Boues d'épuration

Boues d'épuration

Que sont les boues d'épuration ?

Les boues d'épuration (BE) sont les résidus provenant du traitement des eaux usées. Elles contiennent principalement les microorgansimes morts qui se sont développés en se nourrissant de la pollution dans la station d'épuration (STEP). Elles renfement des résidus de pollution non décomposés, notamment des matières solides, des métaux lourds et une variété de "micropolluants organiques" toxiques.

Les BE subissent souvent un traitement préalable dit de "digestion" (fermentation à l'abri de l'air), destiné à récupérer du biogaz, tout en diminuant la quantité de matière organique (processus de minéralisation) et donc le volume à éliminer.  Le biogaz est en général valorisé, pour être converti en énergie électrique et en chaleur (couplage chaleur-force).

Où et comment éliminer les boues d'épuration ?

Jusqu'en 2008, la moitié des boues d'épuration (notamment celles en provenance des STEP rurales), était utilisée comme matière fertilisante pour l'agriculture. Le solde (les boues de STEP urbaines, contenant plus de substances toxiques) était déshydraté, puis séché pour être incinéré dans des unités adéquates (Four de Vidy, de Roche, UIOM de la SATOM, etc).

Devant le risque d'accumulation de substances nocives dans les sols, la Confédération a interdit l'épandage des BE en agriculture. Une période transitoire a été accordée jusqu'en 2008.

Planification cantonale

Le canton de Vaud, en collaboration avec les communes et les organisations régionales, planifie actuellement une répartition judicieuse d'installations régionales de prétraitement des BE, qui tienne compte des intérêts locaux tout en visant des coûts supportables.

Partager la page