20_INT_51 - Interpellation Stéphane Balet et consorts - Violences urbaines à Yverdon: que fait la police cantonale ? (Développement).

Séance du Grand Conseil du mercredi 2 décembre 2020, point 4 de l'ordre du jour

Texte déposé

A plusieurs reprises, des évènements de violences urbaines ont eu lieu à Yverdon. Habituellement, seul le quartier de La Villette est le théâtre de débordements par la mise à feu d’engins pyrotechniques lors des fêtes du 1er août. Les différentes personnes impliquées jouent au chat et à la souris avec la police. Cette année des scènes, de guerre urbaine, avec mise à feu de container donnait à ce quartier des images que nous ne nous attendons pas à voir dans notre canton.

 

Ce qui est inquiétant c’est qu’années après années ces actions prennent plus d’ampleurs. Pire encore, cela s’est étendu, lors des fêtes d’halloween, à d’autres quartiers de la ville.

 

La réponse à ce types de problématiques est multiple et elle passe, notamment, par des aspects liés à la prévention. La ville d’Yverdon à mis en place plusieurs actions avec ses travailleurs sociaux hors mur. Cependant, lorsque la situation s’envenime, une réponse policière est nécessaire.

 

Interpellée par le Conseil communal, La municipale en charge de la police à mis en cause des difficultés de collaboration avec la police cantonale. Je me permets donc d’interpeller le Conseil d’Etat en lui posant les questions suivantes :

 

  • Quelle a été la chronologie de l’intervention de l’échelon cantonal lors des fêtes du 1er août au quartier de La Villette à Yverdon ?
  • Quelle a été la chronologie de l’intervention de l’échelon cantonal lors des fêtes d’Halloween dans plusieurs quartiers d’Yverdon ?
  • Quelles seraient les pistes qui permettraient d’améliorer la rapidité d’intervention ?
  • Des problèmes de compétences, données au corps de police régional du nord vaudois, ont été avancés pour expliquer  certaines difficultés pour intervenir efficacement. Quelles sont-elles et est-il envisageable de les déléguer ?

Conclusion

Souhaite développer

Liste exhaustive des cosignataires

Signataire Parti
Julien Eggenberger SOC
Muriel Thalmann SOC
Stéphane Montangero SOC
Pierre Dessemontet SOC
Muriel Cuendet Schmidt SOC
Sébastien Cala SOC
Carine Carvalho SOC
Delphine Probst SOC
Cendrine Cachemaille SOC
Valérie Induni SOC
Cédric Echenard SOC
Alexandre Rydlo SOC

Transcriptions

Visionner le débat de ce point à l'ordre du jour
M. Stéphane Balet (SOC) —

Mon interpellation concerne les débordements constatés plusieurs années de suite lors des fêtes du 1er août dans le quartier de La Villette à Yverdon. Malgré l’excellent travail des travailleurs sociaux « hors murs », le phénomène prend chaque année de l’ampleur. Pire encore cette année : il s’est développé à d’autres quartiers et à d’autres moments de l’année. Ce qui m’étonne, c’est que pour une partie des débordements au moins, on sait où et quand ils ont lieu, mais que malgré cela, on n’arrive pas à endiguer la situation.

Mon collègue le député Jean-Daniel Carrard a récemment posé une question (20_HQU_27), mais la réponse n’est pas de nature à répondre à mes interrogations et c’est pourquoi je dépose cette interpellation. Je remercie d’avance le Conseil d’Etat pour son traitement de cette interpellation.

Mme Sonya Butera (SOC) — Président-e

L’interpellation est renvoyée au Conseil d’Etat qui y répondra dans un délai de trois mois.

Retour à l'ordre du jour

Partager la page