20_INT_62 - Interpellation Florence Gross et consorts - Les aides fédérales et cantonales COVID-19 aux restaurants doivent engendrer des conséquences positives pour les vins vaudois.

Séance du Grand Conseil du mardi 8 décembre 2020, point 2.3 de l'ordre du jour

Texte déposé

Depuis le début de la crise COVID, des mesures de soutien financier ont été octroyées tant par le canton que la confédération afin de soutenir l’économie. Les restaurants ont ainsi pu bénéficier de diverses aides telles que WelQome, prêt COVID, indemnités forfaitaires, etc afin d’éviter un maximum de fermetures.

La fermeture des restaurants tant durant la 1ère que la 2ème phase COVID a en effet eu des conséquences financières fortement délétères pour ces établissements ; mais c’est également toute une chaîne de producteurs qui en a souffert. Nous pensons entre autres aux vignerons.

Alors même que la réouverture des restaurants est annoncée pour le 10 décembre et que des soutiens financiers publics sont maintenant octroyés, l’effort pourrait être réalisé afin, comme marque de reconnaissance, de soutenir cette chaîne de producteurs locaux et régionaux. La solidarité est de mise durant cette crise et celle-ci doit également être économique.


Dès lors, nous posons la question suivante au Conseil d’Etat :
-    Le Conseil d’Etat a-t-il envisagé des mesures incitant fortement les restaurants ayant bénéficié de soutien financier public à ne proposer que des vins vaudois ou du moins une forte majorité de ceux-ci durant une période déterminée suffisamment longue pour que ces mesures aient un réel effet ?

 

Conclusion

Souhaite développer

Liste exhaustive des cosignataires

Signataire Parti
Jean-Luc Bezençon PLR
Rémy Jaquier PLR
Jean-Rémy Chevalley PLR
Pierre Volet PLR
Jean-François Cachin PLR
Georges Zünd PLR
Marion Wahlen PLR
Jean-Daniel Carrard PLR
Philippe Germain PLR
Daniel Develey PLR
Nicolas Croci Torti PLR
Alexandre Berthoud PLR
Anne-Lise Rime PLR
Retour à l'ordre du jour

Partager la page