21_INT_96 - Interpellation Catherine Labouchère et consorts - Et si le DFJC s'inspirait d'une pratique de l'Arc jurassien et d'une école vaudoise pour valoriser les liens intergérationnels dans les premières années primaires ? (Pas de...

Séance du Grand Conseil du mardi 31 août 2021, point 4 de l'ordre du jour

Texte déposé

Une grande partie de la population n'a pas de liens étroits avec les aînés au sein des familles qui la composent pour de multiples raisons (mobilité professionnelle, origines étrangères, situations familiales diverses). De ce fait, de nombreux élèves grandissent souvent loin de leurs grands-parents ou autres aînés familiaux avec des relations qui ne sont qu'épisodiques ou absentes.

 

Pro Senectute a lancé dans la Ville de Neuchâtel le projet "Win3" (3 gagnants: élèves, enseignants, seniors) qui se concrétise par une participation volontaire d'aînés bénévoles par une présence dans les petites classes primaires pour 2 à 4 périodes par semaine. Dans l'Arc jurassien, le projet s'est étendu de 20 à 100 classes entre 2018 et 2021. Une école vaudoise à Mont-sur-Rolle s'en est inspirée pour une expérience du même ordre avec l'accord de la direction.

 

Sans le canton de Neuchâtel, les bénévoles doivent se présenter à un entretien et fournir un extrait de casier judiciaire vierge. Les duos bénévoles-enseignants sont librement formés en fonction de leurs affinités et sur une base volontaire des deux parties.

 

Dans le canton de Vaud, la commission de gestion a relevé à plusieurs reprises les difficultés de certains petits élèves à s'intégrer dans la vie scolaire. Une expérience telle que celle de l'Arc jurassien constituerait un exemple dont le DFJC pourrait s'inspirer dans la mise en oeuvre du concept 360 degrés, notamment pour le soutien à la parentalité, tout en garantissant que toutes les précautions soient prises en amont pour assurer la sécurité des élèves..Ce projet valoriserait l'intergénérationnel. L'éveil à la lecture que le département promeut, pourrait aussi bénéficier de cet apport. A noter que pendant la période COVID-19 où la présence en classe n'était pas permise pour des personnes externes, l'expérience s'est poursuivie via des moyens audio visuels. Des aînés ont lu des contes et histoires par ce biais aux élèves. A la fin de l'année scolaire, un prix Chronos (concours de lecture qui s'adresse aux élèves et aux seniors) a été remis à l'école de Mont-sur-Rolle.

 

Les questions suivantes sont adressées au Conseil d'Etat :

 

1- A-t-il connaissance de l'expérience neuchâteloise "Win3" étendue à l'Arc jurassien et de celle de Mont-sur-Rolle ?

2- Juge-t-il le modèle pertinent, tout en étant accompagné des mesures de sécurité nécessaires, pour être intégré dans des classes pilotes ?

3- Si oui, comment compte-t-il en informer les directions des écoles primaires ?

 

Merci au Conseil d' Etat pour ses réponses.

 

 

Conclusion

Ne souhaite pas développer

Liste exhaustive des cosignataires

Signataire Parti
Anne-Lise Rime PLR
Patrick Simonin PLR
Sacha Soldini UDC
Guy Gaudard PLR
Blaise Vionnet V'L
Jérôme Christen LIBRE
Rémy Jaquier PLR
Jean-Daniel Carrard PLR
Pierre-François Mottier PLR
Sergei Aschwanden PLR
Josephine Byrne Garelli PLR
Daniel Develey PLR
Claude-Alain Gebhard V'L
Christine Chevalley PLR
Florence Bettschart-Narbel PLR
Claire Attinger Doepper SOC
Nicolas Bolay UDC
Cloé Pointet V'L
Florence Gross PLR
Chantal Weidmann Yenny PLR
Marion Wahlen PLR
Alexandre Berthoud PLR
Gérard Mojon PLR
Bernard Nicod PLR
Jean-Bernard Chevalley UDC
Carole Dubois PLR
Olivier Petermann PLR

Transcriptions

Visionner le débat de ce point à l'ordre du jour
Mme Laurence Cretegny (PLR) — Président-e

L’auteure n'ayant pas souhaité développer son interpellation en plénum, celle-ci est renvoyée au Conseil d’Etat qui y répondra dans un délai de trois mois.

Retour à l'ordre du jour

Partager la page