21_INT_81 - Interpellation Yvan Pahud et consorts - A l’heure de « Me too » et de la grève des femmes, le scandale de la fondation Béjart Ballet fait tache! ! (Développement).

Séance du Grand Conseil du mardi 15 juin 2021, point 17 de l'ordre du jour

Texte déposé

 

Récemment, nous avons appris par la presse que de nombreux agissements malsains étaient ou sont toujours en vigueur au sein du Béjart Ballet. Les différents témoignages font état de harcèlements sexuels, de mobbing, de népotisme ou encore de consommation et trafic de drogues.

Cette situation est regrettable. D’autant plus que le Béjart Ballet reçoit des subventions de l’Etat pour ses activités.

 

Aussi, et au vu des récents témoignages émis, j’ai l’honneur de poser les questions suivantes au Conseil d’Etat :

·       Quel montant a été accordé au cours des cinq dernières années au Béjart Ballet ?

·       L’Etat de Vaud est-il représenté au sein du Conseil de fondation ?

·       Le Conseil d’Etat était-il au courant des faits dénoncés ?

·       Quelle(s) mesure(s) le Conseil d’Etat entend-il prendre afin d’éviter qu’une situation similaire ne se reproduise ?

·       Vu la situation, et dans l'attente de clarification, le Conseil d’Etat envisage-t-il de geler les subventions à cette fondation, comme l’a fait récemment la Ville de Sion dans une affaire similaire ?

 

Je remercie d’avance le Conseil d’Etat pour ses réponses.

 

Conclusion

Souhaite développer

Liste exhaustive des cosignataires

Signataire Parti
Nicolas Bolay UDC
Dylan Karlen UDC
José Durussel UDC
Julien Cuérel UDC
Werner Riesen UDC
Sacha Soldini UDC
Pierre-Alain Favrod UDC

Transcriptions

Visionner le débat de ce point à l'ordre du jour
Mme Sonya Butera (SOC) — Président-e

L’auteur n’ayant pas souhaité développer son interpellation en plénum, celle-ci est renvoyée au Conseil d’Etat qui y répondra dans un délai de trois mois.          

Retour à l'ordre du jour

Partager la page