élève qui réussit cet examen pourra être dispensé du cours facultatif d'italien et, si ses résultats de fin d'année le permettent, accéder en classe de raccordement 2 avec choix de l'option spécifique d'italien.

L'examen d'équivalence d'italien est également accessible aux autres élèves de 11e année, de voie générale comme de voie prégymnasiale, de même que des classes de raccordement 1 et 2, qui souhaitent uniquement attester leur niveau de connaissance de cette langue.

À la rentrée scolaire d'août, les établissements remettent aux élèves un courrier d'information adressé aux parents, accompagné d'un bulletin d'inscription. L’inscription peut également être effectuée à l'aide d'un formulaire en ligne.

Session 2018 de l'examen d'équivalence au cours facultatif d'italien

L'examen a lieu le mercredi 26 septembre de 14h00 à 16h30 à l'Établissement primaire et secondaire de Béthusy à Lausanne.

Le délai d'inscription est fixé au vendredi 7 septembre.

Haut

Cadre légal - Cadre général de l'évaluation

La loi sur l'enseignement obligatoire (LEO) et son règlement d'application (RLEO) confient au Département de la formation, de la jeunesse et de la culture l'élaboration du Cadre général de l'évaluation (CGE). Cette directive a pour buts de définir l'ensemble des procédures à suivre en matière d'évaluation et de fixer les conditions à la base des décisions qui jalonnent le parcours scolaire des élèves, en particulier la promotion, l'orientation et la réorientation dans les voies et les niveaux du secondaire, ainsi que la certification.

Cadre général de l'évaluation (PDF, 823 Ko) (4e édition, 52 pages)

Tableaux de synthèse du Cadre général de l'évaluation (PDF, 76 Ko)

Haut

Partager la page