Votre identité

Point séance

Séance du Grand Conseil du mardi 4 avril 2023, point 13 de l'ordre du jour

Documents

22_LEG__274 avec annexes

Texte adopté par CE - EMPD - CrO surélévation Riponne 10 et transformation Université 5 - publié

Transcriptions

Visionner le débat de ce point à l'ordre du jour
Mme Séverine Evéquoz (VER) — Président-e

Projet de décret accordant au Conseil d’Etat un crédit d’ouvrage de CHF 5’260’000.- pour la surélévation du bâtiment administratif Riponne 10 à Lausanne

Deuxième débat

Le projet de décret est adopté en deuxième débat et définitivement par 117 voix et 3 abstentions.

Projet de décret accordant au Conseil d’Etat un crédit d’ouvrage de CHF 1’800’000.- pour la transformation du 2e étage du bâtiment administratif Université 5.

Deuxième débat

Le projet de décret est adopté en deuxième débat.

La discussion générale est ouverte.

M. Yvan Pahud (UDC) —

Je reviens sur le sujet de l’isolation qui ne va pas être entreprise pour ce bâtiment. Dans les annexes, on a pu voir les consommations énergétiques pour ce bâtiment. Je ne suis pas un grand connaisseur du sujet, mais est-ce que Mme la conseillère d’Etat peut nous dire si ce bâtiment est énergivore ou s’il n’est pas si mal. Vu les chiffres, il doit être chauffé au gaz. Peut-elle nous apporter des compléments d’information sur la consommation énergétique de ce bâtiment ?

Mme Isabelle Moret (CE22-27) — Conseiller-ère d’Etat

Je ne peux pas vous répondre sur la consommation exacte. Néanmoins, j’ai demandé que l’on vérifie plusieurs autres éléments concernant les points que vous aviez évoqués lors de la précédente séance, notamment sur le fait que ce bâtiment poserait quelques problèmes de chauffage.

Premièrement, concernant les rénovations, il va y avoir des rénovations énergétiques dans les étages du bâtiment, mais cela nécessite d’abord de construire l’étage supplémentaire, de sorte à pouvoir déplacer les personnes qui sont aux étages inférieurs dans la nouvelle partie. Nous procéderons ainsi par roulement aux rénovations nécessaires dans ce bâtiment. C’est pour cela qu’il est nécessaire de d’abord relever et de procéder ensuite à ces rénovations. De manière générale, on procède ainsi dans les bâtiments de l’administration cantonale : on déménage ici et là pour pouvoir procéder aux rénovations énergétiques. L’objectif est d’atteindre la neutralité électrique en 2035 et carbone en 2040.

Deuxièmement, j’ai demandé aux services de Mme la présidente du Conseil d’Etat, en particulier à la Direction générale du territoire et du logement (DGTL), puisque c’est l’un des services qui occupent ce bâtiment, quelles sont leurs opinions. Il m’a été confirmé que, à une très large majorité, le personnel de l’administration qui occupe ce bâtiment est satisfait. Il n’y a pas eu de remarque particulière concernant le chauffage qui a été remontée, mais je dois vous signaler que, de manière générale, cet hiver, il y a eu des mesures de sobriété en matière de chauffage, puisque les thermostats ont été bloqués dans toute l’administration cantonale, de manière à réduire la consommation d’énergie, et ce, avec un résultat excellent : sur les bâtiments de l’administration cantonale, nous avons eu 30 % d’économie de chauffage par rapport à l’hiver dernier. Nous estimons que deux tiers sont dus aux températures extérieures qui étaient plus élevées que l’année précédente, et qu’un tiers est dû au comportement des personnes de l’administration cantonale vaudoise qui ont fourni des efforts en matière de chauffage. Je profite d’ailleurs pour les en remercier à nouveau.

Avec ces deux éléments, j’espère avoir répondu à votre question. La DGTL, qui est déjà dans le bâtiment, ne remonte pas de problématique de chauffage particulière. De toute manière, il est prévu de rénover, mais pour cela on a besoin de ces éléments de tournus.

Mme Séverine Evéquoz (VER) — Président-e

La discussion est close.

Le projet de décret est adopté définitivement par 115 voix et 8 abstentions.

Retour à l'ordre du jour

Partager la page