COVID-19 : visites autorisées dans les EMS et établissements psychosociaux médicalisés

Publié le 30.04.2020

À partir du 1er mai 2020, les proches pourront à nouveau rendre visite aux résidants des établissements médico-sociaux (EMS) et des établissements psychosociaux médicalisés (EPSM); ceci après plusieurs semaines de vie affective et sociale particulièrement éprouvée.

Pour freiner la pandémie de coronavirus et pour protéger les personnes à risque d’une infection, les résidents des établissements socio-médicaux (EMS) et des ptablissements psychosociaux médicalisés (EPSM) du canton de Vaud sont soumis à des mesures de confinement depuis plusieurs semaines. Cet isolement relationnel n’a pu que partiellement être compensé par le recours à des outils de visionnement à distance. Il a donc fait souffrir les résidents ainsi que leurs proches.

«Nous avons décidé de réagir à cette souffrance psychique observée en autorisant les visites. Cette démarche se justifie d’autant plus que la propagation du coronavirus a pu être limitée », affirme Rebecca Ruiz, cheffe du Département de la santé et de l’action sociale. Ainsi, le Conseil d’Etat a modifié l’arrêté du 18 mars 2020 en assouplissant le droit de visite pour l’ensemble des EMS, des EPSM et des logements protégés vaudois à partir du 1er mai 2020.

Selon les nouvelles recommandations du Département de la santé et de l’action sociale, une demande de visite – venant d’un résident ou d’un proche – ne peut pas être refusée sauf si l’établissement traverse une situation sanitaire critique. Il s’agit par exemple d’un établissement qui connaîtrait une forte progression du nombre de malades (résidents ou membres du personnel) du Covid.

Plus d'informations sur le déroulement des visites dans les établissements vaudois

Lire le communiqué de presse

Partager la page