22_INT_35 - Interpellation Sylvain Freymond et consorts - La route cantonale entre Pampigny et Apples est-elle à l'abandon ? (Développement).

Séance du Grand Conseil du mardi 8 mars 2022, point 10 de l'ordre du jour

Texte déposé

L'entretien du réseau routier représente un défi permanent pour les services concernés. Lors de précédentes séances du Grand Conseil des montants d'investissements importants ont été consentis pour entretenir le réseau.

 

L'objectif principal est de maintenir un réseau routier cantonal efficace et sûr pour tous les usagers.

 

Malheureusement il semble qu'un tronçon de route situé dans la commune de Hautemorges soit toujours oublié dans les projets d'entretien.

 

En effet la route qui relie les villages de Pampigny et Apples est actuellement dans un état déplorable et devient même dangereuse!

 

Je transmets donc les questions suivantes au Conseil d'Etat:

 

-L'état de la route qui relie les localités de Pampigny et Apples a-t-elle été examinée?

 

-Des travaux importants sont-ils prévus sur ce tronçon? et dans quel délai?

 

 

Conclusion

Souhaite développer

Liste exhaustive des cosignataires

Signataire Parti
Daniel Develey PLR
Pierre-André Pernoud UDC
Anne-Lise Rime PLR
Daniel Meienberger PLR

Document

22_INT_35-Texte déposé

Transcriptions

Visionner le débat de ce point à l'ordre du jour
M. Sylvain Freymond (UDC) —

Lors de précédentes séances du Grand Conseil, des montants importants ont été consentis pour entretenir le réseau routier cantonal. Malheureusement, il semble qu’un tronçon de route dans la commune de Hautemorges soit toujours oublié des projets d’entretien. En effet, la route reliant Pampigny et Apples est actuellement dans un état déplorable et devient dangereuse. Je transmets donc les questions suivantes au Conseil d’Etat :

  • L’état de la route qui relie les localités de Pampigny et Apples a-t-il été examiné ?
  • Des travaux importants sont-ils prévus sur ce tronçon ? Dans quels délais ?

Je remercie d’avance le Conseil d’Etat pour ses réponses.

Mme Laurence Cretegny (PLR) — Président-e

L’interpellation est renvoyée au Conseil d’Etat qui y répondra dans un délai de trois mois.

Retour à l'ordre du jour

Partager la page